En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

FLIR : L’analyse des températures corporelles deviendra-t-elle la nouvelle norme ?

Publication: 7 août

Partagez sur
 
Les caméras thermiques industrielles sont utiles pour détecter les températures corporelles élevées et ainsi contribuer à prévenir la propagation de l’infection...
 

La technologie de l’imagerie thermique est utilisée tous les jours dans un grand nombre de secteurs et d’industries : électriciens s’efforçant d’identifier les circuits défaillants, équipes de chercheurs ou grandes usines. Cette technologie peut également avoir un impact considérable et immédiat sur l’amélioration de la sécurité des entreprises, des gouvernements et du public en pleine pandémie du coronavirus.

En réorientant l’imagerie thermique haute résolution vers la détection des températures corporelles élevées, les entreprises disposent d’un outil de première ligne pour identifier les employés, les clients et les visiteurs susceptibles de nécessiter un dépistage de santé supplémentaire pour éviter que des infections se propagent sur le lieu de travail. Lorsqu’elle est associée aux politiques de santé publique existantes, l’imagerie thermique peut aider les entreprises à travailler dans les meilleures conditions de sécurité possibles, dans le cadre de la « nouvelle norme » imposée par le coronavirus dans la société.

Adapter la fabrication pour permettre aux sites de rester opérationnels Alors que les gouvernements du monde entier réfléchissent à la façon de rouvrir les entreprises en l’absence de vaccin disponible contre le COVID-19, il est devenu évident que de nouvelles normes de sécurité et de santé devaient être mises en place. Outre l’augmentation des fréquences de nettoyage, la mise à disposition de points d’eau pour se laver les mains et d’équipements de protection personnels, la société doit réorganiser ses processus pour se conformer aux directives de distanciation sociale, y compris en contrôlant les entrées et les sorties sur les sites.

FLIR, un leader mondial des solutions thermiques industrielles innovantes, contribue aux efforts visant à garantir la sécurité des personnes sur site grâce à une technologie thermique de haute résolution. C’est pendant l’épidémie de SRAS qui a frappé l’Asie de l’Est en 2003 que FLIR a commencé à développer des systèmes et des processus pour caméras thermiques compatibles avec cette démarche. Même si les caméras thermiques ne peuvent pas diagnostiquer le COVID 19 ou d’autres infections, l’analyse des températures corporelles élevées constitue un outil de première ligne, sûr et efficace pour dépister efficacement un grand nombre de personnes.

Cependant, les caméras thermiques ne conviennent pas toutes à la détection des températures corporelles élevées.

Cette installation thermique montée sur trépied de FLIR offre un déploiement rapide et une grande simplicité d’utilisation pour l’analyse des températures corporelles élevées.

Comment s’adapter à la technologie existante

À cet égard, FLIR recommande l’usage seul des caméras enregistrées auprès de la U.S. Food and Drug Administration (FDA) ou compatibles avec les récentes spécifications édictées par cette dernière. Ces dispositifs sont capables d’identifier les températures corporelles élevées près du canal lacrymal (adjacent sur le plan médian au canthus interne), la zone extérieure de la peau qui reflète le plus précisément la température intérieure du corps. Parmi ces caméras figurent les modèles de la série FLIR Exx, de la série FLIR T, la FLIR A320 et les nouvelles FLIR A400/A700.

La norme ISO/TR 13154 (« Équipement électrique médical - Déploiement, mise en œuvre et lignes directrices opérationnelles pour l’identification d’êtres humains fébriles en utilisant un thermographe de criblage ») décrit un protocole d’analyse garantissant le dépistage précis et efficace des températures corporelles élevées à l’aide de caméras thermiques appropriées. Les étapes ci-dessous intègrent les directives de la norme ISO/TR 13154, ainsi que des notes spécifiques relatives à la configuration d’une caméra thermique FLIR pour effectuer l’analyse des températures corporelles élevées.

1. Placez la caméra sur un trépied ou fixez-la à proximité de l’entrée du site par laquelle les employés rejoignent leurs équipes respectives.

2. Placez un repère au sol à l’endroit où les employés doivent se positionner, à une distance de deux mètres ou plus de la caméra et de la personne qui l’utilise, près de l’entrée d’un site. Veillez à ce que les employés restent à bonne distance les uns des autres lorsqu’ils attendent d’entrer dans l’installation, éventuellement en planifiant des heures d’entrée échelonnées ou en matérialisant la file d’attente par un marquage au sol.

3. Paramétrez la caméra de façon à ce qu’elle analyse le coin de l’œil de chaque personne à l’aide du « mode analyse » de la caméra, et ce afin d’obtenir les relevés de température les plus précis possible à la surface de la peau de chaque personne entrant sur le site. Grâce au mode dépistage, l’opérateur peut programmer une alarme pour signaler les personnes dont les températures corporelles sont supérieures à la moyenne des analyses précédemment effectuées.

4. Les entreprises doivent ensuite déterminer un processus confidentiel sécurisé permettant de soumettre à une seconde analyse les personnes dont la température corporelle est élevée, tout en préservant la confidentialité des données obtenues.

5. Si une seconde analyse est souhaitée, les professionnels de santé doivent être présents sur site pour effectuer un contrôle de santé formel à l’aide d’un thermomètre médicalement approuvé pour confirmer une fièvre. L’organisation peut ensuite prendre une décision quant à la nécessité de procéder à des tests supplémentaires ou de prendre d’autres mesures, y compris d’isolement ou de mise en quarantaine.

S’adapter à la nouvelle norme

Sur la plupart des sites, l’utilisation d’une caméra thermique haute résolution dédiée s’avèrera la méthode la moins perturbante pour intégrer l’analyse TCE aux nouvelles procédures de routine, afin de garantir la santé et la sécurité des employés. Dans certains cas, les entreprises peuvent temporairement réaffecter les caméras thermiques déjà utilisées en activant le « mode analyse » propriétaire de FLIR, et en suivant les étapes indiquées ci-dessus pour démarrer les opérations d’analyse TCE.

Entre temps, FLIR a continué à produire des solutions de détection innovantes afin de répondre à la demande exponentielle venant du monde entier. Pour ce faire, l’entreprise a accru sa production et préservé la sécurité de son personnel en installant ses propres systèmes de détection thermique sur l’ensemble de ses sites de fabrication stratégiques pour dépister les employés. Cette expérience, ajoutée au savoir-faire existant de l’entreprise parachevé par 20 ans d’utilisation en conditions réelles, a permis à l’entreprise d’accompagner les clients souhaitant convertir leurs caméras thermiques existantes homologuées auprès de la FDA aux processus d’analyse de la température corporelle.

La gamme de caméras thermiques FLIR A300/A700 fait partie de celles pour lesquelles l’entreprise a déposé une demande d’homologation auprès de la FDA afin d’en autoriser l’usage pour l’analyse des températures corporelles élevées.

Prise en charge de la continuité d’activité via la TCE

FLIR a répondu à la crise en cours en faisant preuve d’innovation, afin d’aider les utilisateurs à convertir leurs caméras thermiques existantes à l’analyse TCE, et ce tout en développant de nouveaux systèmes de caméras ainsi que des bonnes pratiques destinés à garantir des performances optimales. La mise en œuvre de procédures d’analyse de la température corporelle peut contribuer à préserver la sécurité des employés et des clients, tout en aidant les entreprises à sauvegarder la continuité de leurs activités durant cette crise sanitaire. Associée à tout un panel d’autres protocoles nouveaux ou plus stricts de protection de la sécurité et de la santé des employés, l’analyse de la température corporelle peut contribuer à réduire les perturbations occasionnées par le coronavirus en matière de santé, de production et d’économie.

http://www.flir.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: