En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

MathWorks annonce que SAIC Motor Corporation a développé l’unité de contrôle hybride (HCU), en utilisant le Model-Based Design avec Simulink, Stateflow et Embedded Coder

Publication: Juillet 2012

Partagez sur
 
SAIC Motor utilise Simulink pour le développement du système de commande embarqué du modèle hybride Roewe 750 de Sedan
 

Grâce à cette approche de conception, SAIC Motors a pu modéliser, simuler, vérifier et générer automatiquement le code de production pour la HCU, ce qui leur permet de terminer leur développement en interne en réduisant de 25 % le délai de production par rapport au délai initialement estimé.

En appliquant le Model-Based Design avec Simulink et Stateflow, les ingénieurs de SAIC Motor ont pu modéliser et redéfinir les algorithmes de contrôle pour la HCU, en exécutant plusieurs simulations dans le but d’évaluer les configurations des systèmes de transmission et de comparer l’effet de chacune des configurations sur l’économie de carburant et la motricité. Puisque le véhicule et plusieurs composants clés, dont la batterie et le moteur, étaient développés simultanément, cette approche a éliminé également les incompréhensions qui résultent généralement de l’interprétation des documents techniques écrits. En outre, Embedded Coder a généré automatiquement 98 % du code de production, ce qui a contribué à limiter les erreurs de codage manuel et a permis une mise à jour plus rapide de plusieurs modules. L’équipe a développé un processus de vérification systématique utilisant Simulink Verification and Validation pour respecter les normes de modélisation. Grâce à ce procédé, ils ont pu retrouver et corriger les erreurs plus tôt lors du processus de conception, ce qui a permis de réduire les tests en voiture, de faire gagner du temps et de limiter les coûts de projet.

« Il y a trois ans, SAIC Motor n’avait pas beaucoup d’expérience en développement de logiciels de contrôle embarqués. Quelques membres de l’équipe ne maîtrisant pas le développement embarqué, nous avions besoin d’une approche éprouvée, » a déclaré Jun Zhu, directeur général de Shanghai E-propulsion Auto Technology Co., succursale de SAIC Motor qui développe des technologies de propulsion hybrides et électriques. « Nous avons choisi le Model-Based Design car c’est une méthode de développement efficace et éprouvée. Cette approche nous a aidé à développer la logique de contrôle HCU extrêmement complexe et à terminer le projet avant la date prévue. »

« Le projet de développement HCU de SAIC Motor illustre parfaitement la manière dont le Model-Based Design a permis aux constructeurs automobiles des marchés émergents de développer des blocs IP, » a déclaré Jon Friedman, directeur marketing du secteur automobile chez MathWorks. «  Le Model-Based Design fonctionne comme une plate-forme commune pour différents groupes, offrant un environnement de développement unique, depuis la définition des besoins jusqu’à l’implémentation et la vérification. »

La logique de contrôle complexe dans la HCU du modèle hybride Roewe 750 de Sedan, qui coordonne le moteur électrique, a été essentielle pour SAIC Motors, puisqu’elle leur a permis d’atteindre leurs objectifs en matière d’économie de carburant et d’émissions par rapport aux versions non hybrides. Grâce à ce succès, l’équipe SAIC Motor utilise désormais le Model-Based Design pour les programmes relatifs aux véhicules avec énergie nouvelle, dont le puissant Roewe 550 hybride et un véhicule électrique.

http://www.mathworks.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique