En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Archimag décrypte les usages de la signature électronique à travers une infographie

Publication: 15 juillet

Partagez sur
 
Archimag, le magazine des professionnels de l’information, présente aujourd’hui son nouveau supplément 100 % gratuit dédié à la signature électronique. Ce document d’une trentaine de pages s’accompagne d’une infographie faisant le point sur le marché...
 

Un sujet dans l’air du temps : Après la GED, l’ECM, la RPA et le BPM, c’est aujourd’hui à la signature électronique qu’est consacré le nouveau supplément mis à disposition gratuitement par Archimag. Une thématique plus pertinente que jamais, alors que les entreprises Françaises se remettent peu à peu de la pandémie de Covid-19, qui a justement mis en exergue l’intérêt de cet outil. La signature électronique devrait d’ailleurs faire partie des dispositifs à mettre en place en priorité pour de nombreuses organisations.

Plus de 130 organisations passées au crible

Le supplément gratuit s’ouvre ainsi sur un état des lieux du marché, en partie basé sur les résultats d’une enquête menée par Archimag d’avril à mai 2020 auprès de 136 professionnels Français. L’occasion de revenir sur le taux d’équipement des organisations, les intérêts que représente cette technologie pour elles, les documents les plus signés électroniquement, etc.

Point sur le cadre légal

Surtout, le document fait le point sur la réglementation qui entoure la signature électronique et qui lui est indispensable ! En effet, bien qu’elle soit particulièrement simple à mettre en oeuvre (ne nécessitant qu’un certificat et un outil de signature), elle se retrouve au coeur de plusieurs législations, dont deux coexistent en France : le Référentiel général de sécurité et le règlement eIDAS. Deux cadres différents, donc, qui apportent avec eux des niveaux de signature électronique qui dépendent de la sécurité associée au document signé.

Des conseils pour bien utiliser la signature électronique

Le supplément vient également briser quelques idées reçues, rappelant notamment qu’il n’est pas nécessaire de signer tous les documents et qu’un document scanné comportant une signature manuscrite n’a aucune valeur juridique. Chaque lecteur y trouvera, sans nul doute, des informations pertinentes : les usages de la signature électronique sont en effet détaillés par processus métier et secteur d’activité.

Des contenus rédigés par des experts

Ce supplément digital repose par ailleurs sur l’expertise de nombreux acteurs du marché, qui ont participé activement à son élaboration. Ces partenaires apportent notamment leurs témoignages sur :

- Le certificat numérique ;

- Le déploiement sécurisé de la signature électronique ;

- Les offres et solutions du marché ;

- Les bénéfices de la technologie ;

- L’automatisation de la signature électronique.

Un comparatif des outils existants liste également les points forts de chacun d’eux afin d’accompagner au mieux toute organisation qui souhaiterait adopter cette technologie.

De nombreux enseignements centralisés dans une infographie inédite

Une infographie reprenant les principaux constats de l’enquête réalisée par Archimag est à la disposition de tous. Elle précise notamment le taux d’équipement des organisations Françaises, leurs projets relatifs à la signature électronique, leur perception, les usages qu’elles ont de cette technologie et leurs besoins en la matière.

Plus que jamais, au lendemain d’une crise qui a bouleversé nos habitudes travail, ce supplément entend donner à ses lecteurs les clés pour comprendre les enjeux qui se cachent derrière chaque signature électronique et leur permettre de choisir la meilleure solution.

http://www.archimag.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: