En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Hestika France et l’usinage des pièces de connectique

Publication: 17 juillet

Partagez sur
 
La connectique est partout, réseau ou embarquée, aéronautique et spatial, ferroviaire, automobile thermique et électrique, biens d’équipement, téléphonie et internet (5G, serveurs)...
 

La gamme de tours à poupée mobile Citizen-Cincom est largement présente dans ce secteur, pour l’usinage des boitiers et composants. Commercialisée par la filiale Hestika France Citizen Group, cette gamme couvre l’ensemble des besoins en connectique, des pièces simples aux pièces très complexes. Près de 200 machines Citizen-Cincom sont installées en France pour la connectique. Focus sur trois modèles de la gamme, sans oublier la technologie Citizen brevetée LFV.

Précision, qualité de l’état de surface et temps de production

La gamme de machines-outils Citizen-Cincom est reconnue pour la grande précision de ses machines, critère n° 1 pour l’usinage dans le secteur de la connectique. Les machines sont équipées de sondes de compensation thermique pour une grande stabilité, quel que soit l’environnement de la machine. Les axes sont équipés de vis à bille de haute précision conçues et fabriquées par Citizen, tout comme les broches et contre-broches.

De par leur grande stabilité et rigidité, les machines Citizen-Cincom offrent un état de surface de haute qualité. Afin de réduire les temps improductifs, les logiciels Mitsubishi et Fanuc ont été optimisés par le constructeur. Tous les mouvements d’axes sont anticipés et les changements d’outils sont extrêmement rapides.

Le changement rapide de série

Les machines Citizen-Cincom sont particulièrement rapides pour la mise en œuvre d’une nouvelle série, grâce à la facilité de programmation et à la simplicité des réglages.

Avec le logiciel conversationnel intuitif Wizard, il est facile et rapide de générer un nouveau programme. Le système de programmation ISO va également dans le sens de la simplification au niveau de la structure du programme.

Avec le réglage semi-automatique des outils, ces derniers peuvent être appelés automatiquement pour venir se positionner sur la barre. Cette automatisation diminue le temps de réglage par deux, au minimum, pour chaque outil.

A l’instar des tours à came, l’opérateur peut faire défiler le programme, grâce à une manivelle, tout en contrôlant l’usinage de la pièce et revenir à cette pièce autant de fois qu’il le souhaite. Cette spécificité permet de valider la première pièce en production plus rapidement.

L’entreprise UND a fait le choix de la série R de Citizen-Cincom

La société UND, spécialisée dans l’usinage par décolletage de pièces de très petites dimensions pour la connectique, l’aéronautique et le médical, est située à Franois (25), près de Besançon. Sur ses différents sites, on compte près de 50 machines-outils Citizen, parmi lesquelles environ 20 tours Citizen-Cincom de la série R.

Comme l’explique Nicolas de chez UND : « Le tour Citizen-Cincom R504 -5ème génération du tour R04- est l’une des machines les plus précises du marché. Nous usinons des pièces de connectique -fiches pour prise informatique, contacts...- de diamètre 0,2 à 0,3 mm avec une tolérance au 100ème ou au micron. Par ailleurs, la R504 fait preuve d’une grande rapidité de réglage, l’opérateur ayant accès aux programmes directement sur la machine. Enfin, elle est esthétiquement très réussie et offre une parfaite visibilité de l’intérieur de la machine. »

Le tour Citizen-Cincom R04 5ème génération, rapidité d’exécution et précision exceptionnelle

La R04 (vidéo) est la solution pour les pièces de petit diamètre. Les tours automatiques CNC à poupée mobile sont compacts, avec une profondeur de seulement 455 mm. Ce qui permet de les installer dans les espaces réduits des ateliers.

La R04 (brochure) atteint une vitesse de broche continue maximale de 20 000 tr/min. Ces broches peuvent être utilisées avec un dispositif à guides rotatifs.

Le tour Citizen-Cincom R04 offre un passage de 0 à 4 mm en barre. Cette machine brille de par sa rapidité d’exécution et une précision exceptionnelle, grâce à ses moteurs linéaires et règles en verre sur les axes Z et X. Dotée en standard de 2 peignes avec outils motorisés, elle peut également être équipée d’électro-broches jusqu’à 80 000 tours/min.

L’évacuation des pièces de petit diamètre a été bien pensée. Différents systèmes sont disponibles, notamment par aspiration. Dans ce cas, 100 % des pièces sont récupérées, sans copeaux. Le marché suisse ne s’y trompe pas, plusieurs dizaines de tours R04 y sont vendus chaque année.

Le tour Citizen-Cincom L12 type VII et type X (nouveau !)

La gamme Citizen-Cincom L12 est le best-seller dans le segment des petits diamètres.

Cette machine de capacité 12mm (16 en option) a, en effet, fait ses preuves auprès de nombreux clients décolleteurs.

Rapide et précise grâce à la compensation thermique des axes, la L12 VII -7 axes- (vidéo) a vu arriver la nouvelle L12 X (vidéo), dotée d’un axe Y sur la contre-broche et de possibilités d’outils supplémentaires. Cette dernière est disponible depuis fin 2019.

Le tour Citizen-Cincom M16, un modèle haut de gamme couvrant 16 mm

« Petit frère » du tour M32, fleuron de la gamme Citizen-Cincom, le tour M16 est plus compact pour une précision accrue.

Equipé d’une tourelle 10 positions avec axe Y, d’un axe B numérique et de 3 axes Y (pour le très complet type VIII), le tour M16 (vidéo) est armé pour répondre aux applications les plus exigeantes.

L’éjecteur numérique et le grappin d’évacuation des pièces permettent la récupération sans choc de tous les profils de pièces. C’est une alternative crédible aux centres d’usinage en barre, en termes de budget de de rapidité d’exécution.

La technologie Citizen brevetée LFV (Low Frequency Vibration)

La technologie Citizen brevetée LFV (Low Frequency Vibration) d’usinage par oscillation pour fragmenter les copeaux a fait ses preuves sur le marché français.

Elle permet de relever les défis que représente l’usinage des matières les plus techniques : alliages nickel, inox, plastiques. Sans oublier l’émergence du laiton sans plomb, source de nouvelles contraintes de gestion des copeaux longs.

Avec ces cinématiques, disponibles également sur les diamètres supérieurs, le constructeur Citizen Machinery offre à ses clients les moyens de répondre aux contraintes grandissantes du marché de la connectique, mais également du médical, du dentaire et des biens d’équipement.

http://www.hestika-citizen.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: