En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Crédit Agricole CIB explore les applications de l’informatique quantique

Publication: 26 juin

Partagez sur
 
Crédit Agricole CIB et les leaders technologiques européens Pasqal et Multiverse Computing annoncent aujourd’hui un partenariat pour concevoir et développer de nouvelles approches associant informatique traditionnelle et quantique pour l’amélioration d’algorithmes dans les domaines des marchés de capitaux et de la gestion des risques...
 

Plusieurs pays et institutions internationales ont déjà commencé à investir massivement dans la technologie quantique. L’Europe a ainsi lancé le plan « Quantum Flagship » en octobre 2018 et la France a récemment annoncé un plan d’investissement de 1,8 milliard d’euros.

Tout comme la physique quantique, l’informatique quantique est susceptible d’avoir un impact majeur sur un certain nombre de secteurs au cours des prochaines années, dont celui de la finance. Alors que la finance utilise aujourd’hui massivement les algorithmes en faisant usage de mathématiques et de statistiques avancées, la physique quantique apporterait de nouvelles améliorations dans la résolution numérique de problèmes quantitatifs en finance. En effet, la théorie et la technologie quantiques, réunies dans ce qu’on appelle l’informatique quantique, commencent à démontrer des débouchés prometteurs dans les domaines des marchés financiers et de la gestion des risques.

Crédit Agricole CIB s’est associé à deux entreprises technologiques de rang mondial pour introduire l’informatique quantique dans des applications financières utilisées au quotidien. La société française Pasqal développe un ordinateur quantique basé sur des réseaux d’atomes neutres, une technologie de pointe envisagée pour la fabrication d’ordinateurs quantiques industriels. Pour sa part, la société espagnole Multiverse Computing est spécialisée dans les algorithmes quantiques qui peuvent être exécutés à la fois sur des ordinateurs quantiques et sur des ordinateurs classiques. Un grand avantage en termes de réduction du délai de mise en œuvre pour une utilisation industrielle.

« L’informatique quantique est radicalement différente de tout ce que nous connaissons et utilisons aujourd’hui, en termes de théorie, de matériel et d’algorithmes. De nombreuses compétences différentes seront réunies : banquiers, physiciens, mathématiciens, informaticiens, architectes informatiques, tous coopérant à ce projet ambitieux. Il s’agit d’un défi de taille, et nous sommes confiants dans sa réussite, aux côtés de nos partenaires reconnus Pasqal et Multiverse Computing. » commente Ali El Hamidi, Sponsor du projet au sein de Crédit Agricole CIB.

« Je suis persuadé que ce partenariat favorisera l’utilisation de l’informatique quantique pour la finance. À notre connaissance, c’est la première fois que tous les intervenants, développeurs de logiciels, fournisseurs de matériel et utilisateurs finaux travaillent ensemble sur ce type de problématique. Toutes les équipes sont très enthousiastes et ce développement sera la pierre angulaire des futures applications industrielles pour les ordinateurs quantiques à atomes neutres » ajoute Georges-Olivier Reymond, Directeur Général de Pasqal.

« Nous sommes ravis d’avoir l’opportunité de travailler avec Crédit Agricole CIB et Pasqal dans ce projet ambitieux, pour développer des outils les plus avancés, actuellement utilisés uniquement dans les grandes institutions non financières aux États-Unis et en Chine. Il s’agit d’un projet phare pour la finance au niveau mondial. », conclut Enrique Lizaso, Directeur Général de Multiverse Computing.

https://www.ca-cib.fr/

https://www.pasqal.io/

https://www.multiversecomputing.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: