En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Dalkia réalise le premier forage géothermique du futur stade nautique à Mérignac

Publication: 19 octobre

Partagez sur
 
Le chantier du futur stade nautique débute avec un premier forage géothermique réalisé par Dalkia Sud-Ouest faisant suite aux forages géotechniques entrepris par Eiffage Construction...
 

Bordeaux Métropole et la ville de Mérignac ont confié en mars dernier au groupement composé d’Eiffage (mandataire au travers d’Eiffage Concessions), Dalkia, l’UCPA et la Banque des Territoires, le contrat de délégation de service public pour le financement, la conception, la construction, l’entretien, la maintenance et l’exploitation du futur stade nautique métropolitain de Mérignac. Le chauffage du futur complexe sera assuré à 50 % par une énergie renouvelable locale : la géothermie.

L’objectif de cette étape est d’évaluer précisément le potentiel d’énergie thermique disponible pour le futur centre nautique.

La géothermie consiste à capter la chaleur naturellement contenue sous la terre pour produire de l’énergie. Dès qu’un débit suffisant d’eau chaude aura été identifié par le forage, des échangeurs thermiques seront installés afin de produire l’eau chaude qui assurera le chauffage des bassins. L’eau prélevée est ensuite restituée à la nappe phréatique d’origine. Le projet prévoit également un système qui permettra de déshumidifier l’air des halls des piscines.

Dans le cadre de ce contrat, Dalkia a en charge la réalisation, la maintenance et la performance énergétique des installations techniques. Eiffage Construction assure la conception-construction du projet, en cotraitance avec les cabinets d’architecture Chabanne et Christophe Blamm Architecte. L’UCPA met son expertise d’éducateur sportif au service des usagers du futur stade nautique et La Banque des Territoires prend le rôle de partenaire de référence au sein du groupement.

Au total, 24 mois de travaux sont prévus afin de créer l’un des plus grands complexes de France, pour un investissement global de plus de 47 millions d’euros.

« Cette première phase de travaux est essentielle pour ce chantier ambitieux, au cœur de l’économie circulaire. Nous sommes fiers de travailler à la réalisation de ce site, qui sera certifié Haute Qualité Environnementale, et bénéficiera d’une énergie bas-carbone et renouvelable, au service de la collectivité et de la lutte contre le réchauffement climatique », souligne Valérie Patron, Directrice Régionale de Dalkia Sud-Ouest.

http://www.dalkia.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: