En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

La start-up bordelaise OCEAN Dx, lauréate du concours i-Nov 2020

Publication: 22 janvier

Partagez sur
 
Spécialisée dans le diagnostic in vitro des maladies infectieuses, la start-up bordelaise OCEAN Dx, accompagnée par Unitec, est lauréate du concours i-Nov 2020 6ème vague du Secrétariat Général pour l’Investissement...
 

Ce prix, d’un montant de 440 000 € vient s’additionner à l’aide à l’Innovation de 200 000 € octroyée par le service start-up de la Région Nouvelle-Aquitaine et au prix du concours i-Lab 2020 de 250 000 € du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Ce nouveau prix va permettre à OCEAN Dx d’automatiser son test rapide de diagnostic du sepsis et de développer des tests rapides pour les méningites, les pneumonies et la maladie de Lyme.

Les biotechnologies au service de la santé publique

OCEAN Dx est une start-up créée par des chercheurs issus des milieux des biotechnologies. Ses créateurs Franck Tarendeau et Cyril Dian sont des experts du diagnostic in vitro et de la production de bioréactifs. OCEAN Dx a vocation à apporter des solutions innovantes de diagnostic pour les maladies infectieuses. Le prix reçu de 440 000€ dans le cadre du concours i-Nov marque la reconnaissance d’OCEAN Dx comme un futur leader français du diagnostic in vitro. Ses technologies de rupture protégées par des brevets internationaux vont marquer une révolution dans le diagnostic médical des maladies infectieuses. OCEAN Dx planifie de vendre ses tests à l’international.

Le sepsis, un problème de santé mondial

Le sepsis (anciennement appelé septicémie) se caractérise par une infection généralisée due à la présence d’un pathogène dans le sang ou un tissu qui induit des défaillances d’organes pouvant entrainer la mort. Il tue chaque année 6 millions de personnes dans le monde dont 30 000 en France et engendre de fortes dépenses de santé (1,5 milliards d’€ en France ; 24 milliards de $ aux Etats-Unis).

En identifiant en quelques heures les pathogènes à l’origine de l’infection, le test d’OCEAN Dx oriente immédiatement les médecins vers la bonne stratégie antibiotique.

Grâce à ce nouveau test, la mortalité due au sepsis devrait chuter de 35% aujourd’hui à seulement 5%, ce qui correspondrait à 20 000 vies sauvées chaque année en France. Ce test devrait permettre aussi une meilleure gestion des antibiotiques et éviter ainsi l’apparition de souches bactériennes multirésistantes. Le marché mondial pour un test rapide de diagnostic du sepsis est estimé à 8,4 milliards d’euros.

« Grâce au prix du concours i-Nov 2020 nous allons adapter notre test rapide de diagnostic du sepsis aux automates déjà présents dans les hôpitaux » indique Franck Tarendeau, président et cofondateur d’OCEAN Dx.

De nouvelles maladies ciblées

Fort de leurs technologies révolutionnaires de diagnostic démontrant des sensibilités jamais observées auparavant, les équipe R&D d’OCEAN Dx vont entamer des travaux afin d’adresser de nouvelles maladies pour lesquelles les solutions de diagnostic actuellement sur le marché ne sont pas satisfaisantes. Les maladies qui seront ciblées sont les méningites, les pneumonies et la maladie de Lyme.

Les méningites. Les méningites touchent 3 millions de personnes chaque année. Elles se caractérisent par la présence de microbes dans le liquide céphalo-rachidien. Les méningites aux bactéries sont fulgurantes et aujourd’hui aucun test n’est capable de détecter rapidement les centaines de bactéries pouvant induire des méningites. Le marché pour les méningites est estimé à 280 millions.

La maladie de Lyme. La maladie de Lyme touche 600 000 personnes chaque année. Le microbe est transmis suite à la piqure d’une tique infectée. Le marché pour un test précoce de la maladie de Lyme est estimé à 18 millions.

Les pneumonies. Les pneumonies sont dues à la présence de pathogènes dans les poumons. Les pneumonies touchent 150 millions de personnes chaque année dont 20 millions nécessitent une hospitalisation. Le marché d’un test rapide pour les pneumonies est estimé à plusieurs milliards d’euros.

http://www.unitec.fr/

http://www.oceandx.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: