En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Le Groupe AGRICA s’appuie sur CIM

Publication: 16 juin

Partagez sur
 
Objectif : faire de la crise sanitaire un levier d’innovation data-driven...
 

Créé en 1997, le Groupe AGRICA est l’interlocuteur privilégié des entreprises et des salariés agricoles en matière de retraite complémentaire, d’épargne, de prévoyance et de santé. Il résulte de la volonté des partenaires sociaux de l’agriculture de voir rassembler l’ensemble des institutions paritaires agricoles de protection sociale au sein d’une même structure. Le Groupe AGRICA compte 1,5 million de cotisants, plus de 200 000 entreprises adhérentes, et sert plus de 680 000 bénéficiaires de retraites complémentaires.

Les DSN, des données dormantes à valoriser

Le Groupe AGRICA s’est doté d’un schéma directeur centré autour de la donnée (« data centric »). Depuis quelques années, la DSI œuvre à la mise en place de référentiels uniques et d’entrepôts de données qui constituent le cœur du système d’information du Groupe. Certaines de ces données proviennent des DSN, les Déclarations Sociales Nominatives, transmises mensuellement par les employeurs à l’attention des organismes de protection sociale et qui contiennent les évènements survenus pour chaque salarié (arrêt maladie, accident du travail, maternité, etc.).

Jusqu’au début de l’année 2020, les données émanant des DSN étaient centralisées et stockées par le Groupe AGRICA, sans être véritablement exploitées. Mais la remontée d’un besoin métier a changé la donne. Le département marketing souhaitait pouvoir s’appuyer sur le code identifiant de la convention collective (IDCC) de la DSN pour cibler les établissements adhérents à adresser dans le cadre du déploiement de nouvelles offres. Puis la COVID est arrivée, avec de nouveaux enjeux.

Benoît BENARD, architecte IT au sein du Groupe AGRICA, explique : « L’une de nos institutions de prévoyance, AGRI PREVOYANCE, repose sur un modèle de délégation de gestion. Les informations relatives aux adhérents en gestion déléguée nous sont transmises tous les trimestres ou tous les semestres selon les délégataires. » Antonio RODRIGUEZ, responsable de l’architecture IT, complète : « Dans le contexte sanitaire de la COVID, ce délai de reporting ne nous permettait pas d’avoir une vision rapide de l’impact de la crise sur nos entreprises adhérentes. Nous avons donc cherché à exploiter au plus vite les données brutes des DSN (arrêts de travail, chômage partiel, départs) dont nous recevons la copie mensuelle en tant qu’assureurs. »

Anticiper l’impact économique de la crise sur l’institution

Les DSN présentent l’avantage d’être normées. Leur format est similaire pour tous les employeurs. En soi, le fichier est lisible à l’œil nu, mais le volume d’informations le rend difficilement exploitable par un être humain, sans l’assistance du numérique.

« Nous avons d’abord étudié le cas d’un développement informatique spécifique en interne, mais cette orientation impliquait des délais, des coûts et des enjeux de maintenabilité. À contrario, IZY DSN de la société CIM nous est apparue comme la solution SaaS de type progiciel qui nous permettait d’intégrer facilement toutes nos données DSN et de les faire transiter dans notre système d’information via des API, dans un modèle défini et stable » raconte Benoît BENARD.

Les données sont ensuite injectées dans un outil de data visualisation, agrégées et envoyées sous forme de tableaux de bord à la Direction du Groupe AGRICA. Grâce à ces indicateurs de pilotage, la Direction peut désormais suivre de près l’impact de la crise sur les entreprises adhérentes et anticiper de manière très précise les futures variations des collectes de cotisations.

De multiples cas d’usage à adresser

Le Groupe AGRICA souhaite rester discret sur les bénéfices économiques apportés par l’exploitation des données DSN, mais les perspectives de développement de la solution IZY DSN sur de nouveaux cas d’usage montrent que le retour sur investissement d’un tel projet n’est plus à prouver.

« Les retours de nos premiers utilisateurs et sponsors sont extrêmement positifs », reconnaît Antonio RODRIGUEZ. « Dès la fin de l’année 2020, la Direction nous a demandé d’étendre le périmètre de la solution IZY DSN aux autres institutions de prévoyance du groupe, CPCEA et CCPMA PREVOYANCE. On voit déjà que les métiers ont des idées en matière de nouveaux cas d’usage à adresser. La simplicité d’accès aux données issues de la DSN, et la possibilité de les manipuler tout aussi facilement via les IHM, laissent entrevoir de réels gains de temps et de productivité pour les équipes. »

Entre autres cas d’usage, le Groupe AGRICA envisage d’utiliser la source de données extraites de IZY DSN pour alimenter une base d’entreprises à prospecter pour une campagne commerciale dans le respect de la RGPD.

D’une manière générale, l’exploitation de l’ensemble des données DSN permettra au groupe AGRICA d’avoir une connaissance beaucoup plus fine de ses adhérents, qu’ils soient en gestion propre ou en gestion déléguée. Lors des contacts client, les équipes pourront répondre plus facilement à leurs attentes et les orienter vers des services adaptés à leur situation du moment. C’est donc aussi sur certains cas d’usage des gains de qualité et des gains de satisfaction client.

« Nous ne sommes qu’au début de l’aventure. La COVID nous a obligés à déployer très rapidement la solution IZY DSN, avant même d’avoir listé tous les cas d’usage. Le savoir-faire des équipes CIM en matière de DSN et leur grande réactivité sur la période du premier confinement ont été fortement appréciés en interne. Nous nous étions fixé des plannings ambitieux pour servir la Direction générale en indicateurs de pilotage, et les délais ont été respectés ! Pour nous, ce projet est donc une réussite concrète. Il devient notre meilleur ambassadeur pour défendre l’orientation data driven de l’institution. Avec CIM, c’est un véritable échange gagnant gagnant. » concluent Benoît BENARD et Antonio RODRIGUEZ.

Étapes de la collaboration Groupe AGRICA x CIM

- Fin 2019 : Le Groupe AGRICA retient la solution IZY DSN de la société CIM. 

- Début 2020 : La DSI du Groupe AGRICA lance un POC sur la captation et l’exploitation des codes IDCC présents dans les DSN, à des fins marketing.

- Avril 2020 : Le Groupe AGRICA décide d’étendre le périmètre couvert par la solution IZY DSN pour répondre au besoin immédiat et concret de la Direction générale en indicateurs de pilotage par temps de crise.

- En parallèle : La DSI lance le chargement de tout l’historique 2019 des DSN dans la solution IZY DSN, afin de bénéficier d’une profondeur d’analyse pertinente sur les exercices 2019 et 2020.

- Fin 2020 : Convaincue de la valeur apportée par la solution IZY DSN, la Direction générale du Groupe AGRICA demande à étendre le déploiement sur les institutions de prévoyance CPCEA et CCPMA Prévoyance, en plus d’AGRI Prévoyance.

- En cours : La DSI travaille sur l’industrialisation des processus, l’envoi et la récupération automatique des données, vers et depuis la solution IZY DSN.

https://www.sa-cim.fr/

https://www.groupagrica.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: