En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Autodesk et Schneider Electric redessinent la conception des systèmes électriques

Publication: Novembre 2020

Partagez sur
 
Notre façon de produire, de distribuer, de consommer et de stocker l’énergie évolue. En 2040, 40 % de l’énergie consommée proviendra de sources renouvelables et la plupart des bâtiments seront autonomes...
 

La conception des systèmes électriques telle que nous la connaissons, ne sera plus la même. Pour la faire évoluer, Autodesk et Schneider Electric avaient initié, en 2015, leur collaboration. Les deux acteurs ont alors commencé par repenser le processus de conception des bâtiments afin de l’adapter au secteur de l’énergie de demain. Suite à cette démarche de réflexion, le processus d’exécution actuel présente des avantages tant pour l’industrie et leurs clients que pour la planète.

« A l’occasion d’Autodesk University, nous avons échangé avec Marc Nezet, Senior Vice-Président de Schneider Electric, sur le sujet du décloisonnement et de la connexion des flux de travail au processus BIM (modélisation des données du bâtiment) », explique Vikram Dutt d’Autodesk.

S’adapter à un nouvel environnement énergétique

Parce que l’instauration de nouvelles normes doit s’accompagner de solutions de conception numérique adaptées, les équipes collaborent à l’élaboration d’une nouvelle solution de conception et d’ingénierie électrique fournie par Schneider Electric sur la base de l’infrastructure cloud et des API d’Autodesk. Le but ? Construire des bâtiments à haute efficacité énergétique et plus durables, afin de mieux lutter contre le changement climatique.

Le BIM donne le pouvoir aux électriciens

Aujourd’hui largement adopté dans le domaine du génie mécanique et d’autres disciplines de l’ingénierie spécialisée, le BIM a longtemps été bousculé par la fluctuation des normes, mais aussi par la fragmentation et la décentralisation des processus. Mais l’industrie électrique rattrape enfin son retard : ce partenariat va ainsi accélérer la migration en permettant de s’affranchir des flux de travail analogiques actuels, totalement déconnectés les uns des autres. Les ingénieurs seront ainsi en mesure de concevoir des installations et de collaborer plus efficacement.

Schneider travaille au développement d’un nouveau service basé sur le cloud pour les concepteurs d’installation électrique, en s’appuyant sur Autodesk Forge, la plateforme de développement d’Autodesk. L’utilisateur disposera ainsi d’une offre cohérente et connectée, de l’idée au concept détaillé, en passant par le schéma.

La nouvelle solution vise à assurer une continuité dans les flux de travail basés sur le BIM pour les clients mutuels de Schneider et d’Autodesk, et à faire de Revit un outil beaucoup plus intelligent pour les processus unifiés et connectés. Les ingénieurs seront en mesure d’aborder les principales capacités de conception, notamment la cartographie de la répartition de la charge, l’équilibrage de la puissance, le dimensionnement des équipements et la réalisation de schémas unifiés.

De processus pour impacter positivement le changement climatique

Les outils de Schneider Electric viennent compléter le logiciel Revit et optimisent le processus de conception d’installation électrique. Fondée sur l’apprentissage automatique et la conception générative, la nouvelle solution proposera, à partir de plans existants, un réseau d’infrastructure optimal axé sur les données et les performances de consommation (objectifs d’efficacité énergétique et de réduction de l’empreinte carbone, par exemple).

« Avec cette nouvelle solution, au lieu de perdre des heures à concevoir un réseau de A à Z, les ingénieurs pourront assimiler les retours d’expérience des travaux précédents afin de développer des projets toujours plus performants, », explique Marc Nezet, vice-président senior des logiciels de gestion de l’énergie chez Schneider Electric. « L’accès aux données relatives à l’efficacité énergétique entraînera un gain de productivité et de créativité maximal. Architectes et ingénieurs pourront continuer d’innover dans les nouveaux bâtiments et capitaliser sur les infrastructures proposées. »

Cette solution reliera le processus de conception de bout en bout, en optimisant l’efficacité énergétique lors de la conception, de la construction, puis de l’exploitation du bâtiment.

L’impact sera alors positif sur le changement climatique et le bilan carbone. Et dans quelques années, quand nous repenserons à cette année 2020, nous pourrons garder la tête haute et affirmer que nous avons parfaitement joué notre rôle.

http://www.autodesk.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: