En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Projet SECURE-HOP, un nouveau système de détection d’incendie

Publication: 11 septembre

Partagez sur
 
HEATSELF, membre de NAE, reçoit le soutien de la Région Normandie pour son projet structurant pour la compétitivité SECURE-HOP, un nouveau système de détection d’incendie...
 

Le projet SECURE-HOP vise le développement d’un nouveau système de détection d’incendie basé sur la réflectométrie pour surveiller en continu les moteurs des hélicoptères et rendre les systèmes de détection robustes et fiables avec un taux de fausses alarmes nul. Mise en relation avec Airbus Helicopters par l’intermédiaire de NAE, la PME HEATSELF a monté ce projet avec les partenaires NICOMATIC et CEA LIST réunis au sein d’un consortium. Le projet a reçu le soutien de la Région Normandie dans le cadre du dispositif collaboratif d’innovation inter-régional. Le prototype qui sera développé servira à la mise sur le marché de l’aéronautique d’un nouveau système de maintenance prédictive et sera applicable à des systèmes de détection d’incendie dans d’autres secteurs.

La survenue d’un incendie dans un aéronef a des conséquences lourdes sur les plans humain, matériel, économique et environnemental, et sa détection tardive laisse peu de choix aux pilotes. Un des problèmes posés aux constructeurs aéronautiques est la conception de systèmes de détection robustes et fiables avec un taux de fausses alarmes nul. La loi exige que l’alarme soit donnée au maximum 60 secondes après l’exposition du détecteur aux fumées. Or, les technologies actuelles ne permettent pas l’élaboration d’une détection positive à 100% en si peu de temps et encore moins leur localisation et leur autodiagnostic.

Le projet SECURE-HOP Système de détection Et localisation d’inCendie poUR motEur d’HelicOPtères propose un système de détection d’incendie précis, fiable, robuste et sensible à l’augmentation de la température pour détecter et localiser dès que possible un départ réel d’incendie permettant de laisser plus de choix aux pilotes dans leur décision et éviter une tragédie humaine.

Ce système sera basé sur la réflectométrie, une méthode bien connue pour la recherche de défauts dans les câbles électriques : une augmentation de température, qui est un des signes précurseur d’incendie, entraîne une variation des propriétés électriques du câble qu’un système de réflectométrie peut détecter et localiser.

Innovations visées

Le projet SECURE-HOP comprend la conception et le développement :

- D’une nouvelle architecture de réflectométrie embarquée pour maximiser la couverture du système de détection et améliorer sa sensibilité sans fausses alarmes ;

- D’un câble thermosensible spécifique pour faire circuler les signaux de réflectométrie.

Par rapport aux systèmes de détection d’incendie existants, le système de détection SECURE-HOP permettra plusieurs avancées importantes :

- Gain de poids et d’espace : le système de détection d’incendie se résume à un câble thermosensible et un réflectomètre, permettant un gain de poids d’au moins 60% par rapport aux solutions actuelles ;

- Gain écologique : dans l’optique d’aéronefs moins polluants ou « tout électrique », le gain de poids à un impact fort sur leur consommation et donc sur leur impact environnemental ;

- Gain économique : ce système permettra une meilleure gestion dans la maintenance de flotte, améliorant de fait la disponibilité des appareils pour mieux amortir leurs coûts de détention ;

- Maintenance prédictive des réseaux de câbles des aéronefs : le système peut s’auto-diagnostiquer en continu, ce qui est unique par rapport aux systèmes existants dans l’état de l’art. Il sera aussi capable de détecter des défauts naissants sur le câble thermosensible (frottement, corrosion, …) ;

- Robustesse : le réflectomètre sera dans un environnement protégé afin de ralentir son vieillissement et garantir sa robustesse et sa fiabilité dans le temps, contrairement aux solutions actuelles où les capteurs sont exposés aux conditions opérationnelles sévères (vibration, cycle de température, fluide, etc.) ;

- Localisation de la zone d’incendie : le réflectomètre sera relié au câble capteur et couvrira les différentes zones d’incendie dans l’aéronef. La localisation précise de l’incendie permettra ainsi de définir la zone en feu (compartiment moteur, ou autre etc.).

Le développement de ce prototype et sa validation sur des cas réels permettront de faciliter son transfert vers l’industrie et la mise sur le marché aéronautique, ou autre marché, d’un nouveau produit de détection d’incendie embarquée basée sur la réflectométrie. L’objectif est l’intégration dans les systèmes aéronefs et la démultiplication pour les autres secteurs d’activités à horizon janvier 2024.

Représentant un budget total de 1 900 000 euros, le projet SECURE-HOP a reçu le soutien de la Région Normandie dans le cadre du dispositif collaboratif d’innovation inter-régional pour un montant de 156 500 euros pour la 1ère phase du projet, et a permis le recrutement d’un jeune ingénieur au sein de l’entreprise HEATSELF, porteuse du projet.

Ajoutons que lors de sa visite chez HEATSELF le 11 septembre prochain, Françoise GUEGOT, Vice-Présidente de la Région Normandie, chargée de l’enseignement supérieur, de la recherche, de l’innovation et du développement numérique, annoncera le lancement du PSPC régional qui sortira officiellement le 15 septembre 2020.

http://www.nae.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: