En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Le groupe TF1 teste la solution d’animation 3D assistée par l’IA de Kinetix

Publication: 19 mai

Partagez sur
 
Sa solution d’animation 3D assistée par l’I.A testée dans la rubrique "Demain" du 20H...
 

Dans le cadre de sa participation à la sixième édition du programme Media Lab de TF1 à Station F, Kinetix, start-up pionnière de l’animation 3D assistée par de l’IA, expérimente sa solution au sein des rédactions du Groupe TF1. Ce dernier souhaite développer l’incorporation d’animations 3D aux contenus d’Information. Pour cela, le Groupe TF1 s’appuie sur la seule Deep Tech française à avoir créé une I.A capable de transformer automatiquement un mouvement humain en animation 3D à partir d’une simple vidéo 2D. Une prouesse technique et technologique testée pour la première fois ce dimanche 9 mai lors du Journal de 20h pour la rubrique « Demain » dédiée au sujet des exosquelettes.

Kinetix, le nouvel acteur du « no code » dédié à la 3d animée accéléré par TF1

Le programme d’accélération du Groupe TF1, le Media Lab TF1, basé à Station F à Paris, a démarré sa nouvelle saison. A l’issue d’un appel à candidatures lancé en octobre dernier, Kinetix a été sélectionné parmi la centaine de dossiers reçus pour travailler pendant 6 mois en collaboration avec les équipes de création des JT du Groupe. Kinetix a su convaincre grâce à une solution unique et innovante sur le marché de l’animation 3D.

Fondée en 2020 par Yassine Tahi et Henri Mirande, Kinetix est en effet l’une des seules start-ups au monde et la seule française à avoir développé une technologie d’animation 3D assistée par l’I.A. Celle-ci permet la génération automatique et instantanée d’animations 3D de personnages, à partir d’une simple vidéo 2D. L’ambition de Kinetix est de casser les barrières technologiques pour rendre l’animation 3D accessible et rapide à réaliser au plus grand nombre, professionnels ou non, en automatisant une première partie du processus de production.

La participation au Media Lab TF1 permet aujourd’hui à Kinetix de travailler avec les équipes des JT de TF1, et de continuer ainsi le développement de sa plateforme et sa volonté de s’adresser à toujours davantage d’animateurs 3D et de cas d’usage.

Un premier essai réussi au sein des rédactions de TF1

Très concrètement, au sein des rédactions de TF1, et avec l’aide des équipes de création du Groupe, la plateforme no code de Kinetix sert à accélérer l’intégration d’animations 3D sur les plateaux des JT en donnant accès à des outils d’édition et de création simples et intelligents. A l’occasion du JT de 20h du 9 mai, TF1 a ainsi pu tester pour la première fois sa technologie pour une expérience 3D animée de qualité dans la rubrique « Demain » consacrée aux exosquelettes.

Pour cela, une équipe de TF1 a chargé sur la plateforme Kinetix une vidéo en 2D. A partir de cette dernière, les algorithmes de Kinetix ont généré automatiquement et instantanément un modèle en 3D. Ce modèle a ensuite été retravaillé par un animateur, pour être transféré sur un nouveau modèle 3D et intégré à une scène.

A terme, Kinetix ambitionne même d’automatiser 80% du processus d’animation afin d’accélérer davantage le travail des animateurs, mais aussi de permettre aux non spécialistes du format travaillant dans les rédactions de pouvoir réaliser eux-mêmes des animations 3D rapidement, simplement et à moindre coût.

La 3D assistée par l’IA de Kinetix au service de l’information au sein des JT de TF1

Grâce à Kinetix, la rédaction de TF1 entend poursuivre son appropriation de la 3D à visée pédagogique. En effet, la rédaction de l’Information du Groupe veut s’appuyer de plus en plus sur la technologie de la 3D lors de ses JT avec l’objectif de rendre plus accessibles des sujets complexes et plus compréhensibles des thèmes tels que l’économie, la santé ou encore les technologies futures via des représentations visuelles et graphiques. Par exemple, lorsque le journaliste présente son sujet, des éléments 3D sont incorporés sur le plateau du JT, voire même directement sur le terrain. A l’instar de ce premier essai du 9 mai, ces interactions entre le réel et les éléments virtuels lors des JT se multiplieront donc avec le concours de Kinetix pour offrir aux téléspectateurs une représentation visuelle très concrète de ce qui leur est expliqué de manière totalement inédite.

« Déjà porté par la croissance des secteurs du cinéma et du jeu vidéo, l’animation 3D va prendre davantage d’ampleur dans les prochaines années au sein des rédactions télévisuelles. Mais c’est aussi un format qui, à l’heure actuelle, reste long à réaliser. Dans ce contexte, la solution Kinetix, va nous permettre de faciliter et accélérer considérablement la production de nos contenus 3D animés. Grâce à cette jeune start-up, nous allons pouvoir rendre de plus en plus accessible l’information et mettre la technologie au service de la pédagogie et de nos téléspectateurs. » explique Yani Khezzar, journaliste et responsable de l’innovation pour l’Information chez TF1.

« Nous sommes très heureux de cette première réalisation avec les équipes de rédaction des JT de TF1. Cette belle collaboration avec un grand acteur télévisuel témoigne de la pertinence de notre solution pour l’industrie audiovisuelle, et nous encourage à améliorer encore davantage notre plateforme et notre IA et ainsi participer à démocratiser l’utilisation d’animations 3D dans les contenus d’information produits par le Groupe. », conclut Yassine Tahi, cofondateur de Kinetix.

https://www.kinetix.tech/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: