En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

La technologie DST de SKF RecondOil réduit les coûts et les émissions de CO2

Publication: 16 mars

Partagez sur
 
Le système de récupération de l’huile SKF RecondOil, déjà en place dans deux usines de production SKF, permet de régénérer le même lubrifiant à l’infini...
 

Ce système repose sur la technologie DST, qui permet d’éliminer les plus petites particules et de garder l’huile de lubrification dans un état optimal, réduisant ainsi les coûts récurrents et améliorant les performances environnementales. Cette solution est, aujourd’hui, proposée aux clients en tant que service.

La technologie à double séparation DST RecondOil élimine en continu les contaminants de l’huile de lubrification, y compris les nanoparticules. Cette technologie permet ainsi une utilisation circulaire de l’huile sur une durée plus longue.

« Aucune technologie n’est comparable à celle-ci » commente Carl Philip Fredborg, responsable Déploiement et Après-vente chez SKF RecondOil. « La technologie traditionnelle de filtration mécanique n’élimine pas les nanoparticules. Au fil du temps, celles-ci s’accumulent et servent de catalyseurs à l’oxydation entraînant la dégradation de l’huile. »

L’utilisation d’un système DST permet d’optimiser les performances des machines, tout en préservant la propreté du lubrifiant. Les entreprises peuvent ainsi réduire leurs coûts liés à l’achat de l’huile et à son élimination tout en réduisant leurs émissions de CO2. SKF a lancé récemment une analyse détaillée du cycle de vie et les premières estimations ont montré que la réutilisation d’une tonne d’huile permettait de réduire les émissions de CO2 jusqu’à 3 tonnes.

Cette technologie a d’ores et déjà fait ses preuves sur deux sites de production SKF en Italie. Notamment à Airasca, où SKF a mis en place un système DST pour améliorer sa capacité de production de roulements de roue pour l’automobile. Dans l’usine de Cassino, où sont fabriqués les roulements rigides à billes pour les équipements de transformation des aliments, des tests effectués en continu ont démontré l’efficacité de cette technologie sur la performance des roulements en matière de bruit et de vibrations.

Les équipes locales s’attendent encore à d’autres améliorations, notamment en termes de performances et de développement durable. SKF espère également diminuer l’usure des machines et augmenter leur disponibilité.

Après une mise en œuvre réussie de la technologie DST dans ses usines italiennes, celle-ci va s’étendre à l’ensemble du Groupe SKF. Cette technologie ne sera toutefois pas vendue directement au client mais proposée en tant que service, dans le cadre d’un contrat de performance basé sur un loyer. Pour les utilisateurs, cela signifie une réduction des coûts liés à l’utilisation de l’huile, une gestion simplifiée et un impact environnemental moindre pour des équipements encore plus performants.

https://www.skf.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: