En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

4 questions à Colin Blumenthal à propos de la nouvelle division IT Services de Sharp

Publication: 30 juin

Partagez sur
 
Sharp Europe avait annoncé en mars dernier la création d’une nouvelle sous-division IT Services européenne, à la suite du rachat d’ITpoint AG, une société suisse de services informatiques...
 

Cette opération a participé à l’expansion de l’offre de services de Sharp et s’inscrit dans la continuité du rachat de Complete I.T. en 2019, première société de services IT britannique.

A cette occasion, Colin Blumenthal, vice-président de cette nouvelle division et fondateur de Complete I.T , présente la stratégie et l’avenir d’IT Services de Sharp Europe.

En quoi consiste la nouvelle division européenne IT Services ?

Colin Blumenthal (CB) : La division européenne IT Services a été créée pour permettre à Sharp d’être un véritable partenaire pour ses clients. La stratégie consiste à être un fournisseur de multiples services informatiques, qu’il s’agisse de MFP, de services documentaires, de solutions de collaboration et de signalisation, ou d’infrastructure et de support informatiques, y compris d’ordinateurs portables, grâce à l’acquisition de dynabook.

Pour soutenir l’offre de services informatiques, nous avons créé le Centre européen de support technologique (ETSC), basé à Varsovie, en Pologne. Ce centre gère un service d’assistance 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, offrant une assistance informatique aux clients anglophones, germanophones, ou parlant le polonais. Une assistance pour d’autres langues européennes verra le jour sous peu.

Le service d’assistance est réactif et offre une gestion et un contrôle à distance proactifs, ce qui permet d’identifier les problèmes avant qu’ils ne surviennent et n’entraînent une interruption d’activité. Cela est possible grâce à nos ressources, car nous avons accès aux bons outils, ce qui nous permet de fournir un niveau de service plus élevé que celui que de nombreux fournisseurs de services informatiques locaux et plus petits pourraient espérer fournir.

Pourquoi Sharp Europe se concentre sur les services informatiques ?

CB : Sharp est connu en Europe pour ses activités dans le domaine de l’impression et des écrans, mais nous avons pris la décision stratégique de devenir un fournisseur référent de technologies et de services.

La décision de se lancer dans les services informatiques a été prise il y a plusieurs années. Toute entreprise peut adopter deux approches pour créer une activité de services informatiques : l’acquisition d’entreprises ou la croissance organique. Par nature, la croissance organique est plus lente et accuse un retard par rapport à l’investissement initial, tandis que l’acquisition d’entreprises permet de démarrer sur les chapeaux de roue en termes de rentabilité, de recettes et d’expertise.

Sharp a choisi la méthode de l’acquisition, en rachetant Complete I.T. (UK) en juillet 2019. Depuis lors, nous avons cherché à réaliser des acquisitions similaires, dont la plus récente est ITpoint AG (ITP) en Suisse.

Cela dit, notre stratégie n’est pas simplement de poursuivre des acquisitions, car il peut y avoir des pays en Europe où la croissance organique peut être pertinente. Dans ces cas-là, nous chercherions à lancer une offre de services informatiques en partant de zéro, en la soutenant avec la bonne stratégie, les bonnes personnes et les bonnes techniques marketing. Nous chercherions à développer l’activité sur la base de la vente croisée de services IT à notre base de clients MFP dans chaque pays.

Verrons-nous la création de Sharp IT Services ?

CB : Actuellement, Complete IT et ITpoint AG dépendent directement de moi. Le plan immédiat pour chaque entreprise n’est pas de les changer radicalement, la stratégie est l’évolution et non la révolution.

Comme toute entreprise qui en acquiert une autre, vous ne devez pas briser les flux de profits dans lesquels vous vous engagez. Vous devez prendre en compte le pays d’origine et la place de l’entreprise si vous devez en changer le nom. À terme, nous pourrions bien devenir Sharp IT Services, mais cette décision sera prise pays par pays et entreprise par entreprise.

Comment la division IT Services se différencie-t-elle des autres services informatiques ?

CB : Le principe de base de la nouvelle division IT Services européenne est que nous sommes un partenaire informatique pour nos clients. Cela signifie que nous ne nous contentons pas de fournir des réparations et une assistance. Nous sommes là pour montrer que l’innovation peut améliorer les activités de nos clients, ainsi que comment ils peuvent optimiser l’usage de leurs équipements IT.

Nos concurrents ont tendance à se concentrer sur la simple résolution des problèmes lorsque le client en a besoin, alors que nos services, de par leur conception, intègrent un élément proactif qui permet aux clients de travailler plus intelligemment et en toute sécurité.

Nous voulons que nos clients travaillent plus intelligemment en utilisant la technologie d’une manière plus efficace, mais ils doivent également être conscients de l’existence d’acteurs malveillants et doivent donc travailler de manière plus sûre, en utilisant la bonne approche en sécurité et cybersécurité pour protéger leur entreprise et leur personnel autant que possible.

À terme, la stratégie est qu’il y aura une division des services informatiques couvrant toute la gamme des produits et services Sharp. Ainsi, que vous recherchiez une assistance pour une gamme de MFP, des solutions d’affichage, ou même le déploiement et la maintenance d’un ordinateur portable, nous serons en mesure de vous la fournir. Il s’agit toutefois d’un plan à long terme avec une seule entreprise offrant une myriade de services, mais le voyage pour y parvenir ne fait que commencer et prendra un certain temps.

https://www.sharp.eu/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: