En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Emballages durables : Kuraray Poval apporte son expertise au Ceflex

Publication: 5 janvier

Partagez sur
 
Après ses deux entités commerciales Kuraray EVAL et Plantic, KURARAY POVAL s’engage à son tour au sein du consortium CEFLEX en faveur d’une économie circulaire plus efficace...
 

Le fabricant de produits chimiques de spécialités lance en parallèle une nouvelle série de webinaires concernant les revêtements biodégradables à base de EXCEVAL AQ-4104.

L’industrie produit chaque année 78 millions de tonnes d’emballages en plastique dans le monde. Or, d’après la fondation britannique Ellen MacArthur pour l’économie circulaire, seulement 14 % de ces produits sont recyclés. Réunies au sein du consortium CEFLEX, plus de 180 entreprises du monde entier travaillent ensemble au recyclage des emballages souples, destinés aux produits alimentaires et non alimentaires du marché européen. Après ses activités EVOH « EVAL » et sa marque de bioplastique Plantic, le département PVOH « KURARAY POVAL » est la troisième division du fabricant international de produits chimiques spécialisés à rejoindre cette initiative. Grâce à un revêtement biodégradable à base de PVOH EXCEVAL AQ-4104, KURARAY POVAL offre une solution unique pour améliorer significativement le recyclage des matériaux d’emballage.

« Le consortium CEFLEX nous offre l’opportunité, en lien avec nos clients de l’industrie de l’emballage et de l’alimentation, de développer des matériaux d’emballage performants et facilement recyclables. Nous contribuons ainsi à la réduction des déchets d’emballages et à la baisse de la pollution », déclare Heiko Mack, responsable d’affaires POVAL chez Kuraray. Fabricant majeur de produits chimiques de spécialités, Kuraray propose des matières premières innovantes. Elles permettent de concevoir des emballages performants et recyclables pour des applications très diverses. « Notre revêtement PVOH EXCEVAL AQ-4104 en est un parfait exemple. Le copolymère d’éthylène et d’alcool vinylique, biodégradable dans l’eau, confère aux matériaux d’emballage, tels que le plastique et le papier, une excellente barrière contre l’oxygène, les graisses et les huiles. Exempt de chlore et de solvants, il répond aux exigences élevées pour un contact direct avec les denrées alimentaires. »

Le séminaire en ligne sur les « Applications de barrières durables pour les emballages souples » a donné le coup d’envoi à une série de webinaires consacrés aux applications en novembre 2020. Dès janvier, d’autres épisodes aborderont entre autres les applications en matière d’agriculture, de cosmétique, d’alimentation et d’alimentation animale.

Une initiative forte pour une économie circulaire durable en Europe

Le consortium interprofessionnel CEFLEX a été créé en 2017 dans le but de concevoir un cycle efficace et durable pour les emballages souples en Europe. Son approche multisectorielle s’intéresse à la collecte des emballages usagés, au tri et à la préparation des matériaux, au développement des matériaux, ainsi qu’au recyclage comme emballages. Aujourd’hui, plus de 180 entreprises collaborent à des solutions globales pour l’ensemble du cycle de recyclage. Le groupement compte dans ses rangs des producteurs de matières premières, des transformateurs, des propriétaires de marques et des entreprises de recyclage. Les divisions de Kuraray EVAL, Plantic et désormais POVAL sont déjà engagées auprès du CEFLEX.

Des matériaux recyclables pour des emballages performants

Kuraray peut s’appuyer sur sa grande expertise. Le fabricant de produits chimiques de spécialités s’associe à cette initiative, en particulier dans le développement de nouvelles matières premières recyclables. « Avec des revêtements barrières, basés sur notre marque PVOH EXCEVAL et les produits EVOH extrudés d’EVAL, nous proposons des matériaux haute performance pour les emballages exigeants. Avec Plantic, nous disposons également d’un film barrière performant, composé de matières premières renouvelables à 80 % », énumère Heiko Mack. « Grâce à notre collaboration étroite et directe avec les acteurs du secteur de l’emballage, nous pouvons mieux adapter nos matériaux performants aux besoins de l’industrie. Ensemble, nous créons des emballages préservant durablement les arômes et la qualité des denrées alimentaires, mais aussi optimisés pour le recyclage. »

http://www.kuraray.eu/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: