En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Plus d’1/3 des dirigeants n’utilisent pas les données dans leur prise de décisions

Publication: 25 mai

Partagez sur
 
Talend, annonce aujourd’hui les résultats d’une enquête qui met en évidence les défis auxquels les entreprises sont confrontées pour devenir des organisations axées sur les données et expose les solutions à ces problèmes...
 

Responsables et dirigeants reconnaissent l’importance des données ; deux tiers d’entre eux déclarent les utiliser quotidiennement. Pourtant, 78 % déclarent qu’ils ont du mal à utiliser leurs données, et un tiers d’entre eux affirment qu’ils ne les utilisent tout simplement pas dans leur prise de décisions.

Il est difficile de passer d’un état de saturation en données à l’équilibre des données. Les entreprises ont plus que jamais accès aux données, mais il y a très peu de moyens de leur donner un sens. Seule la moitié des dirigeants évaluent positivement leur capacité à fournir les éléments de base : des données en temps réel, accessibles, complètes et précises. Les entreprises de gestion des données proposent depuis des années de résoudre ces problèmes, mais elles se concentrent sur les aspects mécaniques des données, comme leur migration ou leur stockage.

« Notre relation aux données n’est pas saine. Seuls 40 % des cadres font toujours confiance aux données qu’ils utilisent, et plus d’un tiers d’entre eux prennent encore des décisions en se fiant à leur instinct, » déclare Christal Bemont, CEO de Talend. « La réalité des données est loin de correspondre à la vision de l’industrie. La gestion des données, qui se concentre essentiellement sur la migration et le stockage des données, ne tient pas compte de la santé globale des données. Par conséquent, en essayant de gérer les données, les entreprises ne font que créer des décharges numériques d’informations d’entreprise. Il faut que cela change. La santé des données est un concept visionnaire car elle reconnaît les normes fondamentales qui sont essentielles à la survie des entreprises. »

La santé des données (« Data Health ») est la vision de Talend pour un système holistique de mesures préventives, de traitements efficaces et d’une culture collaborative pour gérer activement le bien-être des informations de l’entreprise. Ce système comprendrait des outils de surveillance et de reporting pour aider les entreprises à comprendre et à communiquer, de manière quantifiable, la fiabilité globale, le risque et le rendement d’un actif essentiel à leur viabilité.

Les clients indiquent que l’accent mis sur la santé des données a un aspect positif sur leur activité. « Sans l’accès à des données de qualité en temps voulu, nous n’aurions jamais pu atteindre le niveau et la capacité d’analyse que nous avons actuellement, » explique Ranadip Dutta, solution architect manager, Lenovo. « Nous disposons maintenant de flexibilité et d’adaptabilité. »

Lisez le rapport complet de l’enquête pour découvrir les différences entre les personnes qui produisent et fournissent des données et celles qui les consomment. Vous en apprendrez également davantage sur les tendances de l’industrie des données et sur l’efficacité avec laquelle les groupes fonctionnels de chaque type d’organisation utilisent les données.

https://www.talend.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: