En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Saule Technologies présente une nouvelle technologie des solutions photovoltaïques

Publication: 27 octobre

Partagez sur
 
Saule Technologies est la première société au monde à commercialiser des cellules photovoltaïques à base de pérovskite...
 

Le 8 octobre dernier, la société a convié une douzaine de représentants d’entreprises polonaises pour la présentation en avant-première d’un produit BAPV (Building Applied Photovoltaics) : des lames brise-soleil automatiques capables de générer de l’électricité. Contrairement aux cellules traditionnelles en silicium, cette solution révolutionnaire est particulièrement légère, ce qui permet une installation sur des façades d’immeubles, de bureaux ou de bâtiments publics afin de fournir de l’électricité, rendant ainsi possible l’utilisation d’éclairage sans coûts supplémentaires.

« Nous sommes fiers de présenter notre technologie. Nous sommes en train de démontrer qu’une société polonaise est capable de développer un produit qui va révolutionner le secteur photovoltaïque en répondant aux exigences élevées des clients B2B grands comptes. », Piotr Krych, PDG de Saule Technologies.

Pourquoi la pérovskite ?

Contrairement aux cellules en silicium traditionnelles, les cellules en pérovskite sont flexibles, très légères, ultra-fines et semi-transparentes. Leur production ne nécessite pas de températures élevées, ce qui permet de réduire considérablement la consommation d’énergies et les coûts de production tout en offrant la possibilité de les utiliser sur différents supports, y compris des films ou des textiles. Ces cellules peuvent générer de l’énergie à partir de lumière artificielle (jusqu’à 170 w pour 1m²), et contrairement aux panneaux en silicium, elles sont efficaces même lorsque les rayons du soleil et la surface ne forment pas un angle de 90 degrés. Cet avantage par rapport aux cellules en silicium, tout comme leur poids très faible, permet de les installer même sur des éléments de façade verticaux.

Les lames présentées par la société sont capables de communiquer avec une station météorologique installée sur un toit. Grâce aux données mises à jour en permanence, elles adaptent automatiquement leur position par rapport à celle du soleil, afin de garantir un confort thermique et visuel optimal aux occupants, peu importe la saison. Ce système peut s’intégrer à presque tous les systèmes de gestion des immeubles (SGI) et s’inscrit parfaitement dans les tendances actuelles des immeubles et maisons intelligents. Les lames peuvent être adaptées aux préférences du client, à commencer par le matériau utilisé, avec la possibilité de choisir entre différents types de matériaux (l’aluminium, le bois, le verre ou du plastique) mais également, la forme, la largeur ou encore la couleur. En outre, cette solution protège l’immeuble de la surchauffe ou d’un refroidissement excessif, réduisant ainsi significativement les frais de climatisation et de chauffage, quel que soit le type de bâtiment.

Désireuse de faire un pas de plus vers la commercialisation des lames, à l’occasion de la présentation, Saule Technologies annoncé la vente de licences pour des lames brise-soleil automatiques sur les marchés européens, y compris la France. La procédure d’appel d’offres prendra fin mi-janvier, les fabricants et distributeurs exclusifs de lames intégrant les cellules développées par Saule seront alors sélectionnés dans chaque pays. Les vainqueurs se verront alors confier la vente des produits, ainsi que leur montage sur les façades des immeubles de bureaux, des centres commerciaux ou encore d’entrepôts ainsi que le raccordement au réseau. De son côté, Saule fournira des cellules à base de pérovskite sous une licence temporaire d’une durée minimale de 5 ans.

http://www.sauletech.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: