En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

e-éducation : les solutions SaaS gagnent du terrain

Publication: 4 mars

Partagez sur
 
La digitalisation touche de nombreux pans de l’économie, modifiant les modèles d’affaires et l’organisation du travail. L’enseignement n’échappe pas à cette tendance qui constitue un levier important de transformation pédagogique et organisationnelle...
 

La distanciation sociale, imposée par l’impératif sanitaire, a renforcé le besoin du système éducatif de s’appuyer sur des outils numériques pour maintenir la continuité de l’activité, comme en témoigne l’adoption croissante ces derniers mois de la solution Onshape de PTC. Seule plateforme de développement de produits basée sur le cloud réunissant CAO, gestion de données, outils de collaboration et analyses en temps réel, Onshape compte aujourd’hui plus d’un million d’utilisateurs au sein d’établissements scolaires du monde entier.

1. Simplicité d’installation et d’utilisation

Les premières mesures de distanciation sociale ont obligé des milliers d’élèves, d’étudiants et d’apprentis à poursuivre leur scolarité à distance. Le maintien de l’activité dans de bonnes conditions s’est révélée une véritable gageure pour les établissements d’enseignements confrontés du jour au lendemain à cette nouvelle normalité. Du choix de la solution de télétravail dépendait l’implication des étudiants.

La simplicité d’installation et d’utilisation fut l’un des principaux critères de choix. Quel que soit le matériel dont l’étudiant dispose, tablette, PC fixe ou portable, le système d’exploitation intégré dans son appareil ou encore la qualité de connexion Internet dont il peut bénéficier, celui-ci doit pouvoir accéder à ses cours à distance facilement.

Proposé en mode SaaS, Onshape ne nécessite aucune installation, ni de maintenance de logiciel sur les postes de travail. Les élèves se connectent à la plateforme Onshape directement depuis leur navigateur. Les documents sont automatiquement sauvegardés dans le Cloud et accessibles partout et depuis tout type d’appareil. « La nouvelle génération, née avec le digital, est sensible à la simplicité d’utilisation ; l’application doit fonctionner tout de suite, sans télécharger de logiciels » commente Stéphane DUCHEMIN, enseignant de l’Education Nationale, dans les domaines de la Mécanique, au Lycée Polyvalent Jules Verne, Mondeville (Calvados).

Autre atout clé pour les établissements : l’interopérabilité de l’outil. « Les étudiants qui suivent les enseignements de mécanique s’appuient sur différents logiciels. Nous avons pu aisément convertir les supports de formation sur Onshape ; la continuité a été assurée aussi bien sur des projets d’études que sur la formation de base » ajoute Didier LACOUR, Professeur à l’Ecole Centrale de Lyon, Technologie Mécanique, Ecully.

« Peu d’enseignants sont des experts informatiques. Avec des classes à fort effectif et des emplois du temps millimétrés, l’installation de logiciels sur les ordinateurs et les tablettes des élèves ainsi que l’obtention de licences représentent une perte de temps. De plus, les mises à jour constantes complexifient la situation. Grâce aux applications hébergées dans le cloud, les élèves utilisent toujours la version la plus récente de la solution » commente Bernhard EBERL, Director Education Relations and Public Affairs chez PTC.

2. Une collaboration et supervision facilitées

En intégrant le numérique le plus tôt possible dans le parcours scolaire, les établissements s’assurent de former des étudiants aux technologies de pointe qui feront partie de leur futur univers professionnel.

Utilisé pour dispenser les cours à distance et centraliser l’information, les dossiers techniques comme les plans, schémas et modèles 3D, Onshape « se prête particulièrement bien à l’étude de la compréhension des mécanismes. Au sein de notre établissement, d’autres filières utilisent également le modeleur 3D Onshape pour réaliser leur projet d’étude sur des problématiques liées à la métallerie et à la plasturgie par exemple. Désormais, lorsque les étudiants conçoivent des modèles pour faire de la découpe de tôle par exemple, ils ne passent plus obligatoirement par la phase traçage mais directement par la phase modélisation » selon Stéphane DUCHEMIN.

Pour rencontrer l’adhésion des utilisateurs, l’outil numérique doit faciliter la collaboration, en permettant à plusieurs étudiants de travailler simultanément sur le même document par exemple, et l’accompagnement de l’enseignant auprès de ses élèves. « Onshape ne nous a pas seulement permis de diffuser nos messages éducatifs mais également d’assurer le suivi des élèves. Nous bénéficions d’une vision synchrone du travail des étudiants. Il nous est possible par un simple clic sur la vignette de venir assister l’étudiant, de prendre la main sur leurs travaux pour les aider en temps réel » illustre Didier LACOUR.

« Onshape est l’une des plus puissantes plateformes SaaS (Software as a Service) qui offre aux élèves tous les outils dont ils ont besoin pour créer et modifier des modèles CAO et travailler à plusieurs sur le même projet grâce au cloud. Nous avons récemment franchi le cap du million d’utilisateurs d’Onshape dans le domaine de l’éducation ces chiffres parlent d’eux-mêmes » ajoute Bernhard EBERL.

3. Un levier de transformation pédagogique

Engagée dans de profondes mutations, l’école fait face à un enjeu de mobilité auquel le numérique peut répondre, à l’extérieur et au sein des murs de l’établissement. Il participe notamment à améliorer la gestion des problématiques d’encombrement des salles de classe. Une tendance se profile : la diminution du nombre de salles communes. Des étudiants équipés des bons outils numériques s’affranchissent des contraintes de disponibilité des espaces de travail physiques.

Le numérique permet ainsi d’imaginer de nouvelles pédagogies, à l’image des initiatives de classe inversée où l’élève a la possibilité de préparer ses cours en amont et de profiter de la classe pour aborder les difficultés rencontrées. Des nouveaux formats sont mis à sa disposition, tels que les tutoriels vidéo. Consultables à tout moment, ces supports d’informations 2.0 accompagnent l’évolution des usages, favorisés par l’avènement de l’internet et des technologies web.

« L’une des clés de la réussite de l’enseignement à distance repose sur des logiciels accessibles facilement depuis tout type d’appareils mobiles, offrant aux établissements la capacité d’assurer la continuité du programme » déclare Bernhard EBERL. Il conclut : « il nous tient à cœur de soutenir l’enseignement scientifique en accompagnant la formation des futurs talents en matière de conception et d’ingénierie. »

Complémentaire à l’enseignement traditionnel, la e-éducation ne sera pleinement adoptée que si elle maintient la cohésion entre les enseignants et les élèves et épouse les habitudes d’une nouvelle génération d’utilisateurs pour qui la simplicité d’usage doit rimer avec ergonomie.

https://www.ptc.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: