En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Le CETIAT développe un nouveau banc d’essais en nano-débitmétrie liquide

Publication: 30 septembre

Partagez sur
 
Le CETIAT (Centre Technique des Industries Aérauliques et Thermiques) étend son expertise dans le domaine de la débitmétrie liquide avec le développement d’un nouveau banc à l’échelle des nano-débits...
 

Il s’inscrit dans le cadre du projet européen MeDD2 (Metrology for Drug Delivery), visant à améliorer la fiabilité de l’administration de médicaments par perfusion.

Dans le cadre du projet européen MeDD2 (Metrology for Drug Delivery, successeur du projet précédent visant à améliorer la fiabilité de l’administration de médicaments) et d’une thèse menée en collaboration avec l’unité de recherche Gulliver de l’Institut Pierre Gilles de Gennes, le CETIAT a développé un nouveau banc à l’échelle des nano-débits. Ce banc d’essais, basé sur une méthode optique et composé d’une caméra haute résolution et haute vitesse associé à un algorithme de traitement d’images, permet de mesurer des débits jusqu’à 1 nl.min-1, soit environ une goutte par mois.

Ainsi, il est possible de réaliser des mesures de très faibles débits pour les applications de micro et nanofluidique, tels que les laboratoires sur puces (un dispositif miniaturisé qui intègre au sein d’une simple puce une à plusieurs analyses qui sont communément réalisées en laboratoire). Dans cette catégorie, on retrouve certains tests de dépistage du Covid-19. Il permet également t’étalonner les dispositifs médicaux, tels que les pompes à perfusion, les pompes à insuline, etc. sur la gamme totale d’utilisation en termes de volumes et de débits et conformément aux dernières directives européennes et internationales. Le sur-dosage ou sous-dosage des médicaments peuvent avoir de graves conséquences pour le patient. Maîtriser précisément les débits très faibles et assurer leur stabilité sont cruciaux pour administrer la quantité exacte de médicament. Les diabétiques et les prématurés, par exemple, ont besoin de la plus grande précision sur la connaissance de la dose qui leur est délivrée.

Ce nouveau banc étend la référence nationale du CETIAT en débitmétrie et micro-débitmétrie liquide vers les nano-débits.

Il est financé à hauteur de 180 k€ (dont 50 k€ pour le matériel et 120 k€ pour la R&D) par la métrologie française pilotée par le LNE, laboratoire national d’essais et de métrologie et l’Union Européenne dans le cadre du programme EURAMET EMPIR qui soutient les projets de recherche européens en métrologie.

Aussi, outre la caractérisation de dispositifs médicaux dans le cadre du projet MeDD2, le banc nano-débitmétrie liquide permettra, dès 2021, d’étendre l’accréditation COFRAC du laboratoire de débitmétrie liquide vers les nano-débits, faisant ainsi du CETIAT l’un des premiers laboratoires au monde à pouvoir proposer à ses clients des étalonnages de dispositifs générateurs ou mesureurs de très faibles débits de liquide.

http://www.cetiat.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: