En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Communiqué de presse conjoint sur Fincantieri et les chantiers de l’atlantique

Publication: 28 janvier

Partagez sur
 
A la suite de l’entretien téléphonique entre Bruno Le Maire, Stefano Patuanelli et Margrethe Vestager, la France et l’Italie prennent acte du fait que le contexte économique actuel ne permet pas de poursuivre le rapprochement envisagé entre les Chantiers de l’Atlantique et Fincantieri...
 

Les deux pays réaffirment la solidité de leurs liens en matière de coopération économique, en particulier dans le secteur industriel.

L’Accord de cession des titres des Chantiers de l’Atlantique, signé par l’Etat français, Fincantieri et Naval Group le 2 février 2018 prendra fin le 31 janvier 2021, après avoir été prolongé cinq fois. Les parties ont décidé de ne pas prolonger une nouvelle fois cet accord. En effet, le secteur du tourisme fait actuellement face à un niveau d’incertitude économique inédit, du fait de la crise de la Covid-19 qui n’autorise pas la poursuite de l’opération.

Cette opération, qui était soutenue par la France et l’Italie, a été initiée il y a plus de trois ans, mais sa conclusion était soumise à l’approbation de la Commission européenne. La Commission européenne a ouvert une enquête approfondie sur le projet le 30 octobre 2019, et exprimé ses doutes quant à l’impact de l’opération en termes de concurrence. Dans le contexte de la crise sanitaire et du manque de visibilité sur la reprise du marché de la construction navale, la Commission européenne n’a pas clôturé la procédure.

Afin de permettre aux deux entreprises de se concentrer sur leur stratégie de sortie de crise et sur de nouveaux projets, la France et l’Italie ont tiré les conclusions de l’absence de décision de la Commission européenne et du contexte économique et sanitaire. L’Etat français reste l’actionnaire principal des Chantiers de l’Atlantique et soutiendra l’entreprise aussi longtemps que la crise durera.

La France et l’Italie restent pleinement engagés pour approfondir leur coopération dans le secteur maritime et de la construction navale, en ligne avec les conclusions du 34e Sommet franco-italien de 2017. Le lancement le 18 mai 2020 aux Chantiers de l’Atlantique, de la construction du premier des quatre Bâtiments Ravitailleurs du programme FLOTLOG de la Marine française, dont une partie est confiée à Fincantieri shipyard of Castellammare di Stabia, témoigne de la coopération continue entre les deux pays et les deux entreprises. Par ailleurs, la joint-venture Naviris entre Naval Group et Fincantieri est pleinement opérationnelle depuis janvier 2020 et bénéficie de l’appui de la France et de l’Italie. Naviris prospecte activement à l’export, et a lancé des projets communs de R&T. La joint-venture développe également des projets pour les Marines française et italienne, et dans le cadre d’accords plus larges, comme par exemple le projet European Patrol Corvet.

De manière plus générale, la France et l’Italie continuent de soutenir la coopération économique et industrielle entre leurs entreprises et leurs deux pays.

https://www.economie.gouv.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: