En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Les entreprises ne sont pas assez préparées à faire face aux risques climatiques

Publication: 12 juillet

Partagez sur
 
77% des dirigeants de multinationales estiment que leur entreprise n’est pas assez préparée à faire face aux risques climatiques...
 

La pandémie de COVID-19 pourrait amplifier les répercussions des futures catastrophes naturelles.

Bien que la pandémie de COVID-19 fasse les gros titres dans le monde entier, le risque climatique est toujours d’actualité, et 77 % des PDG et directeurs financiers des plus grandes multinationales reconnaissent que leur entreprise n’est pas suffisamment préparée à faire face aux répercussions financières du changement climatique.

Ce chiffre éloquent ressort d’une enquête mondiale menée auprès de plusieurs centaines de PDG et directeurs financiers de groupes réalisant un chiffre d’affaires annuel de plus d’un milliard de dollars dans différents secteurs d’activité en Amérique du Nord, en Europe et en Asie-Pacifique. L’étude a été commandée par FM Global, l’un des leaders mondiaux de l’assurance dommages aux biens, et réalisée par ENGINE Insights, société mondiale d’études de marché.

76 % des sondés ont indiqué que leur entreprise était modérément ou fortement exposée au risque climatique. Les trois aléas qui les préoccupent le plus et qui pourraient avoir les répercussions les plus graves sur leurs résultats financiers sont l’inondation, la sécheresse et les feux de forêt.

« De nombreux événements de ce type se sont produits ces dernières années. Nous pouvons donc supposer qu’il existe une corrélation entre les préoccupations majeures des décideurs et les risques qui ont récemment fait la une de l’actualité. Les nombreux feux de forêt survenus en 2019 semblent par exemple avoir retenu l’attention des sondés. En revanche, les tempêtes, qui représentent pourtant le deuxième risque naturel le plus destructeur et le plus fréquent ces dix dernières années, ne sont pas citées parmi leurs principales préoccupations », analyse Jean Chevalier, ingénieur spécialiste du risque inondation chez FM Global. « Les dirigeants d’entreprise ont raison de prendre ces aléas au sérieux, dans la mesure où les inondations se multiplient dans le monde, et où des épisodes de sécheresse sont à craindre l’été en France et en Europe. D’autant que leur activité est peut-être déjà fortement perturbée par la pandémie ».

Le bilan de l’enquête s’appuie sur un rapport du Forum économique mondial paru juste avant la pandémie, qui classe les événements météorologiques extrêmes et l’inadéquation des stratégies d’atténuation et d’adaptation au changement climatique parmi les principaux risques de ces dix prochaines années.

« Le point positif pour les entreprises, c’est que la plupart des sinistres liés aux catastrophes naturelles peut être évitée et que la mise en place d’une démarche de résilience proactive permet de limiter les dommages. Il est important de le dire et de le répéter, car une grande majorité (82 %) des PDG et directeurs financiers interrogés pensent que leur société n’a qu’un contrôle limité, voire aucun contrôle, sur les répercussions financières du risque climatique sur leurs activités. Dans notre monde en constante évolution, une entreprise doit savoir s’adapter pour survivre et prospérer, et le risque climatique fait partie intégrante de la nouvelle donne. Les sociétés qui tireront leur épingle du jeu sont celles qui agissent déjà en ce sens », conclut Jean Chevalier.

Méthodologie

Ces analyses sont fondées sur une enquête en ligne menée en février 2020 auprès de 150 PDG et 151 directeurs financiers de multinationales basées en Amérique du Nord, en Europe et en Asie-Pacifique. Les sondés dirigent des entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à un milliard de dollars, dans différents secteurs d’activité. Un tiers d’entre eux dirige des groupes au chiffre d’affaires supérieur à 5 milliards de dollars.

http://www.fmglobal.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: