En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Sharp a testé l’efficacité de la technologie d’ionisation Plasmacluster

Publication: 12 février

Partagez sur
 
La première étude en laboratoire au monde confirme l’efficacité de la technologie d’ionisation Plasmacluster contre le nouveau coronavirus...
 

Sharp, leader mondial de la fabrication de produits technologiques, a été la première entreprise à développer un dispositif dans lequel le coronavirus (SARS-CoV-2) en suspension dans l’air était exposé à la ionisation Plasmacluster. Une réduction d’environ 90 % des particules virales infectieuses a été observée après environ 30 secondes. L’étude en laboratoire a été menée en collaboration avec le Centre national de recherche pour le contrôle et la prévention des maladies infectieuses / Institut de médecine tropicale de l’Université de Nagasaki, des experts du département de microbiologie de l’Université de Shimane et des membres de la Société japonaise de virologie. L’université de Nagasaki est une autorité internationalement reconnue dans le domaine de la recherche sur les maladies infectieuses.

La pandémie de COVID-19 (Coronavirus Disease 2019), causée par le nouveau coronavirus SARS-CoV-2, est officiellement apparue pour la première fois en décembre 2019. En octobre 2020, plus de 37 millions de personnes avaient été infectées par le virus dans le monde et environ un million y avaient succombé. La pandémie représente un défi considérable pour la société et nécessite une aide immédiate dans de nombreux domaines.

Dès 2004, Sharp a prouvé que sa technologie brevetée d’ionisation Plasmacluster, utilisée dans les purificateurs d’air Sharp, était efficace contre le coronavirus félin (FCoV), qui appartient également à la famille des Coronaviridae. L’année suivante, Sharp a aussi démontré l’efficacité de sa technologie contre le coronavirus du SRAS (SARS-CoV), qui avait causé l’épidémie de 2002-2003 et qui est génétiquement similaire au nouveau coronavirus (SARS-CoV-2). Lors d’un récent essai en laboratoire, Sharp a également démontré son efficacité contre le SRAS-CoV-2 dans les gouttelettes en suspension dans l’air.

Depuis 2000, Sharp coopère avec des organismes de recherche indépendants du monde entier pour démontrer l’efficacité de la technologie Plasmacluster. En même temps, la sécurité d’ionisation Plasmacluster a elle aussi été confirmée. Sharp continuera à mener des études pour démontrer l’efficacité de la technologie Plasmacluster, qui constitue une contribution notable pour la société.

« Les désinfectants tels que l’alcool et les détergents (tensioactifs) sont bien connus pour leur efficacité à réduire le risque de présence du virus sur les matériaux, cependant, pour l’infection par aérosols (microgouttelettes), il existe peu de mesures efficaces comme le port du masque. La technologie Plasmacluster a démontré son efficacité dans l’inactivation du CoV-2 du SRAS dans les gouttelettes en suspension dans l’air. Elle pourrait par conséquent s’avérer utile pour réduire le risque d’infection dans les lieux clos comme les bureaux, les habitations, les infrastructures médicales et les véhicules. », commente le Dr Jiro Yasuda, professeur au Centre national de recherche pour le contrôle et la prévention des maladies infectieuses de l’Université de Nagasaki.

https://www.sharpconsumer.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: