En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

La plateforme d’approvisionnement Laserhub fait une levée de fonds en Série A

Publication: 7 juillet

Partagez sur
 
La levée, menée par Acton Capital, va permettre à la startup de continuer son développement européen et d’élargir les procédés de fabrication proposés par la plateforme...
 

Laserhub, une start-up B2B fondée à Stuttgart en 2017 et désormais la principale plateforme d’approvisionnement en pièces métalliques industrielles en Allemagne, vient d’annoncer la clôture d’un financement de série A, dirigé par le capital-risqueur international Acton Capital de Munich et avec la participation des investisseurs initiaux, Project A et Point Nine de Berlin. Laserhub utilisera ce nouveau capital pour se développer sur de nouveaux marchés en Europe.

Les fondateurs de Laserhub, Adrian Raidt, Christoph Rößner et Jonas Schweizer, investiront les fonds dans l’expansion de leur plateforme et dans de nouvelles technologies de fabrication comme l’usinage par tournage et la découpe de tubes au laser, annoncée le mois dernier. L’objectif est de faire de Laserhub le premier guichet unique numérique d’Europe dans le secteur métallurgique. L’usinage par tournage, à lui seul, représente un marché estimé à 100 milliards d’euros. Le fondateur, Christoph Rößner, explique : « Les nouveaux procédés sont déjà intégrés dans notre plateforme. Nous nous concentrons maintenant entièrement sur l’augmentation des capacités de fabrication afin de permettre une meilleure production en série pour les grands comptes. Notre objectif est clairement de participer à l’avenir à toutes les transactions concernant les pièces métalliques sur le marché européen. »

Les services de Laserhub sont déjà disponibles en Allemagne, en Autriche et en France. D’ici la fin de l’année, la jeune entreprise prévoit d’élargir encore son portefeuille de services et d’étendre son implantation en Europe.

La crise générée par la pandémie montre un besoin accru de changement Adrian Raidt, co-fondateur de Laserhub, est convaincu que le moment est venu de franchir une nouvelle étape pour son entreprise. « Même avant le COVID-19, les processus d’approvisionnement industriel étaient un vrai fouillis. Les traitements manuels et inefficaces dominent dans ce secteur. Les entreprises cherchant des pièces métalliques sont confrontées à un marché de fournisseurs extrêmement atomisé et confus. » Traditionnellement, il fallait des semaines pour trouver le bon producteur qui correspondait en termes de délai de livraison, de prix et de qualité. Il en résultait des retards et des coûts inutiles, souvent importants. Adrian Raidt poursuit : « La crise récente n’a fait qu’intensifier le besoin de changement. Ces dernières semaines ont rappelé à de nombreuses entreprises pourquoi il est indispensable de remplacer les procédés manuels classiques par des méthodes numériques. Chaque euro économisé grâce à une efficacité accrue porte désormais ses fruits. »

Jonas Schweizer, co-fondateur et directeur technique, explique les avantages de Laserhub : « Les clients téléchargent simplement les fichiers CAO de leurs composants sur la plateforme. Notre algorithme trouve le meilleur producteur de notre réseau sur la base des paramètres de commande comme ‘matériau’ ou ‘technologie de production’. Cela signifie qu’en quelques secondes seulement, toutes les données sont disponibles pour que le client puisse déclencher la commande. La date de livraison et les coûts sont accessibles sur un simple clic, sans appels téléphoniques fastidieux, sans innombrables emails ou même fax. » Le gain de temps et les prix attractifs de Laserhub permettent ainsi une économie de coûts pouvant atteindre 70 %. Adrian Raidt ajoute : « Et le meilleur, c’est que nos producteurs en profitent également car ils reçoivent automatiquement des commandes bien préparées sans avoir à investir un seul centime dans l’acquisition. C’est un excellent moyen de maintenir leur parc de machines à pleine capacité. »

Investir est une situation gagnant-gagnant pour toutes les parties concernées

Fritz Oidtmann, associé gérant d’Acton Capital, a été pleinement convaincu par ces arguments pour investir massivement dans la start-up B2B de Stuttgart : « Le facteur déterminant de notre investissement dans Laserhub a été les avantages évidents tant pour le fournisseur que pour le client : une situation gagnante pour toutes les parties concernées. Grâce à son modèle commercial pérenne, Laserhub deviendra un moteur essentiel de la transformation numérique dans l’industrie manufacturière. »

Les résultats de Laserhub après deux ans et demi d’activité sont sans équivoque : sur les 3 500 clients à ce jour, la majorité utilise régulièrement la plateforme et un tiers passe même une deuxième commande dans les 14 jours. Outre les nombreux bureaux de placement et les PME régionales, la clientèle comprend également de grandes entreprises internationales. En plus des champions des PME/ETI comme Palfinger, des géants mondiaux comme Siemens font également partie des utilisateurs de Laserhub. Oliver Abels, directeur général de FAC GmbH, explique la relation commerciale existante : « En raison de sa rapidité, l’approvisionnement via Laserhub est définitivement un avantage concurrentiel pour nous. »

Outre Acton Capital, les investisseurs initiaux de Laserhub, Project A et Point Nine, ont également investi dans cette nouvelle levée de fonds. Uwe Horstmann, partenaire général et fondateur de Project A Ventures, explique : « À un stade très précoce, nous avons donné à Laserhub la confiance nécessaire pour initier un changement de paradigme dans le secteur métallurgique. Nous avons été très impressionnés par la croissance et les clients importants qu’ils ont gagnés l’année dernière. Ils sont sur la bonne voie. »

Robin Dechant, associé chez Point Nine Capital, commente l’évolution de la situation jusqu’à présent : « Nous sommes très heureux que Laserhub s’adresse maintenant au marché des tubes et des pièces de tournage après s’être lancé dans la tôle. Cette étape a le potentiel d’établir Laserhub comme un fournisseur européen complet de pièces métalliques avec un taux de rachat très élevé, que nous constatons déjà chez les clients existants. Nous nous attendons à en voir beaucoup plus d’ici la fin de l’année. »

Grâce à l’investissement dans l’usinage par tournage et au développement de nouveaux pays, Laserhub prévoit de doubler sa base clients pour atteindre environ 7 000 entreprises d’ici la fin 2020, malgré la crise actuelle.

http://www.laserhub.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: