En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Présentations d’OSE Immunotherapeutics à la conférence annuelle SITC

Publication: 11 novembre

Partagez sur
 
Des présentations sur les cellules myéloïdes et le signal « Don’t Eat Me », une voie de recherche émergente et innovante en immuno-oncologie...
 

OSE Immunotherapeutics SA, annonce que la Société a été invitée à présenter les avancées de ses programmes de recherche et développement en immuno-oncologie lors de plusieurs conférences internationales en octobre et novembre. La large présence d’OSE Immunotherapeutics à des événements dédiés à la recherche scientifique sur le cancer confirme son expertise dans le domaine très attractif des cellules myéloïdes et des macrophages, identifiés comme étant des facteurs de mauvais pronostic en oncologie et dans les mécanismes d’échappement aux immunothérapies actuelles du cancer.

Détails de la présentation d’OSE Immunotherapeutics au SITC

- SITC (Society for Immunotherapy of Cancer) Annual Meeting, 10 - 14 novembre 2020.

Présentation audio e-poster : CLEC-1 is a novel myeloid immune checkpoint for cancer immunotherapy limiting tumor cells phagocytosis and synergizing with tumor-targeted antibodies Abstract : #212

Jours et heures de la présentation : 12 novembre de 16h50 à-17h20 p.m. EST et 14 novembre de 13h00 à 13h30 p.m. EST

Les posters seront affichés sur le site du SITC à partir du 9 novembre à 8h00 jusqu’au 31 décembre 2020.

Présentation du nouveau récepteur de CLEC-1 « Don’t Eat Me », identifié en collaboration avec le Dr Elise Chiffoleau et l’équipe de recherche de l’Université de Nantes comme un nouveau point de contrôle des cellules myéloïdes en immunothérapie du cancer. Similaire à l’axe SIRPa/CD47, la voie CLEC-1/ligand CLEC-1 inhibe la phagocytose des macrophages et la présentation des antigènes par les cellules dendritiques. Le ligand CLEC-1 se différencie de CD47 car il est exprimé par les cellules tumorales en condition de stress, en particulier quand il est exposé à la chimiothérapie ou à la radiothérapie. Les nouveaux anticorps monoclonaux antagonistes de CLEC-1 développés par OSE Immunotherapeutics lèvent cette inhibition et agissent en synergie avec les anticorps ciblant des antigènes tumoraux actuellement sur le marché.

Détails des autres présentations en conférences d’immuno-oncologie

- Macrophage-directed Therapies Summit, 27 - 29 octobre 2020 : Présentation orale : Don’t Eat me signal Targets as novel innate immune checkpoint inhibitors : the validated SIRPa and novel CLEC-1 targets

- CD47/SIRPa Summit, 4 - 5 novembre 2020 : En séance plénière : Fundamental Biology Behind Alternative SIRP Homologs & an Overview of OSE Immunotherapeutics’ Approach.

Présentation de travaux de recherche et développement consacrés au blocage des récepteurs « Don’t Eat Me » identifiés comme un nouvel axe d’intérêt émergent en immuno-oncologie. Les données d’études précliniques et translationnelles dans des modèles in vivo chez le rongeur et ex vivo chez l’homme ont permis de caractériser l’efficacité et le mécanisme d’action de BI 765063 (OSE-172), premier anticorps antagoniste sélectif du signal « Don’t Eat Me » médié par SIRPa. L’équipe de R&D d’OSE a également identifié le signal « Don’t Find Me », un mécanisme complémentaire médié par SIRPa qui permet de combattre les phénomènes de résistance et d’échappement à l’immunothérapie et appelé « exclusion des lymphocytes T ».

http://www.ose-immuno.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: