En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Les usines de demain

Par Simon Pomont Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies

Publication: 30 octobre

Partagez sur
 
Depuis une dizaine d’année, l’industrie est en pleine mutation, elle ne cesse de se développer et de plus en plus rapidement d’ailleurs, on parle même aujourd’hui d’industrie 4.0. Mais alors que nous réserve l’avenir de cette industrie florissante et que va-t-elle changer ?
 

L’usine du futur

 Elle se caractérise, entre autres, par une automatisation encore plus poussée que lors de la précédente révolution industrielle. On peut définir ces changements en 3 points à savoir :
 Le passage du monde physique au monde numérique grâce à des systèmes cyber physiques, rendus possibles par l’IdO (Internet Des Objets) industriel,
 Le passage d’un système de contrôle industriel central à un système décentralisé où des produits intelligents définissent les étapes de production, des modèles de données et des systèmes de contrôle en boucle fermée.
 La personnalisation des produits.

Les usines du futur sont encore, pour la plupart, à l’état de concept ou alors, pour celles déjà mises en place, de portées limitées.

L’Intelligence Artificielle

L’intelligence artificielle (IA) est un domaine de l’informatique qui met l’accent sur la création de machines intelligentes qui fonctionnent et réagissent comme des humains.

L’utilisation de cette IA dans l’industrie 4.0 a révolutionné l’industrie manufacturière en permettant l’acquisition et l’accessibilité de quantités de données bien plus importantes, à la fois plus rapidement et plus précisément que jamais auparavant. De nombreux fabricants ont déjà commencé à mettre en œuvre les dispositifs et les processus de l’IdOI en exploitant des dispositifs intelligents et connectés dans leurs usines, leurs entrepôts et leurs ateliers.

Amazon est une entreprise championne de l’IA et l’utilise maintenant partout. L’enceinte connectée Alexa est un bon exemple d’IA. D’autre part, l’entreprise a désormais développé des capteurs et des logiciels de reconnaissance qui permettent aux clients qui se rendent dans des magasins Amazon Go de pouvoir payer simplement en regardant une caméra.

L’IA est partout et commence même à remplacer les hommes dans les usines et bientôt dans les voitures, comme les prototypes Google Car crées par Google X. Amazon a même commencé à livrer ses colis par drones.

Les systèmes de logistiques

La logistique est un bon exemple de l’évolution de l’automatisation des étapes. Déjà aujourd’hui même si l’homme tient encore une grande place dans la logistique, certaines étapes sont déjà automatisées. Certains entrepôts comme ceux de l’entreprise Wurth à La Rioja en Espagne sont automatisés en partie.

Mêmes les petites étapes comme le pesage et comptage peuvent être contrôlées par des robots qui, en plus, fourniront des données très précises. Les avances dans ces domaines sont nombreuses avec des systèmes dynamiques avec des capteurs intégrés notamment, certains distributeurs tels que RS Components fournissent des balances ce type.

Le traitement des produits se fait déjà automatiquement dans certains endroits mais la plupart des entrepôts ont encore besoin de la main de l’homme pour trier et traiter les marchandises.

Dans le transport de marchandise, bien que des véhicules autonomes voient le jours, ils sont encore à l’état de concept et de prototypes. Le transport autonome de marchandises n’est donc pas encore pour aujourd’hui.

La révolution numérique bouleverse déjà depuis plusieurs années nos façons de consommer et de travailler. Avec l’apparition du Covid 19, il semblerait que cette évolution se fasse de plus en plus rapidement. De nouvelles questions de pose alors, sur la place de l’écologie et sur les changements forts que cette révolution impose sur nos sociétés.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: