En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Panasonic présente les résultats de tests sur la technologie nanoe™ X

Publication: 28 avril

Partagez sur
 
Première pour l’industrie : deux scientifiques de Texcell dévoilent les résultats de tests de climatiseurs équipés de nanoe™ X sur le SARS-CoV-2, réalisés dans une chambre d’essai...
 

Panasonic présente une information majeure concernant le développement de nanoe™ X, une technologie qui permet d’améliorer la protection contre certains virus comme le SARS-CoV-2 en inhibant leur croissance.

Il s’agit d’une première pour l’industrie : deux scientifiques du laboratoire Texcell ont présenté les résultats de tests du modèle de climatisation Etherea de Panasonic, équipé de la technologie nanoe™ X. Les tests réalisés sur le nouveau coronavirus ont ainsi confirmé l’efficacité de la technologie.

Résultats des tests en laboratoire de Texcell

Deux scientifiques de Texcell ont expliqué, à l’occasion d’une conférence de presse organisée ce jour, comment la technologie nanoe™ X a permis non seulement de supprimer le coronavirus d’une gaze contenue dans une boîte de 45 L. Un second test a également permis de prouver, en utilisant l’unité de climatisation Etherea de Panasonic dans une chambre de test réaliste d’une taille de 6,7 m3, que la technologie située à l’intérieur du climatiseur était capable d’inhiber le coronavirus à hauteur de 90 % en 8 heures et de 99,78 % en 24 heures, grâce aux 4800 milliards de radicaux hydroxyles générés par seconde.

Nanoe™ X, le « détergent de l’atmosphère » ?

D’après Uwe Sprengart, de l’équipe technique de Panasonic, « l’une des raisons principales pour lesquelles nanoeTM X est si efficace réside dans le fait que les particules fonctionnent aussi bien dans l’air que sur les surfaces ou les tissus. Il suffit de rechercher « radicaux hydroxyles, détergents de l’atmosphère » sur Internet afin de trouver plusieurs sources fiables qui y font référence, et notamment la NASA. »

Inhibition proactive des bactéries et des virus

Pour Uwe Sprengart, les climatiseurs Panasonic dotés de la technologie nanoeTM X possèdent un autre argument majeur en leur faveur : « L’amélioration de la qualité de l’air s’effectue à l’extérieur de l’unité de climatisation en propulsant activement des radicaux hydroxyles dans la pièce. La technologie permet ainsi d’inhiber de manière proactive certains virus, bactéries et odeurs, et ne lutte pas uniquement contre eux une fois qu’ils sont aspirés dans l’unité de climatisation.

Cette méthode diffère de celle utilisée par des solutions qui neutralisent l’air à l’intérieur de l’appareil et nécessitent un nettoyage régulier du filtre afin de conserver leurs propriétés. »

« En agissant aussi sur les surfaces et les textiles pour réduire les odeurs et inhiber les bactéries, les moisissures et certains virus, ces particules permettent de véritablement changer la donne », ajoute-t-il.

Plus de 20 ans d’expérience dans la purification de l’air

Depuis le début des recherches sur la purification de l’air en 1997 et le lancement de nanoe™ en 2003, la technologie a suscité un intérêt considérable et fait beaucoup parler d’elle. Akihito Hirohata, de l’équipe R&D de Panasonic en charge de nanoeTM X, a présenté tout le contexte historique de cette technologie, dont plusieurs découvertes majeures qui ont permis d’innover et de réaliser de véritables avancées au fil des années.

Nanoe™ X, un levier de croissance

À l’initiative de cet événement, Enrique Vilamitjana, directeur général de Panasonic Europe souligne les nouvelles opportunités de croissance qu’offre nanoe™ X. Pour lui, cette technologie est essentielle au marché de la climatisation, car elle augmente les ventes des modèles qui en sont équipés de près de 50 % . Cette tendance va également s’étendre aux marchés résidentiels et tertiaires et ce, dans toutes les principales régions d’Europe.

Nanoe™ X, la solution idéale pour développer les applications tertiaires

Paul Aitchinson, responsable produit et expert technique de Panasonic, a souligné le développement du portefeuille de produits de Panasonic, dotés de la technologie nanoe™ X, sur le marché tertiaire. Grâce aux particules libérées par nanoe™ X (même en mode ventilation) qui utilisent uniquement 25 W d’électricité, les unités consomment peu d’énergie et ne nécessitent aucune maintenance. Pour conclure, il ajoute : « La technologie nanoe™ X nous offre des possibilités infinies pour différents types de pièces et d’espaces, afin de garantir un environnement plus propre. Nous avons hâte que nos clients nous mettent au défi, en nous permettant d’étudier, de tester et d’optimiser cette technologie dans le cadre d’autres utilisations et applications potentielles. L’avenir de nanoe™ X est particulièrement prometteur. »

La conférence a rassemblé différentes personnalités d’entreprises de renom ayant un lien avec ce système de d’amélioration de la qualité de l’air. Parmi les personnes présentes, l’on comptait Akihito Hirohata et l’équipe R&D de Panasonic en charge de nanoe™ X, mais également Bruno Boisson et Luck Ty, deux scientifiques indépendants de Texcell ayant mené les récents tests sur cette technologie de pointe.

https://www.aircon.panasonic.eu/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: