En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Thérapie génique : Augmentation de capital à hauteur de 44,5 M€

Publication: 22 octobre

Partagez sur
 
Nomination de Stéphane Boissel en qualité de Directeur Général. Parmi les nouveaux investisseurs figurent 4BIO Capital, UPMC Enterprises, Jeito Capital et Ysios Capital...
 

SparingVision (« la Société »), société spécialisée en médecine génomique focalisée sur les maladies oculaires, annonce aujourd’hui avoir levé 44,5 millions d’euros. Ce tour de table a été piloté par 4BIO Capital et UPMC Enterprises, et a inclus Jeito Capital et Ysios Capital. Les investisseurs actuels, Bpifrance et la Foundation Fighting Blindness, y ont également participé.

Les fonds seront principalement utilisés pour développer SPVN06, un traitement révolutionnaire de la rétinite pigmentaire (RP), agnostique de la mutation génétique. Ce financement soutiendra notamment les activités de fabrication de SPVN06 aux normes BPF, les activités réglementaires IND / CTA, et la conduite d’une étude chez l’homme dont le lancement est prévu pour 2021. La Société entend également renforcer son équipe dirigeante et démarrer ses activités aux Etats-Unis.

Le SPVNo6 est une thérapie génique basée sur des AAV (Virus adéno-associés), qui inoculent un facteur neurotrophique et une enzyme réduisant le stress oxydant, qui, agissant en synergie, visent à ralentir ou à stopper la dégénérescence des photorécepteurs. La perte des photorécepteurs entraîne à terme la cécité en rétinite pigmentaire, une des maladies rétiniennes héréditaires les plus répandues et qui touche deux millions de patients à travers le monde. À ce jour, il n’existe pas de traitement de la rétinite pigmentaire applicable à toutes les mutations génétiques

Torreya Capital, LLC a agi au titre de conseil exclusif de la Société pour cette levée de fonds.

SparingVision annonce également aujourd’hui que le Président du Conseil d’administration de la Société, Stéphane Boissel, a été nommé Directeur général.

Stéphane Boissel, le Président du Conseil d’administration et Directeur général de SparingVision, a déclaré : « Nous sommes ravis d’avoir conclu ce tour de table, preuve de l’enthousiasme pour le produit phare de SparingVision, le SPVN06. Grâce à une approche unique traitant tous les patients quelle que soit la mutation génétique, le SPVNo6 pourrait faire preuve d’un potentiel commercial beaucoup plus important que la plupart des produits issus de la thérapie génique pour la rétinite pigmentaire actuellement en développement, et sera utilisé comme produit socle pour construire un portefeuille économiquement viable de thérapies dans le domaine de l’ophtalmologie. Nos actionnaires les historiques comme les nouveaux - sont tous des investisseurs stratégiques focalisés sur les patients et le long terme ; ils partagent notre vision, et nous sommes ravis de travailler avec eux pour atteindre nos objectifs. »

Avant de rejoindre SparingVision comme Président et Directeur général, Stéphane Boissel était Vice-président exécutif, Stratégie d’entreprise, chez Sangamo Therapeutics, une société spécialisée dans la manipulation des gènes cotée au Nasdaq et dont le siège se trouve à San Francisco en Californie. Préalablement, il était Directeur général de TxCell, la toute première société spécialisée dans la thérapie CAR-TReg, vendue à Sangamo en 2018. Auparavant, Stéphane avait pris les fonctions de Directeur général de Genclis, une société de diagnostic moléculaire, ainsi que celles de Vice-président exécutif et Directeur financier d’Innate Pharma, une société cotée au Nasdaq, et de Transgene.

Stéphane a siégé aussi au Conseil d’administration de plusieurs sociétés de biotechnologies de pointe, dont Erytech Pharma et Elsalys Biotech, cotées au Nasdaq, et dont il a été le Président. Plus tôt dans sa carrière, Stéphane a travaillé dans le secteur de la banque d’investissement pour Lazard où il s’est concentré sur le capital-investissement en France, à Singapour et à Hong Kong. Il a débuté sa carrière chez PWC. Stéphane est diplômé en management et finance de l’IAE Lyon, Université de Lyon, et de l’Université PSL Paris-Dauphine. Il a un MBA de l’University of Chicago Booth School of Business.

Le docteur José-Alain Sahel, Directeur du Département d’ophtalmologie à la Faculté de médecine de l’University of Pittsburgh, Directeur de l’Institut de la Vision (Université Sorbonne, Inserm, CNRS, Paris) et co-fondateur de SparingVision avec le docteur Thierry Léveillard, a ajouté : « L’approche neuroprotectrice de SparingVision, sur laquelle j’avais commencé à travailler il y a 20 ans à l’Institut de la Vision, remplit tous les critères pour aboutir à une solution efficace de thérapie génique pour les patients atteints de rétinite pigmentaire qui cherchent désespérément une solution thérapeutique universelle. Je me réjouis d’aider Stéphane et son équipe pour développer le SPVNo6 jusqu’à l’autorisation de mise sur le marché. »

Le Conseil d’administration de SparingVision remercie vivement Florence Allouche, co-fondatrice, qui quitte son poste de Directrice générale de la Société, pour son travail assidu et son soutien au cours des dernières années qui ont permis à la Société de franchir de multiples jalons et de se refinancer.

http://www.sparingvision.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: