En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Une nouvelle approche de la Qualité de l’Air Intérieur (QAI) par Distech Controls

Publication: 28 septembre

Partagez sur
 
Le confort et le bien-être des occupants des bâtiments commerciaux deviennent un incontournable plus que jamais d’actualité aujourd’hui. En matière de Gestion Technique du Bâtiment (GTB), le souci constant d’améliorer le confort passe par l’efficacité énergétique et la QAI...
 

Les préoccupations concernant la qualité de l’environnement intérieur ne sont pas nouvelles. Beaucoup de professionnels de l’industrie ont entendu parler du Syndrome du Bâtiment Malsain (SBM) et de ses effets sur les occupants des bâtiments. Cette expression a été créée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 1986, estimant que 10-30 % des nouveaux immeubles de bureaux construits dans le monde occidental présentaient des problèmes d’air intérieur. Depuis lors, les gestionnaires de bâtiments et d’installations ont utilisé la GTB pour surveiller et contrôler de manière plus rigoureuse la qualité de notre air intérieur.

Cependant, la nouvelle philosophie du bien-être sur le lieu de travail, définie comme le soin apporté à la santé physique et mentale des occupants, ainsi qu’aux aspects sociaux de l’environnement de travail, a créé une nouvelle demande pour améliorer la qualité de l’air à l’intérieur d’un bâtiment. Il a été constaté que l’amélioration de la qualité des lieux de travail peut conduire à une augmentation significative de la productivité des collaborateurs. Un lieu de travail perçu comme un espace de qualité par ses occupants a toute chance d’attirer et de retenir les meilleurs talents, et par voie de conséquence d’impacter la rentabilité de l’entreprise : cela aura un effet tout aussi notable sur les résultats financiers que les économies d’énergie ou les améliorations de l’efficacité d’entretien.

Afin de répondre à ces enjeux, le recours à un système de contrôle, qui aide à mettre en place la QAI appropriée et garantir l’installation et le fonctionnement efficace et efficient d’un système CVC, constitue une solution. Un système CVC efficace assure une circulation d’air adéquate dans le bâtiment pour tous les occupants. Un système à volume d’air variable (VAV) offre un contrôle plus précis de la température et une consommation plus faible d’énergie qu’un système à volume d’air constant (VAC). Les contrôles sont importants pour garantir une circulation du flux d’air optimal pour assurer le confort et le bien-être des occupants, ainsi que des économies d’énergie. Un contrôleur comme ceux de la série des Contrôleurs VAV connectés ECLYPSE de Distech Controls est conçu pour contrôler toutes les boîtes VAV et constitue une solution « tout en un » pour renouveler l’air et assurer une ventilation à la demande. Le Contrôleur VAV est prêt à être installé et utilisé « dès sa sortie de l’emballage », et les utilisateurs peuvent simplifier le contrôle du flux d’air frais grâce à une interface web intégrée de conception et de visualisation graphiques ENVYSION. Elle réduit le travail d’ingénierie, la programmation et le développement graphique, tout en augmentant le rendement temporel de plus de 25 % à partir de la conception, de l’installation et de la mise en service. Ces contrôleurs ont également été mis au point dans le cadre de la série de produits Wi-Fi et IP connectés ECLYPSE pour utiliser des protocoles de services web standards, afin de faciliter l’échange de données et procurer des opportunités uniques de services à valeur ajoutée.

Un système de contrôle donne aussi la possibilité aux occupants de gérer eux-mêmes leur confort et leur bien-être en réglant la température, l’ouverture des stores ou encore l’éclairage, dans un espace, afin de répondre à leurs besoins et de conserver un environnement de travail confortable. Dans ce monde de connectivité et d’IoT, les occupants de bâtiments peuvent mieux réguler leur confort et leur bien-être, à l’aide d’applis et de périphériques. Des études ont montré une augmentation de la productivité des employés de 9 %, lorsque les occupants pouvaient contrôler leurs paramètres environnementaux. Par exemple, les Contrôleurs VAV connectés de Distech Controls supportent la solution Smart Room Control de Distech Controls, solution unifiée de contrôle de la CVC, de l’éclairage et des stores.

Les réglementations européennes existantes pour assurer la QAI et la ventilation de l’air dans les bâtiments commerciaux doivent être prises en compte de manière appropriée par les propriétaires d’immeubles et les gestionnaires d’installations. La norme EN 15251 spécifie les paramètres environnementaux intérieurs ayant un impact sur les performances énergétiques des bâtiments. Tandis que la norme EN 13779 s’applique à la conception et à la mise en œuvre de systèmes de ventilation et de climatisation de locaux des bâtiments tertiaires. Ces normes ont été établies spécialement pour se concentrer sur la conception de systèmes réalisés par des entreprises, des gestionnaires de bâtiments, des ingénieurs-conseils et des architectes.

La QAI doit être considérée comme une priorité lors de la conception et de l’exploitation des bâtiments. Nous avons besoin d’espaces qui améliorent la santé et le bien-être de leurs occupants, ces demandes étant aussi légitimes que la création de bâtiments écoénergétiques.

http://www.distech-controls.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: