En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Continental : Les grands noms de la course automobile vont s’affronter

Publication: 5 avril

Partagez sur
 
La nouvelle course série Extreme E débute les 3 et 4 avril à Al-Ula, en Arabie saoudite. Elle verra s’affronter des SUV électriques ODYSSEY 21 hors-normes dans des lieux proches d’habitats menacés (5 destinations en tout)...
 

La saison inaugurale de la nouvelle série d’épreuves du championnat Extreme E débute en Arabie saoudite les samedi 3 et dimanche 4 avril. Cette première édition de la course tout terrain sans public et retransmise en direct, verra les SUV électriques ODYSSEY 21 concourir dans des conditions extrêmes dans cinq localisations à travers le globe. Elle donnera lieu à un documentaire ayant pour but de sensibiliser le grand public aux questions environnementales.

En choisissant des lieux proches d’habitats menacés, les organisateurs de la série Extreme E veulent attirer l’attention des amateurs de sport automobile du monde entier sur les conséquences dramatiques du changement climatique. C’est aussi l’occasion de mieux sensibiliser la classe politique, les habitants et les autorités locales, en les encourageant à redoubler d’efforts pour limiter le réchauffement global à 1,5° Celsius.

« Chacun attend énormément de cette nouvelle série et l’excitation monte jour après jour alors qu’approche l’échéance », explique Sandra Roslan, en charge du projet chez Continental, partenaire fondateur et l’un des principaux sponsors de la course. « Il est évident que cette nouvelle série va offrir un spectacle de haut niveau dès le départ. Les SUV électriques ODYSSEY 21 en lice sont des véhicules incroyablement performants, spécialement développés pour cette compétition. Et il y aura bien sûr au volant des sportifs d’exception. »

La course va débuter aux environs d’Al-Ula, une oasis située à 150 km au sud-ouest de Tayma et à 400 km au nord-est de Médine, en Arabie saoudite. Les équipes rejoindront ensuite les rives du Lac Rose le Lac Retba de son vrai nom, près de Dakar, capitale du Sénégal.

Après le désert et la bordure océanique viendront la neige et la glace. Le dernier week-end d’août, la série Extreme E se tiendra près de Kangerlussuaq au Groenland, qui se trouve aux avant-postes de l’urgence climatique. L’avant-dernière étape de cette saison inaugurale passera en octobre par la forêt tropicale amazonienne au Brésil, non loin de Santarém.

Le premier champion de la série Extreme E sera couronné en décembre, avec le final de la saison qui se jouera à Ushuaia, en Argentine, la ville la plus méridionale dans l’ensemble du monde.

Les organisateurs ont réussi l’exploit d’attirer dix champions du monde actuels ou anciens, sacrés dans différentes disciplines du sport mécanique. Après l’annonce de la participation des champions de Formule 1 Lewis Hamilton et Nico Rosberg, très tôt séduits par cette compétition et par la perspective de créer des équipes, Jenson Button est récemment devenu le troisième champion du monde à rejoindre l’épreuve, non seulement à la tête d’une équipe, mais aussi comme pilote. Johan Kristoffersson, Timmy Hansen et Mattias Ekström, trois champions du monde de rallyecross, seront également au volant de SUV ODYSSEY 21.

Il seront rejoints sur la grille de départ par les champions de rallye Sébastien Loeb et Carlos Sainz, la championne du monde de trial Laia Sanz, le champion du monde Pro 4 Kyle LeDuc, mais aussi la Britannique Jamie Chadwick, actuelle détentrice de la couronne en Série W, et l’australienne Molly Taylor, ancienne championne de rallye.

D’autres pointures emblématiques des sports mécaniques devraient venir compléter cette liste déjà impressionnante, certaines équipes ayant encore à confirmer les noms des pilotes.

La série Extreme E a non seulement pour ambition d’offrir le meilleur du sport automobile en conditions hors normes, mais aussi de mettre en lumière les conséquences désastreuses du réchauffement climatique. « C’est aussi la raison pour laquelle nous sommes si heureux de voir des concurrents aussi célèbres, connus dans le monde entier, participer à ces épreuves », explique Sandra Roslan. « Ces compétiteurs promettent non seulement de passionnantes confrontations sportives pendant les épreuves, mais sont également la garantie de pouvoir attirer l’attention sur cette problématique environnementale majeure, en persuadant autant de gens que possible d’agir de manière responsable à l’égard de notre planète. »

Les épreuves qui seront retransmises dans toute l’Europe verront s’affronter des équipes sur SUV électriques ODYSSEY 21. Les dimensions de ce véhicule exceptionnel (longueur 4,40 m ; largeur 2,30 m ; hauteur 1,86 m) sont sensiblement identiques à celles des SUV disponibles dans le commerce. Son empattement de 300 cm entre également dans les standards habituels. Mais avec une puissance électrique équivalent à environ 550 chevaux, ce véhicule fabriqué par la société française Spark Racing Technology est une véritable centrale électrique pour un poids de seulement 1 780 kg. Par comparaison, les véhicules du Paris-Dakar pèsent en moyenne plus de deux tonnes, pour une puissance de 300 cv.

La capacité d’accélération de l’ODYSSEY 21 est tout aussi impressionnante. Avec ses deux moteurs électriques, le SUV atteint 100 km/h en 4,5 s, et il peut négocier sans problème des pentes à 55 degrés. Pour déchaîner une telle puissance en toute sécurité, quelles que soient les conditions du terrain, toutes les équipes de la nouvelle série pourront compter sur les pneus course CrossContact Extreme E de 37 pouces spécialement développés par Continental.

Continental est l’un des partenaires fondateurs, et sponsor premium, du championnat Extreme E. Reconnu pour ses technologies de haut niveau, Continental équipera tous les véhicules avec des pneus capables de répondre à la diversité et à la rigueur extrême des situations auxquelles seront confrontés les équipages.

Calendrier de la saison 2021 :

- Al-Ula, Arabie Saoudite 3-4 avril

- Dakar, Sénégal 29-30 mai

- Kangerlussuaq, Groenland 28-29 août

- Santarém, Brésil 23-24 octobre

- Ushuaia, Terre de Feu 11-12 décembre

https://www.continental.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: