En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

SPRING Technologies annonce NCSIMUL Machine 9.1

Publication: Janvier 2014

Partagez sur
 
La simulation de dépose Composite devient une réalité
 

SPRING Technologies, fort d’une expérience de plus de 30 ans, est un éditeur de solutions permettant aux industriels une utilisation optimale de leurs machines CN, maximisant ainsi leur productivité et réduisant les coûts. SPRING Technologies annonce la nouvelle version de son logiciel phare de simulation d’usinage, NCSIMUL Machine 9.1.

Les principales nouveautes de NCSIMUL Machine 9.1

Les points clés

  • La simulation de la dépose de matériaux composites
  • L’intégration complète de son module de publication documentaire NCdoc
  • L’automatisation de plusieurs fonctions pour améliorer l’expérience utilisateur

Le détail...

  • La simulation de la dépose de matériaux composites
    Fruit d’une collaboration depuis plusieurs années avec des industriels majeurs du secteur de l’aéronautique et du spatial, NCSIMUL Machine 9.1 permet à présent de reproduire le process de dépôt de matière par des machines à Commande Numérique.

Comme pour la simulation d’usinage classique, NCSIMUL Machine 9.1 permet de décoder tout type de programmes CN, de représenter l’environnement complet de la machine en 3D pour analyser et vérifier les erreurs de programmation et de collisions. L’option « Composite » de cette version permet en plus de représenter la dépose de nappe dynamiquement en tenant compte de la forme 3D de la fibre de carbone. Le positionnement des fils de la nappe est géré indépendamment les uns des autres.

NCSIMUL Machine 9.1 alerte l’utilisateur des problèmes spécifiques au métier du Composite pouvant survenir sur la machine réelle : entre autres, le dérapage angulaire du fil générant un possible glissement, le vrillage du fil tendu entre la tête et la position sur la bobine, les problèmes de tension du fil comme le ravalement, les écart de vitesse entre les fils ou le changement brusque de direction créant une dépose à rebours.

Des fonctions d’analyse permettent de renseigner les services Méthodes ou le Bureau d’Etudes avant de lancer la fabrication comme la longueur de la matière déposée, la mesure d’épaisseur des couches, les angles d’intersection des nappes, le rayon d’ouverture, etc. La fonction de plan de coupe permet de visualiser la superposition des couches ou d’éventuels trous dans la matière. A tout moment il est possible d’exporter soit la trajectoire de la nappe déposée soit le résultat final du dépôt de matière généré sur l’outillage en format CAO.

NCSIMUL Machine 9.1 tient compte de la forme de l’outillage initial et de la tension appliquée sur les fibres. SPRING Technologies a développé de nouveaux algorithmes très rapides permettant de simuler la dépose de fil avec des performances de 300 mètres par minute sur une station de travail CAO classique.

L’ensemble de fonctions dédiées au Composite est regroupé dans un nouveau Ruban (mode Office) pour une prise en main facile et efficace.

  • Création et synchronisation de la documentation en quelques clics

Le complément NCdoc est désormais totalement intégré dans NCSIMUL Machine 9.1. Comme pour l’option Composite, les fonctions de publication de contenu technique sont accessibles à travers un Ruban spécifique dans l’IHM du logiciel. En quelques clics une liasse de documents peut être créée pour l’Atelier à partir des informations de la simulation d’usinage (fiches outils avec les temps associés, fiche de montage pour les outillages, résultat d’usinage entre chaque opération, fiches d’autocontrôle, etc.). Les pages générées sont éditables : en un clic droit la vue 3D de l’usinage peut être insérée dans le document, des fonctions d’annotation sont également accessibles pour enrichir si bes oin le document avant export au format PDF ou HTML.

Avec NCSIMUL Machine 9.1, il est possible également de lier une page de la liasse documentaire à un bloc CN du programme. L’export du projet au format NP3 encapsule à présent le document associé en gardant les liens page-bloc. La relecture de ce fichier NP3 par le viewer gratuit NCSIMUL Player 9.1 permet alors d’amener à l’écran automatiquement les informations pertinentes à l’opérateur CN lors de la visualisation de la simulation.

  • Plus de 50 nouveautés dont :

La sauvegarde automatique des bruts intermédiaires afin de gagner du temps, notamment sur les programmes avec de nombreuses opérations d’usinage. Les bruts intermédiaires d’une simulation sont donc automatiquement sauvegardés à chaque changement d’outil, de programme ou de sous-programme. Ceci permet donc de rejouer la simulation à partir du dernier brut valide avant la détection d’une erreur (collision, alerte etc.) ou d’une modification, sans avoir à recommencer depuis le début.

L’enlèvement automatique des pattes de maintien sur le brut en fin de simulation a été ajouté. NCSIMUL Machine 9.1 prend en compte automatiquement les indications de pattes de maintien, afin de garder uniquement la pièce simulée et non la chute associée.

NCSIMUL Machine 9.1 permet à présent de positionner les accessoires machine automatiquement par le traitement du positionnement par contact des contre-pointes, lunettes et mandrins sur le brut usiné. La contre-pointe, par exemple, viendra se positionner seule, en contact avec le brut usiné. Cette nouveauté permet de fermer les lunettes dès qu’elles touchent le brut usiné. Une évolution majeure pour un gain de temps dans la préparation de la gamme qui est alors mise en place et construite très rapidement.

Pour faciliter les échanges de données, la dernière version de NCSIMUL Machine 9.1 propose une nouvelle interface FAO avec Alphacam 2013 en plus des interfaces FAO existantes.

http://www.springplm.com/fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: