En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Sanofi va aider BioNTech à fabriquer son vaccin COVID-19

Publication: 28 janvier

Partagez sur
 
Sanofi donnera à BioNTech l’accès à son outil de production de pointe. À partir de l’été 2021, Sanofi prendra en charge les dernières étapes de la fabrication pour fournir plus de 125 millions de doses de vaccin COVID-19 pour l’Union européenne...
 

Sanofi et BioNTech ont conclu aujourd’hui un accord aux termes duquel Sanofi prêtera son concours à BioNTech pour la fabrication et la fourniture de son vaccin COVID-19 qui est codéveloppé avec Pfizer.

Sanofi donnera à BioNTech l’accès à son outil de production et à son savoir-faire afin de produire plus de 125 millions de doses du vaccin COVID-19 de BioNTech en Europe. Les premiers lots de vaccins seront distribués par les installations de production de Sanofi situées à Francfort à partir de l’été 2021.

« Nous sommes bien conscients que plus vite les doses de vaccin seront disponibles, plus nombreuses seront les vies potentiellement sauvées. L’accord d’aujourd’hui est une étape essentielle qui témoigne de la volonté du secteur pharmaceutique de mobiliser toutes ses forces vives pour lutter contre cette pandémie », a déclaré Paul Hudson, Directeur Général de Sanofi. « Bien que des campagnes de vaccination aient débuté partout dans le monde, leur conduite est limitée par des quantités de vaccins inférieures à ce qui était prévu, et des délais d’approbation retardés en raison de capacités de production insuffisantes. Nous avons pris la décision de contribuer à répondre aux besoins mondiaux et d’apporter notre soutien à BioNTech et Pfizer afin d’aider l’entreprise à fabriquer son vaccin COVID-19, car nous disposons des technologies et des capacités industrielles nécessaires à cette fin. Comme toujours, la première de nos priorités est de mobiliser nos efforts et nos capacités pour lutter contre cette pandémie mondiale. En tout premier lieu, nous allons pour ce faire poursuivre le développement de nos propres candidats-vaccins contre la COVID-19, parallèlement à cette collaboration industrielle. »

La première des priorités de Sanofi est de poursuivre le développement de ses deux candidats-vaccins COVID-19

- Sanofi collabore avec GSK pour développer un candidat-vaccin COVID-19 faisant appel à la même technologie de protéine recombinante que celle employée par Sanofi pour la fabrication de ses vaccins contre la grippe saisonnière, combinée à la technologie de production d’adjuvant à usage pandémique de GSK.

Les résultats de phase I/II obtenus au sujet de ce candidat-vaccin ont permis d’observer une réponse immunitaire comparable à celle des patients qui se sont rétablis d’une infection COVID-19 chez les adultes âgés de 18 à 49 ans, mais une réponse immunitaire inférieure chez les adultes plus âgés vraisemblablement due à une concentration antigénique insuffisante.

Avec le soutien de la BARDA (Biomedical Advanced Research and Development Authority ou Autorité pour la recherche et le développement avancés dans le domaine biomédical), qui relève de l’Office chargé des préparatifs et réponses aux situations d’urgence en santé publique (Assistant Secretary for Preparedness and Response) du ministère américain de la Santé, les deux entreprise prévoient le lancement d’une nouvelle étude de phase II en février 2021 dans le but d’évaluer le candidat-vaccin avec une formulation antigénique optimisée de manière à obtenir une réponse immunitaire élevée dans toutes les tranches d’âge. Si les données de cette étude sont positives, une étude globale de phase III pourrait débuter au deuxième trimestre de 2021. Les résultats positifs de cette étude pourraient donner lieu à la soumission de demandes d’approbation auprès des autorités réglementaires au deuxième semestre de 2021 et permettre la mise à disposition potentielle du vaccin au quatrième trimestre de 2021.

- En plus du vaccin à base de protéine recombinante développé en collaboration avec GSK, Sanofi développe un vaccin à ARNm en partenariat avec Translate Bio.

Les données précliniques ont montré que deux injections du vaccin à ARNm ont induit la production d’une concentration élevée d’anticorps neutralisants, comparables aux concentrations situées dans la fourchette supérieure observées chez des sujets humains infectés. Sanofi prévoit de débuter une étude de phase I/II au premier trimestre de 2021.

https://www.sanofi.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: