En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

La survie : priorité des entrepreneurs en 2021

Publication: 19 janvier

Partagez sur
 
Initiative France, 1er réseau associatif de financement et d’accompagnement des entrepreneurs, a interrogé 4 400 entrepreneurs, financés et accompagnés par le réseau sur les conséquences de la crise sanitaire, leurs besoins et les perspectives pour les mois qui viennent...
 

Cette étude révèle plusieurs enseignements. Vous trouverez ci-joint la synthèse de l’étude.

Les entrepreneurs sont portés par un fort instinct de survie

L’impact de la crise sur l’activité des TPE est violent. Des menaces durables pèsent sur leur avenir : un possible reconfinement, la baisse durable de la consommation des Français et le remboursement des prêts et reports de charges.

Les incertitudes pèsent sur le business et le moral des entrepreneurs :

- 1/4 des entrepreneurs ne savent pas s’ils pourront maintenir leur activité en 2021. C’est le cas de 39 % des commerces qui ont subi deux fermetures administratives en 2020, et de 35 % des dirigeants d’hôtels-cafés-restaurants.

- L’optimisme des entrepreneurs est en baisse de 14 points entre le printemps et l’automne 2020, tombant à 46 %.

- Si une majorité des entrepreneurs se dit combattive, l’inquiétude est vive chez les femmes, les plus de 30 ans et les dirigeants d’hôtels-cafés-restaurants.

Les entrepreneurs s’adaptent « en mode survie ». Les confinements ont agi comme un électrochoc. Un tiers des personnes interrogées ont fait évoluer leur entreprise pendant la crise. La bascule numérique est amorcée en 2020. Un tiers des entrepreneurs ont développé leur activité en ligne pendant la crise, notamment les moins de 30 ans et les secteurs les plus touchés par les confinements (commerces « non essentiels », services aux particuliers, hôtels-cafés-restaurants).

Pour sauver leur activité et les emplois, les entrepreneurs exigent de la visibilité financière et du soutien

Les entrepreneurs en danger d’impasse financière :

- Un tiers des entrepreneurs ne se sont pas rémunérés du tout en 2020.

- Face au risque d’endettement, les prêts ne suffiront pas. 46 % des personnes interrogées exigent des « subventions ».

Une envie de rebond envers et contre tout : la grande majorité des entrepreneurs ne regrettent pas l’aventure de la création d’entreprise et leur engagement reste total pour garder leur entreprise ouverte (76 %) et développer leur stratégie commerciale (40 %).

Les entrepreneurs sont engagés dans une bataille pour l’emploi. Les emplois n’ont pas été une variable d’ajustement en 2020 mais l’incertitude reste importante en 2021 : 34 % ne savent pas s’ils pourront les préserver.

En 2021, des tendances se dessinent sur les projets des entrepreneurs :

- La bascule numérique va se confirmer.

- Les mesures du plan France Relance sont encore méconnues mais sont stimulantes.

- La transition écologique n’est pas perçue comme une opportunité dans la crise mais les entrepreneurs s’y montrent sensibles.

http://www.initiative-france.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: