En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Les stratégies pour réussir dans la création de nouveaux produits

Publication: Août 2012

Partagez sur
 
Chaque fabricant doit définir son approche de l’innovation...
 

Pour certaines sociétés, dont Swagelok, l’innovation est une valeur fondamentale. Dans ces sociétés, l’esprit d’innovation est présent dans l’ensemble de l’entreprise, des bureaux jusqu’à l’atelier. Je traiterai de l’innovation dans le développement de produits, en m’attachant à exposer les stratégies de réussite dans ce domaine essentiel.

De quelle manière la création de nouveaux produits profite-t-elle à un fabricant ? L’innovation en matière de produits, et les évolutions qui en découlent, permettent aux entreprises de se distinguer sur le marché. La création de nouveaux produits renforce l’image de la marque, accélère l’adoption des technologies, augmente les profits et favorise un environnement ouvert à de nouvelles innovations. Elle rend également le travail plus plaisant. Les collaborateurs sont mis à l’épreuve, stimulés, et se sentent reconnus lorsqu’ils savent que leurs meilleures idées deviendront réalité pour le bénéfice de tous.

Je décrirai deux stratégies essentielles pour réussir dans la création de nouveaux produits. Premièrement, déterminer la relation entre développement technologique et développement de produits dans votre entreprise, ainsi que la meilleure manière de les associer. Deuxièmement, observer les meilleures pratiques pour faire en sorte que les priorités en matière de développement de technologies et de produits correspondent au mieux aux besoins des clients.

Le Yin et le Yang du développement de technologies et de produits

Le développement technologique et le développement de produits sont deux processus différents mais interconnectés et interdépendants, et ils se déroulent souvent parallèlement. Dans le cas du développement technologique, les entreprises élaborent plusieurs approches pour résoudre un problème : émettre, évaluer et itérer des idées rapidement à travers la réalisation de prototypes et de pilotes. Par comparaison, dans le développement de produits, seule la meilleure solution est développée et mise en œuvre de la manière la plus efficace possible.

Ces deux activités s’alignent sur les objectifs de marketing d’une entreprise en matière de développement de produits. L’aspect commercial est important dans la mesure où une innovation reste une invention tant qu’elle ne rapporte rien.

La première stratégie pour une innovation réussie consiste à déterminer comment allier au mieux développement technologique et développement de produits dans votre entreprise. Les deux processus pourront suivre des trajectoires distinctes mais parallèles. Dans le développement technologique, les entreprises, pour répondre à des défis technologiques spécifiques, explorent des solutions alternatives. Les solutions qui en résultent – noyaux d’informations – sont conservées pour un usage ultérieur. Dans le développement de produits, les entreprises créent de nouveaux produits, de nouvelles gammes, ou améliorent des produit existants.

Il doit y avoir des interactions entre les deux trajectoires suivies. Les ingénieurs en charge du développement de produits devront en effet puiser dans les avancées technologiques, tandis que les ingénieurs en charge du développement technologique devront connaître les nouveaux défis auxquels sont confrontés leurs collègues concepteurs de produits. Ce processus interactif permet d’améliorer les délais de commercialisation, la rentabilité et la performance des produits.

Par exemple, pour répondre à un besoin du marché des semi-conducteurs, notre entreprise s’est lancée dans le développement d’une nouvelle vanne très haute pureté à membrane. Notre équipe de développement technologique travaillait sur de nouvelles techniques d’assemblage et d’étanchéité pour un usage éventuel dans des vannes. En s’appuyant sur ces travaux, notre équipe de développement de produits a pu développer et commercialiser rapidement une nouvelle vanne répondant à la demande du marché.

La collaboration est essentielle à la réussite de la stratégie exposée ci-dessus. Par exemple, la collaboration de l’équipe de développement de produits est cruciale pour identifier les problèmes et les possibilités en matière de développement technologique. Cette approche interactive à trajectoires distinctes tient compte de la nature progressive de l’innovation, processus dans lequel les avancées majeures sont souvent le résultat de technologies existantes combinées différemment.

Recommandations pour répondre aux demandes des clients

Dans les entreprises, les innovations sont le résultat combiné d’études de marché, d’idées mûries en interne, de demandes émanant des clients, et d’autres facteurs divers. Par ailleurs, les solutions innovantes sont fréquemment découvertes par hasard.

Les fabricants maintiennent habituellement un équilibre entre, d’une part, les efforts d’innovation dictés par le marché, et, d’autre part, les efforts d’innovation reflétant les souhaits des clients. Les études de marché identifient les besoins du marché au sens large ou les demandes qui émanent de marchés spécifiques, qui motiveront l’innovation. Des ressources sont alors allouées pour soutenir les objectifs de l’entreprise en matière de développement de produits et de technologies. Les clients soumettent des problèmes spécifiques à résoudre, parfois sans cerner réellement la nature exacte du problème et sans réaliser qu’une solution est possible.

Les demandes des clients constituent une force extérieure qui stimule l’innovation. La réussite dans la création de nouveaux produits souhaités par les clients peut être facilitée si les entreprises suivent un ensemble de recommandations axées sur une communication claire et ouverte entre les différentes parties. La seconde stratégie consiste à suivre ce processus méthodique pour obtenir des résultats dans la création de nouveaux produits.

1. Rassembler toutes les données. Créer un solution pour résoudre un problème soumis par un client commence par une compréhension approfondie des besoins de ce client – les besoins réels, et pas seulement les besoins énoncés. Les concepteurs ne doivent pas se contenter de répondre à la demande. Ils doivent d’abord poser une série de questions détaillées pour clarifier le contexte, par exemple : Pourquoi avez-vous besoin de ce produit ou de cette technologie ? Comment ce produit ou cette technologie s’intègrent-ils dans un système complet ? Qu’est-ce qui affecte leurs performances ? Quelles autres solutions ont fonctionné ou échoué ? Une vision détaillée du problème peut révéler l’existence d’une solution plus complète, au lieu d’une solution répondant simplement à la demande initiale du client.

2. Rassembler les parties véritablement concernées et faire en sorte qu’elles soient en phase. Une communication ouverte est essentielle pour arriver à la meilleure réponse possible au problème posé par un client. En général, les clients commencent par faire part de leur demande aux responsables commerciaux. Il est important de faciliter la collaboration entre les équipes techniques des deux parties, cela pour assurer une bonne transmission de l’information et pour encourager une communication entre pairs, ce qui enrichira la relation et contribuera à garantir la mise au point de solutions appropriées.

Il est nécessaire que les ingénieurs des deux entreprises partagent des informations détaillées concernant l’application et qu’ils examinent ensemble les problèmes techniques le plus tôt possible dans le cycle de conception. Le fait de réunir des personnes parlant le même langage technique favorise le partage d’informations, le brainstorming et l’efficacité, tout en permettant aux différentes parties d’acquérir une connaissance approfondie du projet.

3. Rester à l’avant-garde. Les concepteurs de technologie ont de plus grandes chances de pouvoir répondre aux futures demandes de leurs clients lorsqu’ils explorent de manière proactive les possibilités du marché et les applications potentielles. Comme cela a été évoqué précédemment, un moyen pour structurer ces efforts proactifs consiste à établir une trajectoire pour le développement technologique distincte de celle du développement de produits, mais parallèle à celle-ci. Mettre au point des solutions à des problèmes spécifiques avec des technologies émergentes, en devançant les demandes des clients, permet de garantir une bonne utilisation de ces solutions lorsque celles-ci deviennent nécessaires pour répondre aux exigences des applications. En procédant de la sorte, les concepteurs ont la capacité de répondre plus rapidement, et de manière plus efficace, aux besoins des clients.

4. Réaliser des prototypes très tôt et souvent. La réalisation précoce de prototypes – même pour des composants simples – permet aux concepteurs de tester et d’affiner les produits avant d’aller trop loin dans le processus de développement. On pourra recourir à des techniques telles que les prototypes virtuels ou l’analyse virtuelle de la conception. Les concepteurs doivent tester les nouvelles idées et réaliser des études de faisabilité tout au long d’un projet, afin d’en déterminer les chances de succès ou d’échec. Ensuite, alors que le processus de développement se poursuit, il est possible d’effectuer des ajustements sans pour autant devoir procéder à des changements majeurs. Ces prototypes précoces sont souvent moins chers que des systèmes complets et peuvent être réalisés plus rapidement, d’où des coûts moindres et un temps de développement plus court.

En collaboration avec le client, il est conseillé de tester d’abord les pièces présentant les risques les plus élevés ou qui ont posé le plus de problèmes. Ainsi, les entreprises et leurs clients, avant d’investir du temps, de l’énergie ou de l’argent, sont plus à même de déterminer la présence éventuelle d’obstacles insurmontables qui pourraient imposer de mettre un frein à un projet. Même lorsqu’un projet ne remplit pas son objectif initial, il peut tout de même être considéré comme une réussite. Le processus de collaboration renforce les relations entre clients et concepteurs, et permet à chaque partie de mieux appréhender les besoins et les capacités de l’autre, ce qui contribue à faciliter la mise en œuvre du projet suivant.

Un processus payant

Les fabricants qui mettent en œuvre les meilleures pratiques dans la création de nouveaux produits souhaités par les clients peuvent en tirer d’importants bénéfices. En général, les activités dans ce domaine nécessitent peu d’investissements et présentent peu de risques. Bien que les bénéfices prévus soient également moindres en raison d’une base d’utilisateurs potentiels moins importante, ces activités peuvent être d’une grande importance avec de gros clients, dans la mesure où elles développent la capacité de réaction et contribuent à l’image de la marque.

Par ailleurs, du fait que les clients sont impliqués, les entreprises abordent des problèmes réels et actuels. Normalement, si le problème est résolu, le client achètera la solution, d’où une adoption accélérée de la technologie et des profits plus importants. Ces activités axées sur les clients créent également un environnement propice aux nouvelles idées et à l’élargissement d’une gamme de produits. Par ailleurs, les relations client-concepteur s’en trouvent également renforcées, et ce processus peut conduire à de futures collaborations, sources de réussite pour les deux parties.

Le fait de suivre ces recommandations dans le travail avec les clients, tout en approchant de manière stratégique la relation entre le développement technologique et le développement de produits, peut contribuer au succès d’une entreprise en matière d’innovation. Les efforts consentis en valent la peine. Un fabricant connu pour ses innovations se distingue sur le marché. En interne, la création de nouveaux produits est également payante pour une entreprise : elle offre l’occasion de célébrer une réussite et de reconnaître le travail de tous ceux qui y ont contribué.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique