En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple

Publication: 18 janvier

Partagez sur
 
L’objectif principal de l’étude est d’identifier des biomarqueurs digitaux pour surveiller les capacités et la santé cognitives, et notamment déceler d’éventuels troubles cognitifs légers pouvant conduire à des pathologies neurologiques, telles que la maladie d’Alzheimer...
 

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, annonce ce jour une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

L’étude observationnelle sera lancée dans le courant de l’année 2021 et conduite pendant plusieurs années auprès de jeunes adultes et de sujets âgés présentant des résultats différents aux tests cognitifs. Grâce à la puissance technologique de l’Apple Watch et de l’iPhone associée à la grande expertise de Biogen dans le domaine des neurosciences, les principaux objectifs de l’étude sont de mettre au point des biomarqueurs digitaux pour mieux évaluer les capacités cognitives dans le temps et repérer les premiers signes de troubles cognitifs légers.

La santé cognitive est de plus en plus reconnue comme une composante importante de l’état de santé général des personnes âgées. Cependant, le dépistage du déclin des fonctions cognitives, y compris des troubles cognitifs légers, intervient souvent tardivement alors que 15 à 20 % des adultes de plus de 65 ans sont concernés. Les premiers symptômes sont souvent difficiles à percevoir et peuvent aller d’une tendance à la distraction à des pertes de mémoire. Des mois, voire des années, peuvent s’écouler avant que le déclin cognitif ne soit porté à l’attention des professionnels de santé.

Cette étude digitale permet à des adultes de tous âges d’y participer. Elle a été conçue dans le respect des principes de vie privée, et de contrôle, de transparence et de sécurité des données. Les participants, qui peuvent sortir de l’étude à tout moment, devront remplir un formulaire de consentement détaillé énumérant les types de données collectées et la manière dont chaque type de donnée peut être utilisé et partagé. Les données seront chiffrées puis conservées dans des systèmes hautement sécurisés pour assurer leur protection.

« Le déclin cognitif peut être un symptôme précoce d’une maladie neurodégénérative ou de troubles cognitifs majeurs. La mise au point de biomarqueurs digitaux dans ce domaine contribuerait à accélérer le diagnostic des patients et à donner aux médecins et aux individus les moyens d’agir en temps utile », affirme Michel Vounatsos, CEO de Biogen. « Pour les systèmes de santé, de telles avancées en matière de biomarqueurs des fonctions cognitives, obtenues grâce à des études à grande échelle, pourraient contribuer de manière significative à la prévention et à l’amélioration de la santé des populations concernées, et à la réduction des coûts pour les systèmes de santé. L’association du meilleur des neurosciences et du meilleur de la technologie offre de formidables perspectives aux patients et aux systèmes de santé publique. »

« En collaborant avec Biogen, nous espérons que cette étude pourra aider la communauté médicale à mieux comprendre les capacités cognitives d’une personne par la simple utilisation de son Apple Watch ou de son iPhone », souligne Jeff Williams, Directeur des opérations chez Apple. « Nous sommes impatients de voir comment notre technologie contribuera à améliorer la santé des personnes grâce à un dépistage plus fin du déclin des fonctions cognitives ».

« C’est une excellente nouvelle pour tous ceux d’entre nous qui s’intéressent à la santé de notre cerveau », déclare George Vradenburg, président et co-fondateur de l’association de patients UsAgainstAlzheimer’s qui œuvre pour que la santé du cerveau soit au cœur de la prévention des troubles cognitifs majeurs. « À l’instar de ce que nous faisons avec les nouveaux outils numériques et mobiles dans le domaine de la santé cardiovasculaire, cette nouvelle étude nous aidera à apprendre à utiliser ces outils pour surveiller et améliorer la santé de notre cerveau. Nous savons à quel point il est important d’identifier la maladie dès les premiers symptômes pour augmenter l’efficacité de la prise en charge. C’est pourquoi cette étude passionnante pourrait nous permettre d’apprendre à détecter les signes avant-coureurs du déclin cognitif et ainsi agir par quelques changements de mode de vie ou de traitement dans le but de ralentir ou enrayer la progression de la maladie neurodégénérative. »

« Les solutions qui contribuent à maintenir la santé du cerveau et à améliorer les fonctions cognitives sont la clé pour réduire le risque de troubles cognitifs majeurs. Grâce à cette étude, nous pourrions être amenés à découvrir des moyens radicalement nouveaux de surveiller et d’évaluer la santé du cerveau », justifie Nora Super, directrice exécutive de l’association Milken Institute Alliance to Improve Dementia Care. « Nous sommes toujours à l’affût d’innovations technologiques et notamment lorsqu’elles sont aussi simples d’utilisation et nous permettront de collecter des données avec des appareils du quotidien comme l’Apple Watch et l’iPhone. C’est grâce à ce type d’innovation que nous pourrons mieux comprendre le processus de vieillissement cérébral et ainsi savoir comment entretenir et améliorer la santé de son cerveau tout au long de sa vie d’adulte ».

http://www.biogen.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: