En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

France Biotech dresse un bilan de son activité 2020 et partage ses perspectives

Publication: 9 novembre

Partagez sur
 
France Biotech a tenu hier son Assemblée Générale annuelle avec la participation de Madame Agnès Pannier-Runacher, Ministre déléguée auprès du Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie...
 

Au cours de cette réunion, tenue en mode virtuel compte tenu du contexte sanitaire actuel, les membres de France Biotech ont procédé au renouvellement des instances dirigeantes de l’Association conformément à ses statuts ; le Conseil d’Administration a ainsi été partiellement remanié.

Ce fut par ailleurs l’occasion pour Franck Mouthon, Président de France Biotech, d’exposer un premier bilan des actions entreprises par France Biotech au cours de l’année écoulée et de partager ses perspectives pour 2021.

« L’année 2020 est une année si singulière et critique pour l’écosystème. L’ensemble de la filière healthtech a dû et doit encore faire face aujourd’hui à de très fortes exigences notamment en matière de développement et de visibilité financière. A ce sujet, et comme en témoigne la richesse des réalisations en 2020, je tiens à saluer très chaleureusement l’engagement sans relâche des équipes de France Biotech pour soutenir et préserver l’écosystème pendant cette période particulière en travaillant de concert avec ses membres mais aussi en étroite collaboration avec les pouvoirs publics. De formidables défis nous attendent en 2021 pour faire rayonner notre filière et la nouvelle gouvernance au sein de France Biotech apporte un nouvel élan pour mener à bien l’ensemble nos missions. Nous devons en effet fédérer davantage et poursuivre la mobilisation auprès des instances publiques pour renforcer les liens stratégiques entre la croissance économique du pays et l’innovation santé au service des patients et du système de soins. » explique Franck Mouthon, Président de France Biotech.

Une année 2020 très dense : la 2ème édition des HTID®, la Coalition Innovation Santé, deux nouvelles instances créées (la commission e-santé et le groupe de travail market access), une forte animation de l’écosystème dans un contexte inédit.

Malgré la pandémie, France Biotech a pu mener avec succès début octobre la deuxième édition des HealthTech Innovations Days (HTID®) qui a rassemblé l’écosystème healthtech international, dont 150 entreprises européennes sélectionnées, 300 investisseurs du monde entier ainsi que 15 groupes pharmaceutiques. Lors de cet évènement placé sous le Haut Patronage de la Présidence de la République française, Monsieur Emmanuel Macron a tenu à réaffirmer son soutien à la filière healthtech française en investissant plus de 25 milliards d’euros dans la santé sur les 10 prochaines années. La Commission Européenne, représentée par Monsieur Thierry Breton, a également annoncé une contribution à hauteur de 150 millions d’euros au programme Venture Centre of Excellence (VCoE), co-développé par EIT Health et le Fonds Européen d’Investissement. Au total, le VCoE devrait catalyser plus de 2 milliards d’euros dans l’industrie européenne des sciences de la vie.

A l’initiative et co-fondateur de la Coalition Innovation Santé crise sanitaire Covid-19, France Biotech a contribué pendant cette période inédite à dynamiser l’écosystème de la e-santé en soutenant les structures de soins par l’apport de solutions digitales permettant aux patients les plus vulnérables atteints de maladies chroniques de continuer à être pris en charge. En accélérant brutalement les besoins de télémédecine à grande échelle, la crise du Covid-19 fait de la santé numérique une nécessité pour les patients, les professionnels de santé et plus globalement pour le système de santé.

Pour appréhender les problématiques liées à la e-santé et mieux répondre aux besoins spécifiques des sociétés de santé digitale, France Biotech a créé une commission dédiée à la e-santé.

Dans le même esprit, France Biotech a également mis en place un groupe de travail Market Access pour soutenir les entreprises healthtech dans la mise à disposition rapide de leurs innovations auprès des patients et des professionnels de santé en France et sur les principaux marchés étrangers. L’accès au marché est un enjeu sociétal et sanitaire important mais aussi un impératif économique pour les sociétés innovantes en santé souvent dépourvues de revenus récurrents. La capacité à anticiper les règles d’accès au marché et à intégrer les exigences dans les plans de développement des produits renforce la probabilité de succès du lancement, facilite potentiellement l’accès aux différentes solutions de financement et crée in fine de la richesse sur le territoire.

Pendant la première crise sanitaire, l’équipe de France Biotech s’est mobilisée et a mis différentes actions en place pour soutenir l’écosystème. Une première étude après de 122 entreprises pour mettre en évidence les impacts de la crise économique sur les sociétés healthtech françaises a été publiée. L’Association est aussi à l’initiative de l’organisation d’une série de webinaires pour expliquer les mesures économiques et sociales prises par le Gouvernement. Elle a également relayé auprès des Pouvoirs Publics, de façon très régulière, les problématiques rencontrées par les entrepreneurs de la filière healthtech et a travaillé en étroite collaboration pour trouver des solutions rapides au cas par cas.

De nouveaux défis et de belles perspectives en 2021 pour renforcer l’attractivité de la France dans l’innovation santé.

L’ensemble des commissions et groupes de travail de France Biotech a conçu de façon concertée une nouvelle feuille de route 2021, au travers d’un « Plan Innovation Santé », qui vise à réintroduire une politique industrielle offensive dans la healthtech. Le secteur de l’innovation en santé en France est particulièrement dynamique avec plus de 2 000 entreprises, plus d’une centaine de créations par an, plus de 5 000 brevets délivrés et environ 50 000 emplois . Ces entreprises représentent une grande part des solutions de la santé de demain et pourraient générer d’ici 2030 un chiffre d’affaires annuel de 40 milliards d’euros et 130 000 emplois supplémentaires.

A travers 32 mesures intégrant l’ensemble de la chaîne de valeur de l’innovation, le « Plan Innovation Santé » a pour ambition de conforter la filière des entreprises healthtech en France, en la soutenant dans ses développements et dans son accès au marché domestique (le système de soins français) tout en renforçant considérablement son accompagnement précoce à l’export sur les grands marchés porteurs.

Ainsi, en impliquant dans le processus de création de valeur de l’innovation l’ensemble des parties prenantes (le régulateur, l’évaluateur, les payeurs, les bénéficiaires, les utilisateurs patients et professionnels de santé acteurs publics et privés, de la R&D jusqu’à la mise sur le marché), ces mesures contribueront à favoriser et fiabiliser l’émergence, la maturation, le transfert, le développement, le déploiement commercial et le financement des innovations en santé.

France Biotech poursuit actuellement ses échanges avec l’ensemble des acteurs de l’innovation santé en France pour étudier la mise en œuvre des mesures et leur pilotage par une instance forte dotée de l’expertise et de l’autorité suffisantes.

http://www.france-biotech.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: