En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

OSE Immunotherapeutics annonce la délivrance d’un premier brevet européen

Publication: 18 février

Partagez sur
 
Un premier brevet européen protégeant OSE-127/S95011, antagoniste du récepteur à l’IL-7. Ce brevet protège OSE-127/S95011 et ses applications thérapeutiques jusqu’en 2037...
 

OSE Immunotherapeutics SA, renforce la propriété intellectuelle d’OSE-127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), avec la délivrance d’un premier brevet par l’Office Européen des Brevets (OEP) qui protège le produit et ses applications thérapeutiques dans les maladies auto-immunes et inflammatoires jusqu’en 2037.

« Ce nouveau brevet européen confirme le mécanisme innovant et différenciant d’OSE-127/S95011 qui cible l’IL-7R et présente des propriétés purement antagonistes, et renforce le portefeuille mondial de brevets du produit. Cette délivrance arrive juste après l’inclusion du premier patient, fin 2020, dans l’étude de phase 2 en cours qui évalue OSE-127/S95011 chez des patients souffrant de rectocolite hémorragique. Cette maladie inflammatoire chronique de l’intestin touche 3,3 millions de personnes aux États-Unis, en Europe et au Japon1. Très invalidante, elle impacte lourdement la qualité de vie des patients malgré des traitements qui agissent sur les symptômes cliniques. Avec seulement 25-30 % des patients en rémission2 et 15 % ne répondant à aucun traitement et pour lesquels la chirurgie est le dernier recours3, une large population de patients est en attente de nouvelles options thérapeutiques », commente Alexis Peyroles, Directeur général d’OSE Immunotherapeutics.

L’étude clinique de phase 2 randomisée, en double aveugle versus placebo vise à évaluer l’efficacité et la tolérance d’OSE-127/S95011 chez des patients atteints de rectocolite hémorragique active modérée à sévère après échec, perte de réponse ou intolérance à un ou plusieurs traitements antérieurs.

OSE-127/S95011 est développé en partenariat avec Servier4 dans le cadre d’un accord d’option de licence jusqu’à la finalisation de deux études cliniques de phase 2, avec exercice de l’option à la finalisation positive de l’une des deux études. La phase 2 en cours dans la rectocolite hémorragique est menée sous la promotion d’OSE Immunotherapeutics et en parallèle, une autre phase 2 dans le syndrome de Sjögren va démarrer prochainement sous la promotion de Servier. L’accord d’option de licence prévoit le versement par Servier d’un paiement d’étape de 5 millions d’euros à OSE à l’inclusion du premier patient dans la phase 2 dans le syndrome de Sjögren.

https://ose-immuno.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: