En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Les succès des PME-ETI NAE

Publication: 17 février

Partagez sur
 
Hag’Tech engage un plan d’investissements ambitieux dans le but de renforcer ses moyens en usinage de pièces de grandes dimensions et met en place la digitalisation dans les ateliers...
 

Hag’Tech est lauréate du fond d’Investissement Territoires d’Industrie qui vise à financer les projets industriels les plus structurants pour les territoires et ayant un impact sociétal et économique fort.

Créée en 2005 et située dans la Manche, l’entreprise Hag’Tech, spécialisée dans l’usinage et la mécano-soudure, délivre des services complets pour la production de pièces unitaires et de séries. L’entreprise propose également une spécialisation reconnue dans l’usinage de pièces de grandes dimensions pour les secteurs du nucléaire et de la défense navale notamment.

Hag’Tech travaille principalement les matériaux durs (Inconels, Uranus, Titane, Aciers avec et sans carbone), les productions servant entre autres à intégrer des conteneurs de déchets nucléaires, ou encore à équiper les strutures des sous-marin. Autre spécificité de son métier, l’entreprise a la capacité de faire des reprises d’usinage sur des ensembles mécano-soudées afin d’obtenir des tolérances serrées et une géométrie parfaite sur des longeurs de plus de 8 mètres.

Cette PME de 35 personnes, qui compte à son actif 13 machines à commandes numériques et totalise 35 000 heures d’usinage par an, a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires de 2,5 millions d’euros dont 50% dans la défense. Reprise il y a un an par Arnaud Vanthuyne, l’entreprise poursuit sa diversification et propose son savoir faire dans les secteurs industriels les plus exigeants. Aujourd’hui lauréate du Fond d’Investissement Territoires d’Industrie, Hag’Tech va pouvoir mener à terme un vaste plan d’investissements qui représente un montant global de 1,5 millions d’euros (subventions comprises) et comporte deux principaux volets :

Le premier concerne le renforcement de son parc machines, l’objectif étant d’accroître sa capacité d’usinage de pièces de grandes dimensions. L’entreprise va en particulier faire l’acquisition d’un nouveau portique d’usinage 5 Axes lui permettant d’usiner des pièces de plus grandes largeurs, allant jusqu’à 3,75 mètres, venant en complément d’une fraiseuse 5 Axes (8,5m x 3,5m) déjà en place. L’infrastructure de l’atelier sera par ailleurs modifiée afin d’ajouter un pont de levage pour la manipulation de masses de 20 Tonnes. Ce centre d’usinage de dernière génération sera ainsi l’un des plus conséquents du territoire normand dans la catégorie grande dimension.

Le second volet porte sur la dématérialisation de l’ensemble des procédés avec l’intégration de tablettes numériques en atelier, le service contrôle étant aujourd’hui entièrement dématérialisé, l’intégration d’un serveur cloud et la mise en place d’une nouvelle GPAO (Gestion de la production assistée par ordinateur) dans l’optique d’un atelier entièrement digitalisé.

« Je me félicite que, dans la période actuelle, nous ayons pu trouver un partenaire bancaire prêt à nous suivre dans cette nouvelle étape de l’entreprise reprise il y a un an seulement. Cet intérêt justifie notre stratégie axée sur l’usinage de grandes dimensions qui fait notre particularité depuis maintenant dix ans » souligne Arnaud Vanthuyne. « Si l’aéronautique et le spatial figurent aux rangs des secteurs dans lesquels nous souhaitons nous diversifier, la crise économique actuelle reporte nos ambitions. Nous avons d’ailleurs adhéré au réseau NAE dès 2020 pour soutenir nos efforts dans ce sens ».

Des recrutements sont en cours : un poste en CDI vient d’être pourvu et trois contrats de professionnalisation seront signés prochainement. D’autres postes seront ouverts courant juin, une fois que les deux centres d’usinage seront en place. Hag’Tech pourra s’appuyer sur les talents issus de la première promotion de l’école de production que l’entreprise a co-créée en octobre 2019 avec ses confrères normands Chantreuil Mécanique et Leblanc SA. « Grâce au fonctionnement de l’école basé sur environ 70% de pratique et 30% de théorie, les élèves sont formés à nos métiers et donc capables d’intégrer nos ateliers en étant rapidement opérationnels et déjà préparés à répondre aux exigences de nos industries », conclut Arnaud Vanthuyne.

https://www.hag-tech.fr/

https://www.nae.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: