En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Evaluation de la conformité : Un nouveau logiciel de calcul de risque

Publication: 29 janvier

Partagez sur
 
La prise de décision associée à une évaluation de conformité est une problématique commune aux à tous les laboratoires d’essais, d’étalonnage ainsi qu’aux industriels...
 

La révision de la norme NF ISO 17025 en 2017 demande aujourd’hui d’expliciter, au préalable avec le client, la règle de décision qui est appliquée lors de la rédaction d’un rapport ou d’un certificat, et enjoint de tenir compte de l’incertitude de mesure. Le nouveau logiciel CASoft, développé par le LNE, avec le NPL et le RISE, dans le cadre du projet EMPIR 17SIP05 CASoft1, permet d’évaluer les risques liés à cette prise de décision.

De l’industrie aérospatiale aux secteurs de la santé et de l’énergie, les instruments de mesures et de tests sont constamment utilisés pour évaluer les systèmes et les produits. Mais pour garantir la confiance en ces instruments il est nécessaire de procéder à une évaluation robuste de leurs performances et des niveaux d’incertitude associés.

C’est dans ce cadre que le LNE, avec le National Physical Laboratory (NPL - Royaume-Uni) et le Research Institute of Sweden (RISE - Suède), a créé le logiciel CASoft, dédié à ces calculs de risques en les rendant accessibles à travers une interface utilisateur simplifiée. Disponible gratuitement, il permet aux utilisateurs de quantifier les risques de mauvaise décision lors d’une attestation de conformité, conduisant ainsi à une réduction des coûts de fabrication et à une amélioration de la sécurité des produits.

D’une part, CAsoft permet de calculer le risque de mauvaise décision lorsqu’un résultat de mesure est comparé à un seuil (Tolérance, Erreur Maximale Tolérée, Valeur fixée par la règlementation…) :

- Si la décision est de déclarer « conforme », CAsoft permet de calculer le risque « client », c’est-à-dire la probabilité que cet objet soit en réalité non conforme.

- Si la décision est de déclarer « non conforme », on peut alors calculer le risque « fournisseur », c’est-à-dire la probabilité que cet objet soit en réalité conforme.

D’autre part, CAsoft permet également de calculer des risques qu’on appelle globaux. Il s’agit de la proportion d’objets qui feront l’objet d’une erreur de décision sur la base d’une mesure ultérieure. Cette fonctionnalité permet d’adapter la règle de décision et les limites d’acceptation dans le but de satisfaire à une valeur maximale soit du risque « client », soit du risque « fournisseur ».

https://www.lne.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: