En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Avions Mauboussin lauréat du plan de relance aéronautique

Publication: 17 février

Partagez sur
 
Le projet Zéphyr sélectionné par l’Etat dans le cadre du soutien aux investissements de la filière aéronautique...
 

Avions Mauboussin, constructeur implanté à Belfort depuis 2017, développe la première génération d’avions hybrides à hydrogène avec deux programmes : Alérion M1h, un biplace léger et Alcyon M3c, un six-places.

L’objectif est de permettre la mobilité interurbaine responsable et l’accès à des zones aujourd’hui fermées aux avions classiques, en utilisant des avions propres et silencieux à décollage/atterrissage court (STOL), pour opérer au plus proche des destinations souhaitées et à partir d’infrastructures réduites.

Avec son projet Zéphyr, propulsion hybride à hydrogène, l’industriel franc-comtois fait parti des lauréats de l’appel à projets "Plan de relance pour l’industrie", lancé par le Gouvernement, dans le cadre du plan de relance pour le soutien à l’investissement et la modernisation de l’industrie.

Appel à projets " Plan de relance pour l’industrie "

Suite à la crise sanitaire du Covid-19 qui a marqué un arrêt brutal et massif de nombreuses filières de l’industrie française le Gouvernement mobilise, sur l’année 2020, 2021 et 2022, des moyens exceptionnels pour le soutien à l’investissement et la modernisation de l’industrie.

Ainsi, la Direction générale des entreprises (DGE) et Bpifrance ont mis en place un appel à projets afin de soutenir des projets d’investissement industriel, d’une part dans 6 secteurs stratégiques au niveau national (l’aéronautique, l’automobile, le nucléaire, l’agroalimentaire, la santé et l’électronique), et d’autre part à forte composante territoriale (tous les secteurs susceptibles de démarrer rapidement et ayant des retombées socio-économiques fortes pour le territoire : maintien et création d’emploi, perspectives d’amélioration de la compétitivité, etc.).

Avions Mauboussin : Projet Zéphyr

Début novembre 2020, Avions Mauboussin dépose son projet Zéphyr afin qu’il soit instruit par la DGE et la direction national de Bpifrance. Le 16 février 2021, le Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance annonce dans un communiqué de presse qu’Avions Mauboussin fait partie des lauréats du " plan de relance pour l’industrie " aéronautique.

Le projet : Zéphyr est une propulsion hybride à hydrogène pour aéronefs interurbains et véhicules légers. Cette propulsion s’adapte en premier lieu sur les avions et drones proposées par Avions Mauboussin pour les secteurs civils, militaires et commerciaux. Le système hydrogène utilisant une partie thermique à haut rendement apporte un grand rayon d’action tandis que le mode purement électrique supprime toute nuisance en zone urbaine ou émission en zone sensible, avec un poids des batteries maitrisé.

Objectifs : Zéphyr a pour but de créer la première chaine de propulsion composée de deux élements ne rejettant aucun élément nocif ; et pourrait ainsi moderniser les systèmes de propulsion de trois secteurs des transports : air, terre et mer.

Zéphyr permet d’avoir tous les avantages sans les inconvénients : propulsion électrique, autonomie, légèreté (partie thermique beaucoup moins lourde que pile à combustible), robustesse et simplicité.

Avions Mauboussin veut devenir un acteur mondial de premier plan de la mobilité décarbonée et offrir de nouvelles applications à la mobilité aérienne.

Durée et investissements : Le projet Zéphyr s’étend de début 2021 jusqu’à fin 2024, avec plusieurs étapes : électrique, hybride, hydrogène.

L’investissement porte principalement sur la recherche et développement :

- Conception de la chaine de traction ;

- Achat des composants aux partenaires industriels ;

- Fabrication du démonstrateur ;

- Essais sur banc puis sur avion au sol ;

Dans un second temps, l’investissement portera sur la conception et/ou l’adaptation de bancs d’essais.

Retombées visées : La création de Zéphyr (propulsion hybride hydrogène) conduira à la mise sur le marché d’Alérion M1h (le premier des Avions Mauboussin), en 2025 pour la version hybride kérosène et 2027 en hybride hydrogène.

Alcyon M3c sera lancé en 2026 pour la version hybride kérosène et 2028 en hybride hydrogène.

En parallèle, Avions Mauboussin proposera la chaine de propulsion Zéphyr à d’autres avionneurs, hélicoptéristes, constructeurs de taxis volants VTOL ou de drones, ainsi que d’autres constructeurs des secteurs maritime et automobile.

La mobilité aérienne responsable

S’appuyant sur son héritage de pionnier, Avions Mauboussin conçoit la prochaine génération d’avions : celle qui introduit la mobilité aérienne régionale responsable à l’hydrogène, répondant aux exigences du transport moderne et aux nouvelles valeurs écologiques des clients, pilotes et passagers.

La volonté de perpétuer cette vision de la modernité et d’intégrer l’efficacité énergétique au service de l’environnement a conduit à la conception de Zéphyr.

Alérion M1h : avion biplace hybride STOL

Premier-né de la gamme Avions Mauboussin et conçu avec l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM) et des industriels partenaires, Alérion M1h est un biplace léger à ailes basses, de configuration tandem, à propulsion hybride, rapide et effilé, destiné au marché des pilotes-propriétaires et de la mobilité à la demande.

Dans un premier temps Alérion M1h sera propulsé par la version hybride kérosène de Zéphyr, d’une puissance de 80 kW environ. Elle permettra un décollage et un atterrissage courts en mode électrique, tandis que la croisière s’effectuera en propulsion thermique (250 km/h) avec une autonomie de plusieurs centaines de kilomètres. Cela entraînera une diminution du bruit et des nuisances.

Dans un second temps, la version hybride hydrogène de Zéphyr propulsera Alérion M1h, supprimant totalement les émissions polluantes et le recours aux énergies fossiles.

Cet avion permettra de valider les technologies transférables au modèle suivant, Alcyon M3c, et d’être rapidement sur le marché de l’aviation générale avec une offre responsable/écologique.

Alcyon M3c : avion régional à hydrogène HSTOL

Alcyon M3c, avion régional à décollage et atterrissage courts, aura une capacité de cinq passagers, et affiche les mêmes ambitions de motorisation que le biplace Alérion M1h (hybride puis hydrogène). Il sera propulsé par Zéphyr dans sa version multimoteur, d’une puissance de 400 kW environ.

Alcyon M3c aura une autonomie de 1500 km et atteindra une vitesse de croisière de 370 km/h. La certification et la commercialisation sont envisagées à l’horizon 2026.

Alcyon M3c sera l’élément-clé de la mobilité aérienne régionale et de proximité. Capable de performances en accord avec les besoins de la mobilité moderne (souplesse d’utilisation, atterrissage/décollage au plus proche de l’origine et destination finale des voyageurs et discret) le tout dans le respect des valeurs contemporaines, Alcyon M3c, tout comme Alérion M1h, sera le symbole de la renaissance de l’aviation moderne et de ce qu’elle doit représenter : la Technologie, le Design, l’Écologie.

https://www.avionsmauboussin.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: