En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Le nouveau système GuardCom de ROEQ accélère le transfert de colis

Publication: 2 octobre

Partagez sur
 
ROEQ, leader des équipements robotiques mobiles, lance GuardCom, un système exploitant une robuste technologie de capteurs pour assurer une communication instantanée entre les rouleaux supérieurs ROEQ des convoyeurs placés au-dessus des robots mobiles et les convoyeurs fixes...
 

Cette nouvelle solution remplace les encombrantes installations tierces, dépendantes du Wi-Fi et souvent à l’origine de retards et d’erreurs dans le transfert de colis des robots mobiles vers les convoyeurs et vice versa. ROEQ commercialise également de nouveaux rouleaux supérieurs à hauteur réglable pour les modèles MiR250, MiR500 et MiR1000 de Mobile Industrial Robots.

L’instabilité des liaisons Wi-Fi est un problème courant dans un environnement de travail. Dans les applications de manutention où des équipements communiquent via des installations complexes transmettant des données entre des robots mobiles, des récepteurs tiers et des convoyeurs, un réseau Wi-Fi fonctionnant par intermittence est susceptible de provoquer des erreurs et des interruptions coûteuses.

Ayant pu constater ces problèmes de connexion, ROEQ lance aujourd’hui GuardCom, une solution de communication qui permet aux robots mobiles autonomes Mobile Industrial Robots (MiR) équipés de rouleaux supérieurs ROEQ de communiquer directement avec les postes convoyeurs pour commander le transfert de colis entre les robots mobiles et les convoyeurs. La solution se compose de deux produits : GuardCom proprement dit, installé sur le poste convoyeur fixe, et GuardCom Connect, implanté sur le robot mobile autonome.

Plusieurs dispositifs GuardCom Connect peuvent fonctionner avec le même GuardCom, et vice versa. Le GuardCom est compatible avec tous les postes convoyeurs fixes, en remplacement des équipements sans fil tiers.

« GuardCom offre une solution sûre, fiable et économique pour éliminer les temps d’attente, les erreurs et les accidents sur les postes de transfert de colis », commente Michael Ejstrup Hansen, Directeur général de ROEQ. « GuardCom apporte véritablement le chaînon manquant pour constituer un cycle de manutention parfaitement continu, aboutissant à des délais plus courts d’intégration au système, avec moins de complications et une diminution des coûts d’ingénierie. »

Une fois le robot mobile arrivé au niveau du convoyeur, GuardCom signale à ce dernier que le robot est en place et prêt à recevoir ou déposer les colis. Le même signal est envoyé simultanément au robot afin de l’informer que le convoyeur fixe est prêt. Une fois le transfert de colis réalisé, les deux unités reçoivent un nouveau signal indiquant que le robot peut repartir en toute sécurité.

Le GuardCom s’intègre dans le système fixe via quelques connexions câblées. La liaison entre le GuardCom et le robot mobile s’établit entièrement sans fil et repose sur des technologies de capteurs éprouvées et robustes. Pour éviter le mauvais positionnement ou la chute de colis, GuardCom comporte une rambarde de sécurité, posée sur le poste convoyeur, qui se relève pour empêcher les colis de rouler en dehors de celui-ci et de tomber au sol lorsque le robot mobile autonome n’est pas prêt à les recevoir. En cas de problème, un opérateur est alerté pour venir remédier à la situation ou bien le convoyeur repart automatiquement en arrière.

Hartfiel Automation, distributeur américain de produits ROEQ, considère le système GuardCom comme un changement majeur dans la façon dont les robots sont déployés. « Dans le passé, il fallait d’importants développements techniques et du matériel tiers pour gérer la logique de déplacement des matériaux d’un convoyeur fixe vers un robot mobile, ce qui augmentait considérablement le coût et le temps de déploiement », explique Scott Albrech, Vice-Président des technologies de contrôle avancées chez Hartfiel Automation. « Avec le système ROEQ GuardCom, ces défis sont minimisés ou éliminés, ce qui se traduit par un risque moindre, des coûts diminués, et un déploiement plus rapide pour ces utilisateurs ».

Le transfert de colis plus lourds est désormais possible

GuardCom n’est pas le seul nouveau produit lancé aujourd’hui par la société danoise, qui dévoile également les nouveaux modules de rouleaux supérieurs ROEQ TR500 Auto et TR1000 Auto. Il s’agit de solutions à mécanismes d’élévation automatique, permettant aux plus grands robots de MiR, les MiR500 et MiR1000 (ayant respectivement une charge utile de 500 et 1000 kg) de collecter et déposer des colis à des hauteurs variables dans les usines sans intervention humaine. Leur réglage en hauteur est ainsi possible de 550 à 800 mm entre le sol et les rouleaux.

« Très souvent, les entreprises ne peuvent pas tirer parti au maximum de l’automatisation sur leurs sites existants car les robots mobiles doivent collecter les colis à une hauteur et les déposer à une autre », explique le directeur général de ROEQ. « Nos nouveaux rouleaux supérieurs avec mécanisme d’élévation offrent désormais cette possibilité, y compris pour les colis les plus lourds ».

L’offre étendue de ROEQ comprend aujourd’hui également les rouleaux supérieurs TR125 Manual 250 et TR125 Auto 250, compatibles avec le plus récent modèle de robot de MiR, le MiR250.

Frederik Spangtoft Poulsen, Product Manager chez Mobile Industrial Robots (MiR), se réjouit quant à lui de voir les nouveaux produits ROEQ déployés sur le terrain avec les robots MiR. « Nous accueillons les nouveaux produits de ROEQ dans notre écosystème MiRGo, une plate-forme qui héberge déjà beaucoup d’autres solutions de ROEQ ».

http://www.roeq.dk/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: