En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Siemens soutient Volkswagen dans la digitalisation de sa production

Publication: 25 juin

Partagez sur
 
La première voiture électrique de la nouvelle génération de Volkswagen sera produite avec des équipements d’automatisme de Siemens...
 

Siemens et Volkswagen développent conjointement un standard pour la production de la prochaine génération de voitures électriques. Volkswagen vise à augmenter à 89 % le degré d’automatisation de l’atelier de tôlerie, et à 28 % celui de l’assemblage final.

Siemens aide Volkswagen à convertir son usine de Zwickau à la production de voitures électriques. L’entreprise a déjà fourni des produits et systèmes pour les deux lignes de production et contribué au développement d’un standard d’automatisation pour la production de masse flexible de différents modèles. « Nous voulons augmenter le degré d’automatisation de notre production tout en réduisant sa complexité. Nous avons choisi de travailler avec Siemens, notre partenaire de longue date et l’un des leaders de l’automatisation et de la digitalisation industrielles, car ils possèdent l’expertise nécessaire dans ce domaine », déclare Thomas Zembok, responsable de la division Automatisation de la fabrication & Production digitale chez Volkswagen AG.

La marque Volkswagen prévoit de construire jusqu’à 1,5 million de voitures électriques par an d’ici 2025. Pour atteindre ce niveau de production de masse, l’entreprise va convertir entièrement son usine de Zwickau à l’électromobilité d’ici fin 2020 et la digitaliser dans une large mesure. La voiture électrique est basée sur la plateforme modulaire MEB (Modular Electric-Drive Matrix), qui se compose d’une batterie et de deux essieux, un ou deux essieux pouvant être à entraînement électrique selon le modèle. Les installations de production des modèles de la plateforme MEB sont déployées sur la base de la 6e génération de la norme VASS (Volkswagen Audi Seat Skoda). La norme VASS comprend des solutions d’automatisation pour le matériel, le logiciel et la visualisation, ainsi que des contenus relatifs à la formation aux applications et au développement des compétences.

« Avec la norme VASS, nous proposons un système modulaire destiné à assurer une fabrication stable et à permettre la production en masse de différents modèles sur la même ligne. Nous créons, en même temps, une base homogène pour la poursuite de la digitalisation des processus de production », explique Thomas Zembok, de Volkswagen AG.

La première des deux lignes de tôlerie et d’assemblage final a déjà été convertie et la production en série a débuté. La deuxième ligne est actuellement en cours de conversion et sera opérationnelle à l’automne 2020. Les deux lignes utilisent de la technologie Siemens, notamment le TIA (Totally Integrated Automation) Portal, des automates Simatic, des terminaux HMI (interfaces homme-machine) et des PC industriels. C’est l’un des facteurs clés qui permettra d’augmenter le degré d’automatisation de 17 à 28 % dans l’assemblage final et de 85 à 89 % dans l’atelier de tôlerie. L’utilisation de véhicules à guidage automatique (AGV) dans la logistique contribue également à l’intégration sans faille dans les autres étapes de la chaîne de valeur. À partir de 2021, l’usine de Zwickau devrait produire six modèles basés sur la plateforme MEB pour trois marques du Groupe. Produit depuis le mois de novembre dernier, l’ID.3 est le premier modèle de cette nouvelle génération de voitures électriques à sortir des chaînes de l’usine.

Bernd Mangler, vice-président senior de la division Automotive Solutions de Siemens Digital Industries, souligne : « Le grand avantage de la norme VASS est que Volkswagen peut l’adapter à ses autres usines en fonction des volumes de production respectifs. » Il ajoute : « La nouvelle norme VASS marque une étape importante dans la poursuite de la digitalisation de la production de Volkswagen. Elle offre un certain nombre d’avantages, comme la possibilité de contrôler uniformément les paramètres de fonctionnement des machines de production et une communication sans faille entre les machines, et ce dans le but d’accroître la productivité et l’efficacité de la production. »

http://new.siemens.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: