En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Ambitieuse et engagée : Le parcours détonnant de Jessie Toulcanon

Publication: 27 avril

Partagez sur
 
A 36 ans, Jessie Toulcanon révolutionne le système de livraison en France ! Passionnée de surf, et de street art, cette self made-woman partie de rien est aujourd’hui à la tête de Pickme, une start-up pleine d’avenir...
 

Une soif d’apprendre ascensionnelle : Fille d’une mère caissière et d’un père ouvrier dans le BTP, Jessie Toulcanon n’a pas seulement brisé le plafond de verre, elle l’a pulvérisé. « Je viens d’une famille où le rêve inaccessible est d’avoir son bac et obtenir un CDI ». Guidée depuis toujours par le goût du challenge, Jessie se trace un chemin très différent des siens : elle effectue son parcours à l’école de commerce Audencia tout en réalisant des petits jobs pour payer ses études (garde d’enfants, serveuse, ouvrière dans une usine). En dernière année, elle est directement embauchée en CDI par le groupe Dubreuil (Air Caraïbes, Hôtels Mercure, etc.) avec lequel elle passera six ans en tant que chef de projet marketing. Mais pour Jessie cela ne suffit pas : elle décide de s’engager dans une branche qui la passionne, le digital. Elle débute à l’agence Synodiance en tant que consultante et se forme à la stratégie digitale : SEO, SEA, acquisition, web marketing, influence, growth hacking, refonte de site.... Elle devient très vite directrice de clientèle pour des enseignes françaises de renom (Total, Marionnaud, Système U, IKKS, GEMO, etc.) au sein de My Media puis est contactée pour restructurer totalement le volet digital de la marque Antik Batik. Un an plus tard le pari est déjà réussi, mais sa croisade ne s’arrête pas là. Jessie est sollicitée par la marque française Kookai pour réinsuffler du digital au cœur de leur stratégie.

« C’était un super challenge, il y avait tout à faire. J’apprenais un métier que je ne connaissais pas, celui de retailer, avec une toute petite équipe. »

Un mal pour un bien

En week-end à Berlin, Jessie vit une mésaventure qui va pourtant changer sa vie : un livreur l’appelle pour un colis. Constatant son absence, ce dernier stocke le colis au dépôt... à plus de 15 km de son domicile. Sans le vouloir, Pickme était né ! Elle se souvient qu’à son poste de Digital & Marketing manager, plus de 60% des problématiques clients étaient dues à une mauvaise réception de colis. Eclair de génie pour Jessie.

« Je me suis dit que c’était trop bête. Si j’avais eu les coordonnées d’un de mes voisins, il aurait pu garder le colis, le temps que je rentre de week-end. »

Ce concept en tête, elle décide de s’attaquer au problème de la livraison, pour remettre l’expérience client au cœur de ce secteur poussiéreux. Elle commence à effectuer des startup weekend, dont l’objectif est de créer une ébauche d’entreprise innovante en seulement 48h. C’est une énorme révélation !

« J’étais arrivée à un moment de ma vie où l’on me proposait des gros postes, avec un salaire conséquent, mais je me disais qu’avec cela je n’allais pas changer le monde. »

Repenser le modèle de livraison, en alliant efficacité et impact grâce au collaboratif

Très engagée, Jessie s’implique en parallèle énormément auprès des femmes, des SDF et des migrants. Elle monte des festivals caritatifs en leur faveur, s’investit dans des associations de quartier. Les startup weekend lui ouvrent les yeux : En créant sa propre entreprise, elle peut allier valeurs, passion et travail ! Pour maîtriser chaque maillon, Jessie apprend tout, encore une fois : elle se forme au code avec Ironhack, intègre l’incubateur féminin Willa (ex Paris Pionnière), puis l’accélérateur de startup The Family tout en apprenant de A à Z tous les maillons du secteur de la logistique du dernier kilomètre. Elle rencontre alors Samuel Rousseau et Florian Dufour-Rives, qui s’associent et se lancent dans l’aventure à 200%.

Des efforts payants : en moins d’un an, elle remporte avec sa start-up Pickme les Trophées de l’Innovation E.Leclerc 2020, un Startup Awards Lafayette Plug & Play 2020 et le Trophée E-commerce 2020 pour son partenariat avec GLS. Accompagnés par Founders Future et après avoir étendu son service à toute la région parisienne en seulement quelques mois, Pickme ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et vise à présent tout l’hexagone.

Plus déterminée que jamais à construire la livraison responsable de demain, Jessie aime casser les codes et fait fi des remarques telles que c’est impossible. Rare femme dans le milieu très masculin de la logistique, elle estime que c’est une grande force que de s’attaquer à ce sujet avec un nouveau regard, tout en s’entourant des meilleurs pour mieux le ré-enchanter. Sa raison d’être : faciliter la vie des gens de manière durable, en s’appuyant sur l’humain.

« Pickme rassemble tout ce en quoi je crois : améliorer l’impact environnemental, recréer du lien social, conjuguer ma passion pour le digital et le e-commerce tout en simplifiant un secteur. »

https://www.mypickme.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: