En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

GEOCONCEPT géolocalise les masques anti-COVID jetés dans les rues

Publication: 2 avril

Partagez sur
 
Grâce à sa solution Opti-Mask Tour Picker et à l’intervention de chiens renifleurs de molécules de COVID-19, GEOCONCEPT œuvre contre la pollution causée par les masques abandonnés dans les rues des grandes métropoles françaises...
 

GEOCONCEPT, concepteur de technologies d’optimisation géographique, dévoile aujourd’hui Opti-Mask Tour Picker, solution innovante permettant de géolocaliser les masques anti-COVID abandonnés dans les rues des grandes métropoles françaises (fonctionne aussi bien pour les masques FFP2 que les masques cousus par sa tante). L’objectif est double : lutter contre les nouvelles formes d’incivilités qu’a fait surgir la pandémie de COVID-19 (l’humain est décidément décevant) et aider les acteurs locaux à assainir les milieux urbains de manière plus rapide et plus ciblée (merci à vous).

Optimisation de tournées et IoT canin

Grâce à sa technologie innovante d’exploitation d’images satellite, la solution d’Opti-Mask Tour Picker permet d’obtenir une cartographie multi-scalaire des masques jetés dans les rues. De nombreux micro-points clignotent sur le moniteur principal du poste de contrôle de la ville afin de permettre aux équipes en back office d’identifier et localiser en temps réel les masques à collecter par des voiturettes-aspirateurs. Les points rouges désignent les masques identifiés avec certitude, les bleus pointent les objets qui nécessitent une levée de doute.

Pour vérifier qu’un objet jeté non-identifié (OJNI) est bien un masque, GEOCONCEPT s’est associé à la première brigade française de chiens renifleurs dressés par les équipes de sapeur-pompiers de la région parisienne pour détecter les molécules de COVID-19. Chaque jour, la brigade de chiens est déployée dans les rues. Dès qu’ils dénichent un masque, ils activent avec leur patte une puce située sur leur collier qui localise instantanément le masque sur la carte et permet de réajuster en temps réel la tournée des collecteurs, qui auparavant avaient un mal de chien à effectuer leur ramassage.

« Chez GEOCONCEPT, nous sommes ravis de présenter l’une des toutes premières mises en œuvre de l’IoT zoologique dans le monde. En effet, l’IoT canin pourrait avoir de nombreuses applications comme opérations de sauvetage et enquêtes criminelles », déclare Guy Hausbalmask, responsable technologies de rupture au sein de GEOCONCEPT. « Pour une fois, on est content de voir des puces chez les chiens ! »

Les collecteurs sont équipés d’une extension mobile d’Opti-Mask Tour Picker disponible sur smartphones, tablettes et tamagotchis afin de pouvoir suivre au plus près et en temps réel l’évolution de la collecte des masques.

La solution Opti-Mask Tour Picker a d’ores et déjà été déployée à Paris, Marseille, Lyon et Epieds-en-Beauce.

A bon entendeur

Selon l’ONU, 75 % des masques usagés finissent dans des décharges ou dans les océans et cette info n’est pas un poisson !

Sachant qu’un masque jeté dans la nature met environ 450 ans à se décomposer, il nous semble important de rappeler que les masques usagés doivent être jetés dans les containers de déchets ménagers (les poubelles grises quoi). Sinon, vous vous exposez à une amende de 135€ pour abandon de déchets (amende probablement pas assez chère).

Si vous voulez faire encore un geste pour la planète aujourd’hui, vous pouvez aussi planter un arbre avec le code : GEOWORLD !

https://fr.geoconcept.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: