En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Kuraray fournit des matériaux, une expertise et un financement pour un projet

Publication: 18 septembre

Partagez sur
 
Un projet européen sur les substituts durables des plastiques...
 

Avec ses PVOH (alcool polyvinylique) distribués sous les marques Kuralon, Poval et Exceval, Kuraray lance un partenariat dans le cadre du projet VTT « Piloting Alternatives for Plastics ». Le nouveau Kuraray Poval 200-88 KX donne des matériaux fibreux très résistant à la traction.

Les plastiques produits à partir de matières premières fossiles sont essentiels dans de nombreuses applications en raison de leur très bonne moulabilité et élasticité. Pourtant les consommateurs exigent que les plastiques dérivés du pétrole soient remplacés par des matières plus durables. Dans cette optique, le fabricant de produits chimiques spéciaux participe à l’initiative de recherche « Piloting Alternatives for Plastics ». Parrainée par l’Union européenne (UE), elle regroupe cinquante-six partenaires tels que le groupe d’emballage Tetra-Pak, le groupe papetier UPM et le fabricant de produits d’hygiène Kimberly-Clark. Sous la direction de l’institut de recherche finlandais VTT, ce projet sur trois ans vise à accroître l’utilisation de matériaux issus de fibres naturelles pour des applications industrielles comme l’emballage alimentaire, les filtres, les textiles, ainsi que les matériaux d’essuyage, d’hygiène et de construction.

Les marques PVOH de Kuraray, KURALON ™, KURARAY POVAL ™ et EXCEVAL ™, améliorent la stabilité des réseaux de fibres et sont aussi utilisés comme agents moussants. En plus de ses matériaux et de son expertise, Kuraray investit également 60 000 euros dans ce projet de recherche. « Nous entretenons une étroite coopération avec les experts du VTT. Au cours d’un précédent programme commun, nous avions démontré le potentiel de nos matériaux Kuraray Poval et Kuralon comme agents moussants et agents de renforcement pour la fabrication de papier. Les résultats avaient notamment été présentés lors de la conférence Papercon 2017 à Minneapolis (États-Unis) », explique Jens-Mikael Gottberg, Regional Marketing Manager chez Kuraray. « Avec l’équipe de recherche du VTT et nos partenaires du projet Piloting Alternatives for Plastics, nous allons démontrer maintenant les possibilités offertes par les matériaux biosourcés, tels que les fibres de cellulose, pour remplacer les plastiques. Grâce à leurs propriétés particulières, les PVOH Kuraray Poval et PVOH Kuraray Kuralon ont un gros potentiels dans de nombreuses applications. »

PVOH pour des réseaux à fibres solides : performances optimales et biodégradable

Les PVOH KURARAY POVAL ™ et EXCEVAL ™ se caractérisent par une excellente adhérence à la cellulose, une force adhésive et de bonnes propriétés filmogènes.

Ces propriétés uniques rendent ces matériaux idéaux pour de multiples applications comme la fabrication du papier. Ils sont notamment utilisés pour la production de papiers graphiques, thermiques, à jet d’encre, mais aussi les tissus papier et les papiers de séparation. « Au sein du projet Piloting Alternatives for Plastics, notre nouveau matériau Kuraray Poval 200-88 KX offre des avantages particuliers », déclare Heiko Mack, Head of Poval Business chez Kuraray. « Son poids moléculaire élevé confère à ce matériau en PVOH de très bonnes propriétés filmogènes. Les réseaux de fibres présentent une excellente résistance à la traction et une grande élasticité. En outre, comme tous les matériaux de nos marques Kuraray Poval et Exceval, ce matériau est biodégradable, ce qui, bien sûr, correspond parfaitement aux objectifs de l’initiative. »

Fibres solides pour des matériaux en fibre expansée

Dans le cadre du projet de recherche, Kuraray teste par ailleurs de nouvelles applications pour ses fibres synthétiques PVOH Kuralon. Grâce à leur haute ténacité, leur résistance alcaline et leur affinité avec la matrice, ces fibres peuvent être utilisées pour renforcer les papiers spéciaux, le béton, les plastiques et les produits en caoutchouc tels que les pneus et les chambres à air. « Conjointement à nos partenaires de ce projet et aux experts du VTT, nous étudions dans quelle mesure le Kuralon, utilisé comme fibre de liaison dans le processus de formation de la mousse, confère en particulier aux papiers épais, une plus grande résistance structurelle », explique Koichi Kambe, Head of Industrial Fibers chez Kuraray.

Le projet « Piloting Alternatives for Plastics » s’étend jusqu’en 2023. Il est financé à parts égales par l’Union européenne, le gouvernement finlandais et les cinquante-six partenaires internationaux. Kuraray contribue au projet à hauteur de 60 000 euros. « Nos matériaux, tels que le film barrière Plantic et l’élastomère biosourcé Liquid Farnesene Rubber, offrent déjà des alternatives durables et efficaces aux plastiques fossiles », souligne Heiko Mack. « Avec le projet de recherche Piloting Alternatives for Plastics, nous étendons maintenant notre expertise dans le domaine des réseaux à base de cellulose et développons des applications entièrement nouvelles pour nos matériaux. »

Remplacer le plastique par des fibres durables : dans l’installation pilote du VTT de Jyväskylä (Finlande), l’équipe de recherche et les cinquante-six partenaires du projet « Piloting Alternatives for Plastics » cherchent des alternatives à l’usage du plastique dans des applications telles que les emballages alimentaires, les filtres, les textiles et les matériaux d’essuyage, d’hygiène et de construction. Les matériaux Kuraray Poval et Kuralon confèrent une excellente stabilité. (Photo 1 : VTT)

Un nouveau matériau pour des réseaux de fibres solides : grâce à son poids moléculaire élevé et ses très bonnes propriétés filmogènes, le nouveau matériau Kuraray Poval 200-88 KX est idéal pour les applications étudiées dans le cadre du « Piloting Alternatives for Plastics ». Les matériaux en PVAL Kuraray Poval et Exceval confèrent aux réseaux de fibres une excellente résistance à la traction et une grande élasticité. Ils sont également biodégradables. (Photo 2 : Kuraray)

Des fibres résistantes pour des mousses hautes performances : les fibres en PVOH de la marque Kuraray Kuralon (photo de gauche) renforcent les papiers spéciaux, les plastiques et même le béton grâce à leur grande résistance à la traction et aux alcalins. Lors de la fabrication du papier, les matériaux se dissolvent pour former un film. Ils lient ensuite les fibres pour former une matrice solide pendant le processus de séchage (image de droite). Dans le cadre du projet « Piloting Alternatives for Plastics », Kuraray et le VTT testent notamment de quelle manière le matériau peut être utilisé dans le processus de moulage de la mousse pour produire des matériaux en papier à la résistance structurelle plus élevée. (Photos 3-4 : Kuraray)

Piloting Alternatives for Plastics

« Piloting Alternatives for Plastics » est un projet de recherche financé par l’UE et dirigé par l’institut de recherche finlandais VTT, basé à Jyväskylä.

Résumé des faits les plus importants :

- Objectif du projet : développer des matériaux à base de fibres à haute performance pour remplacer les plastiques dans certaines applications comme les emballages alimentaires, les filtres, les textiles et les matériaux d’essuyage, d’hygiène et de construction.

- Approche : Le projet étudie plus particulièrement les réseaux de fibres cellulosiques. Les matériaux en PVOH des marques Kuraray Poval et Exceval et les fibres synthétiques en PVOH Kuralon de Kuraray apportent une contribution essentielle au développement de matériaux performants avec leur effet stabilisateur.

- Faits essentiels : D’une durée de trois ans, le projet est financé à parts égales par l’Union européenne, le gouvernement finlandais et les entreprises participantes. Le projet a débuté en mai 2020.

- Approche intersectorielle : Outre Kuraray, l’un des principaux fabricants de produits chimiques spéciaux, cinquante-six partenaires internationaux, issus de divers secteurs, participent au projet, comme le producteur de papier UPM, le fabricant de produits d’hygiène Kimberley-Clark, le groupe d’emballage Tetra-Pak et le fournisseur de technologie Weidmann.

http://www.kuraray.eu/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: