En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

HealthTech For Care et EIT Health annoncent un grand succès

Publication: 16 octobre

Partagez sur
 
Le grand succès de la deuxième édition des HealthTech Innovation Days (HTID)...
 

Placé sous le Haut Patronage du Président de la République française, M. Emmanuel Macron, qui a partagé son fort soutien lors de la cérémonie d’ouverture.

Soutien de l’écosystème institutionnel européen par l’intermédiaire de M. Thierry Breton, commissaire à la Commission européenne, Marché intérieur.

Le Commissaire a annoncé un soutien de 150 millions d’euros au Venture Centre of Excellence (VCoE), un programme de co-investissement européen dans le domaine de l’innovation en santé, de 2 milliards d’euros sur 15 ans, dont le siège opérationnel est basé à Paris.

HealthTech For Care, un nouveau fonds de dotation fondé par France Biotech, centré sur les patients et conçu pour promouvoir et accélérer l’accès aux soins pour tous les patients, et EIT Health, la communauté d’innovation et de connaissance de l’Institut européen d’innovation et de technologie en santé, ont annoncé le grand succès de la deuxième édition des HealthTech Innovation Days (HTID). Cette manifestation de deux jours, qui s’est achevée la semaine dernière, s’est tenue à Paris et, pour la première fois, en virtuel afin de connecter un écosystème plus large.

Le président de la république a mentionné dans son discours d’ouverture : afin de doter la France des moyens nécessaires pour devenir le prochain ’Boston’, 25 milliards d’euros seront investis les 10 prochaines années pour la recherche ; 6 milliards d’euros (1,3 milliards ont déjà été investis) seront utilisés pour des investissements de développement dans des fonds labelisés bpifrance avec une focalisation importante sur la bioproduction et la santé connectée ; dès 2021, l’ANSM mettra en place un système apportant simplicité et visibilité pour les médicaments comme pour les medical devices afin de faciliter l’accès des innovations aux patients ; et enfin, le marché européen doit s’ouvrir et se transformer. Le Président a conclu sur : « La France doit devenir le lieu où les entreprises et les produits sont inventés, produits et amenés sur les marchés internationaux ».

M. Thierry Breton, commissaire à la Commission européenne, Marché intérieur a souligné dans son discours d’ouverture : La crise a accéléré la transformation digitale des soins de santé en Europe. Aujourd’hui, il existe trop d’obstacles à l’adoption des technologies numériques, notamment le manque de données unifiées et de structure numérique, ainsi que le manque de compétences et de fonds. Les actions au niveau européen sur les données de santé restent cruciales et de nouvelles propositions pour 2020/2021 permettront d’utiliser les données de santé pour une meilleure recherche et innovation. Si l’Europe a des talents et des innovations de qualité, le déficit de financement avec les États-Unis se creuse (les entreprises américaines ont reçu 5 fois plus de financements privés que leurs homologues européennes). M. Breton a conclu : « Un obstacle important à l’adoption de technologies de santé innovantes est le manque de compétences numériques pertinentes pour le personnel de santé et les citoyens. Un écosystème de santé européen véritablement intégré avec des collaborations au-delà des frontières de l’industrie ainsi que des frontières nationales contribuerait à accélérer la transformation difficile dont nous avons besoin. Aucun pays ou entreprise ne peut à lui seul résoudre la complexité de l’adoption du numérique à grande échelle, mais en agissant de manière plus ciblée, nous pouvons tous en tirer les avantages ! ».

« Nous remercions l’ensemble des participants et partenaires pour leur confiance. Pour la deuxième année consécutive, nous avons été honorés du soutien du Président de la République qui a envoyé des messages forts et encourageants à tout l’écosystème healthtech lors de son discours d’ouverture. Cette année, nous avons donné une grande ouverture à l’Europe en signant un partenariat structurant avec EIT Health et en invitant des entreprises et investisseurs européens (pour moitié). Le HTID a su réunir des intervenants et experts de renommée mondiale pour réfléchir sur des sujets clés en lien avec les enjeux de la médecine de demain. Nous avons également bénéficié d’un soutien institutionnel fort », a déclaré Maryvonne Hiance, présidente de HealthTech For Care.

L’événement a rassemblé plus de 780 participants, avec 150 entreprises européennes de technologies de la santé sélectionnées, plus de 300 investisseurs internationaux, ainsi que 15 entreprises pharmaceutiques et experts internationaux. Dans ce cadre plus de 1000 réunions privées se sont organisées en présentiel et virtuel.

Un soutien fort des institutions européennes et françaises

Placé sous le Haut Patronage du Président de la République française, M. Emmanuel Macron et en présence de Mme Agnès Pannier-Runacher et Mme Alexandra Dublanche, le HTID a reçu un fort soutien du gouvernement français, illustrant l’engagement des pouvoirs publics pour cette initiative.

Cérémonie d’ouverture avec les interventions du Président de la République française, Thierry Breton (commissaire à la Commission européenne), Nicolas Dufourcq (DG bpifrance), Jean-Marc Bourez (Managing Director, EIT Health), Franck Mouthon (Président de France Biotech) et Jan-Philipp Beck (DG, EIT Health) entre autres.

« Cette deuxième édition des HTID nous a permis avec nos collègues du Fonds Européen d’Investissement (Groupe BEI) d’annoncer le lancement du Venture Centre of Excellence (VCoE), programme de co-investissements d’une portée de 2 Milliards d’Euros sur 15 ans, soutenu par la Commission Européenne à hauteur de 150 millions d’Euros, tel que l’a annoncé Thierry Breton. Alexandra Dublanche a confirmé le soutien financier de la Région Ile-De-France pour installer le programme à Paris. Dans les semaines qui viennent, le FEI lancera un appel à manifestation d’intérêt pour accueillir 15 à 20 Sociétés de Capital Risque et Capital Développement pour couvrir toute l’Europe ainsi que des partenaires issues de l’industrie pharmaceutique et des technologies médicales, des assureurs en santé pour débuter les co-investissements dans les start-ups et PME prometteuses des sciences du vivant. Les membres du VCoE auront accès à des services et un programme relationnel paneuropéen, ainsi qu’à une plateforme d’intelligence artificielle développée par Skopai pour faciliter la veille, le sourcing et la syndication lors des co-investissements », a déclaré Jean-Marc Bourez, Directeur Général de EIT Health France et Head of the Venture Centre of Excellence.

VCoE est le premier programme d’Open innovation du genre dans le secteur des sciences de la vie en Europe visant à favoriser la collaboration et le partage des investissements entre le secteur du capital-risque et les entreprises afin de stimuler les investissements dans des start-ups hautement innovantes de la santé numérique et des sciences de la vie. Cette capacité accrue de collaboration et d’investissement devrait stimuler l’écosystème d’innovation des sciences de la vie en Europe, soutenir les technologies de pointe, garantir la commercialisation et l’industrialisation de nouveaux produits et services en Europe et aider à attirer les talents et l’innovation au-delà de nos frontières. Le programme VCOE démarrera ses activités dans les semaines à venir.

L’écosystème européen mis en évidence par la co-organisation avec EIT Health, a trouvé un écho tout aussi favorable dans l’écosystème institutionnel européen. La présence de Thierry Breton, commissaire à la Commission européenne, Marché intérieur, du directeur général de EIT Health, Jan-Philipp Beck, et de Hubert Cottogni, Director & Head of Mandate Management du Fonds européen d’investissement (FEI), ainsi que de représentants de la Banque européenne d’investissement ou d’associations européennes telles qu’EuropaBio, place les Health Tech Innovation Days au cœur des évènements de l’écosystème d’investissements européens en Santé.

L’objectif de cet événement, qui a réuni des leaders des technologies de la santé, des pharmaciens, des investisseurs et des associations de patients, était de faire progresser l’accès aux technologies de pointe pour tous les patients. Pendant deux jours, 19 tables rondes, ont été organisé, accueillant des économistes comme le Pr. Philippe Aghion, experts scientifiques, des leaders d’opinions et spécialistes de l’économie en santé, recueillant jusqu’à 550 connexions. Nous espérons que ces contacts réguliers déboucheront sur des partenariats industriels et un soutien financier à long terme.

Ce forum n’aurait pas été le même sans la participation active de mécènes, incluant des sociétés pharmaceutiques de premier plan : Amgen, Bristol Myers Squibb, Ipsen, Pfizer, Sanofi, Servier ; des acteurs de l’industrie et investisseurs des technologies de la santé : BDC, Dechert, bpifrance, Financière Arbevel, Invest Securities, Sofinnova Partners et des partenaires institutionnels : Euronext, LEEM (Les Entreprises du Médicament).

http://www.france-biotech.fr/

http://www.eithealth.eu/

http://www.htid-paris.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: