En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Les électrovannes d’Emerson permettent de concevoir des machines plus compactes

Publication: 16 mars

Partagez sur
 
Les électrovannes ASCO™ séries 256/356 permettent une réduction de l’encombrement, une réduction de la consommation électrique pouvant atteindre 40 % et des classes de pression jusqu’à 30 % supérieures...
 

Emerson a lancé une gamme d’électrovannes à deux et trois voies qui répondent aux besoins des fabricants d’équipements d’origine (OEM) pour développer des machines et des équipements plus compacts sans compromettre les performances de régulation des fluides. La conception optimisée du corps et du débit interne des nouvelles électrovannes ASCO™ séries 256/356 permet non seulement de réduire l’encombrement, mais aussi de diminuer la consommation d’énergie et d’augmenter les classes de pression, deux éléments essentiels dans les applications industrielles et commerciales.

La réduction de l’encombrement global des séries 256/356 aide les fabricants à optimiser l’agencement interne de leurs équipements, ce qui permet d’intégrer des options de régulation des fluides plus performantes dans un produit final plus petit et plus élégant. Cela est particulièrement important pour les fabricants de machines à café et autres distributeurs de boissons, d’appareils de chauffage, de ventilation et de climatisation, de pompes et de compresseurs, d’équipements de soudage et de dispositifs analytiques et médicaux.

Si l’obtention de classes de pression comparatives dans une électrovanne plus petite entraîne généralement une augmentation de la consommation d’énergie, les séries 256/356, elles, permettent cependant de réduire la consommation d’énergie jusqu’à 40 %. Cela permet aux fabricants d’équipements d’utiliser une électrovanne plus petite tout en conservant ou en améliorant les performances de régulation des fluides de la version précédente et de réaliser des économies d’énergie importantes.

La classe de pression de certaines versions des nouvelles séries 256/356 a augmenté jusqu’à 30 % par rapport aux versions précédentes, ce qui permet de les utiliser dans des applications plus exigeantes, comme dans les lavages haute pression et les distributeurs de carburant hydrogène. Les performances de la version à tension continue sont maintenant similaires à celles de la version à tension alternative, ce qui permet de réduire le coût global du système en éliminant la nécessité de conversion de l’alimentation en courant alternatif pour optimiser les performances des électrovannes.

« Emerson a conçu les séries 256/356 à partir de zéro, en créant une gamme d’électrovannes qui établit une nouvelle référence en matière de technologie de régulation des fluides en réduisant l’encombrement global et la consommation d’énergie tout en augmentant les classes de pression, » a déclaré Erik VanLaningham, vice-président du marketing mondial de la division automatisation industrielle d’Emerson. « Ces améliorations des performances sont complétées par un choix étendu de matériaux de corps et d’options de raccordement. Cela permet aux fabricants d’équipements de disposer d’un large éventail d’options auprès d’un fournisseur unique de confiance afin de répondre de manière fiable aux exigences de leurs diverses applications. »

Les séries 256/356 présentent un choix élargi de matériaux pour le corps, notamment le laiton sans plomb, l’acier inoxydable et un matériau composite technique qui est 20 % plus léger que le laiton tout en répondant aux normes mondiales de santé et de sécurité pour les applications agro-alimentaires. Les vannes sont étanches à la poussière, classées IP67 et submersibles dans un mètre d’eau maximum, ce qui les rend adaptées aux environnements difficiles, augmente la fiabilité et prolonge la durée de vie des machines. Les certifications par des organismes tiers pour une grande variété de normes industrielles, telles que NSF 169 et CE 1934 pour les applications agroalimentaires, aident les fabricants d’équipements à réduire le délai de mise sur le marché des nouveaux produits.

Plusieurs options de connecteurs d’extrémité et de raccordements électriques flexibles sont disponibles pour les séries 256/356, ce qui permet de réduire le temps d’installation jusqu’à 40 % et de faciliter considérablement l’entretien et la maintenance.

https://www.emerson.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: