En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Voies Navigables de France, s’appuie sur InterSystems pour améliorer l’évolutivité globale de son système d’information

Publication: Décembre 2013

Partagez sur
 
La plateforme d’intégration Ensemble permet à VNF (Voies Navigables de France) de centraliser la gestion de ses processus métiers pour faciliter le pilotage et l’évolution de son système d’information sur le long terme.
 

VNF (Voies Navigables de France), organisme public en charge de l’exploitation, la maintenance et le développement des voies fluviales françaises, s’appuie sur la plateforme d’intégration Ensemble d’InterSystems, fournisseur global de technologies et de logiciels innovants, pour la restructuration de son système d’information. Les différents flux de données, notamment entre VNF et ses partenaires, sont désormais portés par une seule plateforme EAI centralisée. En plus d’améliorer la fiabilité et la sécurité de ses flux, Ensemble permet à VNF de mettre en œuvre une nouvelle vision de son système d’information, plus performant, plus évolutif et plus en adéquation avec les besoins de ses agents.

Restructurer le SI et centraliser les données pour améliorer la gestion des processus métiers
Etablissement public créé en 1991, VNF a pour mission de gérer, exploiter, entretenir et développer les voies navigables françaises, soit plus de 6 700 km de voies d’eau, 3 000 ouvrages et 40 000 hectares de terrain. Le siège, basé à Béthune, et les sept directions territoriales de VNF travaillent en étroite collaboration avec de nombreux partenaires : ports, fédérations professionnelles, organismes publics, organisations environnementales, etc. Pour faciliter leurs échanges, la DSI de VNF a mis en place, au fil des ans, des applications spécifiques à chaque demande des métiers.
« Dès qu’un besoin émergeait, on créait une nouvelle application avec une nouvelle base de données » explique Benoît Hollebecq, Responsable Adjoint SSI à VNF. Si bien que la DSI s’est rapidement retrouvée avec un système d’information très morcelé et difficilement maintenable « puisque les données étaient éparpillées à travers toutes les bases de données ».

En 2010, VNF lance donc deux chantiers majeurs pour palier le manque d’évolutivité de son système d’information.
A commencer par la création d’un schéma directeur pour la période 2011-2014. Véritable feuille de route informatique, il vise à ré-urbaniser le SI en restructurant et requalifiant les processus métiers pour en améliorer la gestion et optimiser à terme les performances du SI.
En parallèle, VNF met également en place un projet de MDM (Master Data Management) pour centraliser les données au sein de référentiels unifiés. Trois référentiels voient ainsi le jour : Bateaux, Personnel et Tiers (fournisseurs, clients, partenaires). « Mais nous avions également besoin d’une plateforme d’échanges pour faire dialoguer ces référentiels avec nos bases de données et nos applicatifs » précise Benoît Hollebecq.

Une plateforme d’intégration unique pour fiabiliser les flux
A l’issu d’un appel d’offre, VNF retient finalement la plateforme d’intégration Ensemble d’InterSystems, qui répond en tous points à ses besoins techniques et financiers.
« C’était important de pouvoir s’appuyer sur une plateforme évolutive reprenant les principes clés d’un outil EAI » explique Benoît Hollebecq.
La société CGI, forte de plus 8 ans de collaboration avec VNF pour la maintenance d’une grande partie de ses applications métiers, s’est vue confier l’intégration et le déploiement de la plateforme.
Une confiance à laquelle CGI a répondu par une une montée en compétence sur l’outil. Cette étroite coopération entre éditeur, intégrateur et DSI a permis la prise en charge de trois typologies de flux par Ensemble, dès sa mise en production : d’abord, les échanges avec les ports et les organismes extérieurs (par exemple avec le port de Dunkerque ou la Base de données européenne des bateaux) ; ensuite, la récupération et le stockage des flux et des données issus des systèmes opérationnels des directions territoriales ; enfin, l’aiguillage et la diffusion des données des référentiels vers les applications métiers concernées.

Ce dernier flux est d’autant plus significatif qu’au 1er janvier 2013, VNF a acquis le statut d’EPA (Etablissement Public Administratif) et a décuplé son effectif, passant de 400 agents employés à près de 4700. « Ensemble va nous permettre de diffuser toutes les informations administratives contenues dans notre référentiel Personnel directement dans nos futures applications RH » explique Vincent Camboulives, Chef de projet Référentiels à VNF. Ce qui va de fait aider VNF à relever ses nouveaux défis en matière de gestion des ressources humaines.

« L’ensemble de nos échanges sont désormais portés par une seule plateforme, poursuit Vincent Camboulives. Ce qui en simplifie la supervision, la sécurisation et donc la fiabilité.
Les données sont désormais rapidement disponibles ce qui permet d’améliorer non seulement la qualité et la crédibilité du reporting mais aussi le pilotage des flux et la performance du SI sur le long terme.

Une nouvelle vision du SI : vers la construction d’un catalogue de services
La ré-urbanisation du SI s’apparente à une redéfinition progressive du métier de la DSI au sein de VNF.
« C’est un projet de long terme dont le périmètre est en perpétuelle évolution, précise Vincent Camboulives. Ce que l’on construit aujourd’hui a vocation à être capitalisé sur l’avenir ».
La plateforme Ensemble s’inscrit pleinement dans cette nouvelle approche en contribuant à mieux structurer et uniformiser les échanges : « On se pose moins de questions quant à la réalisation de nos futurs échanges, explique Vincent Camboulives. Chaque nouvelle demande en provenance du métier est intégrée à la plateforme Ensemble et vient étoffer un véritable catalogue de services ».
Cela permettra à terme de gagner un temps considérable dans le traitement des nouvelles demandes de flux, et de garantir au SI à la fois qualité, maintenabilité et évolutivité.

Cet ambitieux projet poursuit son évolution avec la mise en œuvre d’un nouveau schéma directeur pour la période 2014-2018.
Parmi les objectifs dores et déjà identifiés par VNF : la mise à disposition de flux de données sur terminal mobile, l’installation en région d’un outil de GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur) accessible sur tablette pour les agents de terrain, et la création d’un quatrième référentiel dédié au patrimoine de VNF.
Et la DSI compte bien s’appuyer sur la plateforme d’InterSystems pour centraliser et diffuser des données unifiées à l’ensemble des applications concernées, et ce quels que soient les matériels utilisés.

http://www.intersystems.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique