En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

SATO améliore l’efficacité de la chaîne d’approvisionnement de LimaCorporate

Publication: 19 février

Partagez sur
 
SATO, pionnier mondial dans le développement de solutions d’identification automatique et d’étiquetage, a mis au point une solution pour la chaîne d’approvisionnement de bout en bout du fabricant d’implants orthopédiques LimaCorporate, installé en Italie...
 

Cette solution, comprenant du matériel, des logiciels et des étiquettes, est centrée sur la technologie RFID PJM de nouvelle génération SATO pour l’étiquetage à la source de produits implantables avant la stérilisation au gaz et par rayonnement. Le niveau d’optimisation de ce flux de travail ne pouvait pas être atteint avec les codes-barres et produits RFID traditionnels.

Les implants orthopédiques sont des pièces synthétiques destinées à remplacer des articulations, des os ou du cartilage pour compenser des blessures ou une malformation. Ils peuvent être de toutes tailles afin de correspondre à un grand nombre de corpulences. La taille requise restant très souvent inconnue jusqu’au moment de la chirurgie, les fabricants fournissent plusieurs centaines d’implants en avance, selon les données du patient. Seules quelques pièces seront réellement utilisées, tandis que le reste sera renvoyé. Il s’agit là d’un processus qui requiert un volume de travail important. Chaque étape de la chaîne d’approvisionnement (enlèvement des produits, expédition, réception, renvoi après chirurgie et remise en stock des produits non utilisés) nécessite de scanner chaque élément afin d’avoir une idée précise des stocks. Rendez-vous compte que cette tâche est effectuée des milliers de fois pour un seul envoi.

Alors que le secteur de la santé adopte les pratiques de l’Industrie 4.0, l’étiquetage à la source à l’aide de la technologie RFID est essentiel pour rationaliser la logistique et le stockage afin d’améliorer la visibilité et la productivité de la chaîne d’approvisionnement. Toutefois, les produits RFID classiques présentent un inconvénient majeur : ils ne résistent pas au processus de stérilisation par rayonnement, car cela efface ou corrompt leur mémoire. Parmi la gamme de produits RFID gérés par SATO, LimaCorporate a sélectionné la technologie RFID PJM pour sa puce de dernière génération et sa capacité de résistance à la stérilisation par faisceau d’électrons et par rayonnement gamma.

L’étiquetage à la source des implants avec la technologie RFID PJM élimine le besoin de ré-étiquetage à diverses étapes, permettant d’accélérer les phases d’inspection, de rapprochement des kits et de rotation stocks, avec une visibilité de bout en bout de l’usine au bloc opératoire. De plus, l’étiquetage à la source à l’aide de la technologie RFID permet de répondre aux exigences de conformité en matière d’étiquetage et d’identification des dispositifs médicaux. Il permet également de bénéficier des avantages, en termes de contrôle de la qualité, de la traçabilité intelligente et de la surveillance après-vente en temps réel.

Fin 2018, SATO a mené avec succès un projet pilote pour LimaCorporate, démontrant ainsi le potentiel d’une augmentation de 50 % de la productivité grâce à un système de lecteurs tunnel RFID PJM3. LimaCorporate a depuis commencé à mettre en place les étiquettes résistantes au rayonnement à l’intérieur de l’emballage de ses produits lors du processus de production avant la stérilisation afin de rationaliser sa logistique de production et sa distribution.

« Nous avons créé une étiquette résistante à la stérilisation, indispensable pour LimaCorporate », explique Kevin Allart, responsable international du secteur santé de SATO. « Nous avons fourni une solution professionnelle complète avec du matériel PJM, un logiciel sur mesure et des étiquettes RFID PJM. Nous avions pour objectif une intégration harmonieuse au sein du système de planification des ressources de l’organisation du client. Nous souhaitions établir une relation plus approfondie que la relation classique entre un fournisseur et un client final, et je suis ravi de voir que ce projet a donné naissance à un partenariat technique de pointe. »

La technologie adoptée par LimaCorporate est également conçue pour apporter de nombreux avantages aux hôpitaux. Les étiquettes RFID PJM de SATO sont compatibles NFC pour une vérification à la volée des implants à l’aide d’un appareil intelligent sur les premières lignes des soins de santé. En gérant les stocks des dispositifs médicaux, qu’ils leur appartiennent ou qu’ils soient consignés, à l’aide d’étagères ou de placards fixes ou mobiles, les hôpitaux peuvent améliorer les processus de gestion des stocks, du contrôle de l’expiration des produits dans l’entrepôt à la vérification du matériel reçu.

1. Le règlement relatif aux rapports sur les dispositifs médicaux (MDR, Medical Device Reporting) (Titre 21 du Code des règlements fédéraux, Section 803) de l’agence américaine FDA (Food and Drug Adminstration) et le règlement européen sur les dispositifs médicaux (MDR 2017/745), régissent la production et l’utilisation en toute sécurité des dispositifs médicaux.

2. UDI (Unique Device Identification) : est un système permettant d’attribuer un identifiant unique aux dispositifs médicaux pour des raisons de traçabilité et de sécurité ; actuellement utilisé aux USA, Union Européenne, Chine, Corée du Sud et Arabie Saoudite.

3. En combinant des éléments de lecture en masse, l’aide à la reconstruction des kits et l’intégration au système de planification des ressources de l’organisation sont rendues possibles avec les étiquettes PJM, les lecteurs tunnel et la solution de gestion PJM ORBIT™.

https://www.sato-global.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: