En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Nouvelles pompes à eaux usées pour températures ambiantes élevées

Publication: 20 août

Partagez sur
 
Les nouveaux groupes motopompes submersibles de la gamme Amarex KRT sont dotés d’un moteur à enveloppe de refroidissement. Ils sont spécialement conçus pour le transport d’eaux usées communales et industrielles brutes...
 

Disponibles avec une puissance d’entraînement de 10 à 30 kW, pour installation sèche verticale ou horizontale, ces nouveaux groupes peuvent être également installés dans les puisards à faible niveau d’eau étant donné que leur moteur peut fonctionner en état dénoyé. Bénéficiant de la classe de protection IP 68, ils peuvent par ailleurs fonctionner sans problème en continu en installation noyée. Les groupes sont en outre conformes à toutes les exigences de protection contre les explosions des règlements ATEX, FM et CSA.

Le refroidissement du moteur est assuré par un circuit fermé excluant tout contact du mélange eau/glycol en circulation avec le fluide pompé. Son efficacité ne risque donc pas d’être diminué par les impuretés contenues dans le fluide véhiculé. La circulation de l’agent réfrigérant est assurée par une roue spéciale que les concepteurs ont intégrée dans la garniture mécanique à cartouche.

Cette garniture mécanique double a été développée par le constructeur de pompes qui assure lui-même la production de ses garnitures mécaniques depuis quelques années. La cartouche est une unité complète qui peut être remplacée si nécessaire, ce qui facilite considérablement les interventions de maintenance.

Les pompes peuvent transporter des fluides atteignant jusqu’à 40 °C et fonctionnent dans des environnements à une température jusqu’à 55 °C. Ceci permet également leur utilisation dans des pays chauds où les pompes sont souvent installées en surface dans des locaux climatisés. Le refroidissement par convection via la surface du corps de la pompe représenterait une contrainte thermique considérable pour le système de climatisation, et aurait un impact négatif sur la consommation d’électricité.

Les pompes sont équipées en série de différents capteurs : thermistance PTC pour la surveillance de la température du moteur, détecteur de fuites dans l’enceinte du moteur et interrupteur à flotteur pour la surveillance des fuites de la garniture mécanique. Jusqu’à trois capteurs Pt100 pour la surveillance de la température des paliers et du moteur, de même qu’un capteur de vibrations sont proposés en option. L’analyse des signaux peut être effectuée par le module de protection « Amacontrol III » qui transmet les données collectées au système de traitement des données ou au cloud.

Autre option proposée, l’aide de montage Amaslide pour l’installation horizontale de la pompe permet à un technicien d’ouvrir un groupe Amarex KRT et de réaliser seul des interventions comme l’inspection de la roue. Il n’est donc plus nécessaire d’avoir recours à des potences ou autres engins de levage – il suffit simplement de retirer les vis entre le corps de la pompe et le fond de refoulement de la pompe.

Le technicien peut alors extraire le mobile comprenant la roue, l’arbre, le palier, les joints et le moteur hors du corps de la pompe. Celui-ci reste en place et solidaire de la tuyauterie d’aspiration et de refoulement. Lorsque le mobile a été retiré, la roue est accessible librement et les travaux de maintenance peuvent être effectués aisément. Une fois l’intervention terminée, le technicien n’a plus qu’à remettre le mobile en place.

http://www.ksb.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: