En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Les enjeux sanitaires et économiques liés à la qualité de l’air intérieur

Publication: 7 juillet

Partagez sur
 
La qualité de l’air intérieur est l’une des préoccupations majeures de santé publique et elle apparaît aujourd’hui comme un enjeu primordial à prendre en compte. En effet, dans les bureaux, les logements, les écoles, les voitures, nous passons la majorité de notre temps dans des espaces clos...
 

Or, l’air que nous respirons en intérieur est aussi voire plus pollué que l’air en extérieur, ce qui peut causer des problèmes de santé notoires sans même s’en apercevoir. D’après l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur, les français perdent en moyenne neuf mois d’espérances de vie à cause d’une mauvaise qualité d’air intérieur. C’est pour répondre à cet enjeu de santé majeur que, Venteo, expert au service de la qualité de l’air intérieur, de la performance énergétique et environnementale des bâtiments, propose ses services pour améliorer la qualité de l’air dans les entreprises de toutes tailles et ainsi assainir les différents espaces de travail pour protéger les collaborateurs.

Le coût d’une mauvaise qualité d’air est de 38 milliards d’euros par an

De façon générale lorsque nous parlons d’air, nous pensons immédiatement à l’air extérieur qui est mis à mal dû aux gaz d’échappements, voiture, centrale, transports…qu’il s’agisse de l’air extérieur ou de celui des environnements clos, il existe un risque qu’il soit pollué par divers acteurs. L’air intérieur a quant à lui plus de chances d’être pollué par des particules se trouvant dans les bâtiments, ou bien générés par des activités ou des comportements humains (tabac, peinture…). D’autant plus, que nous passons près de 80 % de notre temps à l’intérieur des bâtiments.

Ainsi, il y a tout intérêt à favoriser une bonne qualité de l’air à l’intérieur d’un bâtiment qui améliorera le bien-être et la santé des occupants. À l’inverse, la présence de plusieurs substances nocives dans les espaces intérieurs peut favoriser l’émergence d’effets sanitaires qui font de la qualité de l’air intérieur une véritable préoccupation de santé publique mais également un véritable coût chaque année.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) et l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur (OQAI), ont d’ailleurs mis en exergue, en 2014, le fait que chaque année la pollution de l’air intérieur entraînerait la mort de près de 20 000 Français par an par cancers du rein, leucémies, cancers du poumon, intoxication au monoxyde de carbone, maladies cardiovasculaires… pour un coût global estimé à 38 milliards d’euros.

Mais bien au-delà d’une dégradation de la qualité d’air intérieur par des agents pathogènes extérieurs, cette dernière peut être mis à mal dû à des virus que les hommes se transmettent entre eux. En effet, lors du Covid-19, les deux voies de transmissions dominantes sont via de grosses gouttelettes (gouttelettes/ particules émises lors de l’éternuement, de la toux ou de la conversation) et via un contact avec une surface (fomite ou voie secondaire par contact et main-main, main-surface etc.)

Pour réduire les risques de santé et les coûts liés à une qualité de l’air intérieur détériorée, il est nécessaire de porter une attention particulière aux étiquettes COV des matériaux, mais aussi, de bien choisir le système de ventilation et de choisir une solution de désinfection performante et optimale.

Venteo, une solution optimale pour agir et améliorer la qualité de l’air intérieur

Venteo est une entreprise qualifiée qui prend soin des bâtiments et de leurs occupants en respectant les normes environnementales les plus strictes (certification Ecocert) pour optimiser la qualité sanitaire des espaces et de maitriser les pollutions de l’air intérieur. Venteo intervient ainsi sur les systèmes de ventilation qui jouent un rôle primordial afin que la qualité de l’air intérieur ne soit pas oubliée dans les bâtiments et apporte son expertise technique, normative et réglementaire.

Le choix d’un système de ventilation adapté est essentiel, notamment du fait d’une isolation des bâtiments de plus en plus performante. Les conditions d’utilisation des locaux impactent aussi la qualité de l’air : entretien de la ventilation et des appareils de combustion, aération fréquente…

Un système de ventilation bien entretenu est synonyme d’une bonne qualité de l’air. Il est donc primordial de contrôler l’efficacité et d’hygiéniser les systèmes de ventilation, ce que propose entre autres Venteo par des approches transversales :

- Améliorer la qualité de l’air du bâtiment

- Éliminer les contaminants biologiques et particulaire

- Maitriser les polluants chimiques

- Utilisation de produit éco-labellisés et offrant une garantie de respect de l’environnement

- Valorisation des certifications environnementales (HQE, WEEL,BREEAM…)

Mais bien évidemment, il faudra adapter les techniques en fonction des besoins des entreprises notamment le type de bâtiment, de ventilation, de configuration et d’activité.

http://www.venteo.net/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: