En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Centrale Lille et la start-up 4D Pioneers ont noué une relation gagnant-gagnant

Publication: 10 janvier

Partagez sur
 
Centrale Lille et 4D Pioneers, start-up innovante spécialisée dans la fabrication additive de matériaux hautes performances et durables, ont développé un modèle de collaboration original, créateur de valeur pour les deux parties et qui a vocation à s’inscrire dans la durée...
 

Fondée en mars 2020, 4D Pioneers est une spin-off du Laboratoire de Mécanique Multiphysique Multiéchelle (LaMcube) dont Centrale Lille est tutelle. Son ambition : permettre aux industriels de combattre l’obsolescence programmée des pièces industrielles en mettant à leur disposition des solutions de fabrication additive et des matériaux hautes-performances dans une optique de durabilité (upcycling) et d’économie circulaire. Dès le début, il a semblé essentiel à ses dirigeants, Ingrid Florentin et Nicolas Gay (PhD et Ingénieur Génie Civil, Centrale Lille), de se nourrir en permanence des dernières avancées scientifiques dans le domaine des matériaux, des technologie d’impression 3D et de la durabilité. Une volonté qui s’est matérialisée à deux niveaux : l’hébergement de 4D Pioneers au sein de Centrale Lille et la constitution d’un conseil scientifique de 10 experts ayant des compétences reconnues dans la durabilité, le comportement des matériaux ou encore les procédés de fabrication.

4D Pioneers identifie trois bénéfices directs de cette collaboration pour accélérer sa dynamique d’innovation continue et soutenir le déploiement de son plan stratégique R&D :

- Elle lui permet de profiter des ressources et des avancées scientifiques des différents laboratoires de Centrale Lille - du LaMcube et de sa capacité à développer des moyens expérimentaux innovants pour expliquer les mécanismes physiques des matériaux ; de l’UMET et de ses travaux sur la résistance au feu ; ou encore de l’UCCS et de ses recherches sur les matériaux biosourcés

- La start-up exploite les équipements installés à Centrale Lille, et notamment 29 imprimantes 3D multi-matériaux (polymères, composites, métaux et céramiques) et multi-procédés (SLS, SLA, FDM, composites...). Moyennant un abonnement annuel à ce service, elle peut les utiliser pour tester de nouveaux matériaux et imprimer tous types de pièces sur mesure afin de répondre aux besoins clients

- Elle lui offre l’accès à un vivier scientifique de haut niveau : que ce soit dans le cadre de thèses (lancement d’une thèse CIFRE sur la durabilité des matériaux inifugeants imprimés encadrée par 4D Pionneers, un chercheur de l’UMET, un chercheur du LaMcube et un chercheur du PIMM), de travaux d’élèves de Centrale Lille (conception d’une imprimante 3D de grande dimension par une douzaine d’élèves ingénieurs de l’Ecole Centrale de Lille dans le cadre de leur projet de 1ère et 2ème année, en collaboration avec le L2EP et le LaMcube), ou plus largement, dans une perspective de recrutements de jeunes diplômés experts et passionnés par la fabrication additive.

« Cette collaboration nous a permis de démarrer très vite notre activité et de proposer un service à 360 degrés hautement qualitatif à nos clients, en nous affranchissant d’investissements très coûteux en matériel ou de limitations technologiques. Notre relation avec les chercheurs et élèves ingénieurs de Centrale Lille nous nourrit, nous offre l’agilité de nous questionner en permanence et donc d’évoluer rapidement pour résoudre les défis industriels et écologiques de nos clients. Notre savoir-faire et notre environnement à la croisée de la recherche et de l’innovation nous rendent très attractifs dans de nombreux domaines tels que les polymères pour l’aérospatial par exemple », explique Ingrid Florentin, co-fondatrice de 4D Pioneers.

Du côté de Centrale Lille, c’est l’une des premières spin-off de ses laboratoires que l’établissement héberge. Là aussi, les bénéfices sont nombreux :

- 4D Pioneers nourrit les réflexions des chercheurs de ses différents laboratoires, en partageant avec eux les besoins et défis actuels exprimés par les industriels, par exemple en matière de performance et de durabilité des matériaux ou d’optimisation des procédés d’impression 3D.

- En capitalisant les équipements de l’établissement, 4D Pioneers contribue à les rentabiliser et à soutenir l’achat de nouvelles imprimantes dont bénéficient aussi bien les chercheurs que l’équipe de la start-up, selon un principe de cercle vertueux.

- Les étudiants peuvent accéder à des projets, des stages, des thèses sur des sujets d’innovation au cœur des défis actuels des industriels en matière de fabrication additive. Des emplois leur sont également proposés.

« Nous sommes très heureux d’héberger 4D Pioneers dont l’approche éco-responsable de la fabrication additive en fait une start-up particulièrement prometteuse. Par sa volonté de maîtriser toute la chaîne de valeur des matériaux, de leur conception jusqu’à la garantie de leur durabilité, 4D Pioneers capitalise et orchestre les savoirs de nos différents laboratoires de recherche. C’est une parfaite illustration des projets que nous souhaitons valoriser au sein de l’établissement : nous sommes attachés à développer une relation gagnante sur le long terme comme le font les universités américaines avec leurs écosysèmes de start-up. Notre ambition est de valoriser une création de start-up par an, 4D Pioneers est notre fierté de cette année 2020 », commente Sébastien Paul, Directeur de la valorisation et de l’innovation de Centrale Lille.

http://www.centralelille.fr/

http://www.4dpioneers.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: